Comment limiter la consommation énergétique de mon logement ?

Vous venez d'acheter votre bien immobilier ? Félicitations ! Mais saviez-vous qu'avec la multiplication des appareils électriques et des équipements domestiques, la consommation énergétique des logements a triplé au cours des 50 dernières années ? Cette consommation d’énergie, en plus d’avoir un impact sur l’environnement, représente une dépense importante pour les foyers.

Limiter la consommation énergétique de son logement est aujourd’hui un objectif de plus en plus présent dans l’esprit des foyers français. Cependant, cet objectif a un coût conséquent même s’il se retrouve amorti avec le temps.

Comment limiter la consommation énergétique de son logement ? Comment financer les travaux ? Quelles sont les aides à disposition ?

La maison à économie d’énergie, qu’est-ce que c’est ?

La maison à économie d’énergie est une maison écologique respectueuse de l’environnement, ce qui implique qu’elle soit moins gourmande en énergie. Votre marge de manœuvre dépend cependant de votre projet : si vous achetez ou construisiez le bien.

Dans les deux cas, la maison à économie d’énergie a pour principaux objectifs :

  • La réduction de la dépense de chauffage : soit en optimisant l’orientation de la maison si vous construisez, soit en isolant de la manière la plus efficiente possible
  • La production d’électricité (éolien ou encore solaire)
  • La récupération de l’eau de pluie ou installation à bas débit
  • La gestion responsable des déchets (tri sélectif ou composte)

Cependant, prenez en compte le fait qu’une maison écologique est en moyenne 10 à 15% plus chère à l'achat.

Comment réduire sa consommation d’énergie au quotidien ?

La majorité de l’énergie consommée dans les habitations est utilisée pour le chauffage : environ 65% de l’énergie consommée dans les habitations est dévolue au chauffage ou à l’eau chaude, que ce soit via du gaz ou de l’électricité. Le reste se répartit entre le froid (réfrigérateur), le lavage, l’éclairage et l’électro-ménager divers.

Mais alors, comment réduire cette consommation d’énergie ?

En toute logique, si vous souhaitez limiter vos consommations d’énergie, la première chose à faire est donc de choisir un logement pas trop grand, et si possible en habitat collectif. Ensuite, l’état d’isolation de votre logement est particulièrement important. Toujours d’après le Ministère du Développement Durable, les logements construits après 2006 consomment en moyenne 37% d’énergie en moins par m2 que ceux construits entre 1919 et 1945.

Cela est en général lié aux conditions de construction : les bâtiments plus modernes sont en général mieux isolés. Pour réduire sa facture d’électricité, l’un des gestes les plus significatifs que l’on peut faire est donc tout simplement de faire des travaux d’isolation. C’est d’ailleurs pour cela que vous pouvez prétendre à des aides.

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt aidé pour vos potentiels travaux de rénovation énergétique. Ce prêt est octroyé uniquement dans le cas d’une rénovation, il faut donc déjà posséder votre logement.

La première condition est que les travaux doivent être opérés par une entreprise certifiée RDG (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous devrez ensuite vous présentez à votre banque avec un devis rempli au préalable par une entreprise RGE.

Les informations à fournir sont les suivantes :

  • Le dernier avis d’imposition.
  • Un justificatif prouvant que votre logement est votre résidence principale. Si ce n’est pas le cas au moment du prêt, vous devez justifier cet impératif dans les six mois suivant les travaux.
  • La date du logement dans lequel les travaux de rénovation sont effectués.
  • Un descriptif précis des travaux avec le montant prévisionnel de ces derniers, avec apposition des signatures des entreprises concernées et tous les devis associés.
  • Toutes les certifications « RGE » des entreprises.

En termes de variables d’emprunt, le montant du prêt ne peut dépasser 30 000€ et la période de remboursement est de 10 ans, sans intérêts bien-sûr.

De plus, la liste des travaux concernés n’est pas infinie et la prestation de l’entreprise RGE doit porter sur au moins 2 des 6 catégories de travaux ci-dessous :

  • Isolation thermique de la toiture.
  • Isolation thermique pour au minimum la moitié de la surface des murs extérieurs.
  • Isolation thermique pour au minimum la moitié des fenêtres et remplacement des portes donnant vers l’extérieur.
  • Installation, remise à niveau ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire.
  • Installation d’un équipement de chauffage faisant utilisation d’une source énergétique renouvelable.
  • Installation d’un équipement produisant de l’eau chaude sanitaire, à partir d’une énergie renouvelable.
  • Assainissement non collectif : travaux de réhabilitation du système avec des éléments qui ne consomment pas d’énergie.
  • Performance énergétique globale : pour des travaux permettant d’atteindre un niveau de performance énergétique minimal. Un bureau d’étude dédié réalise une étude thermique dans ce but.

Les autres moyens de financement de vos travaux

Si vous n’êtes pas dans la capacité de remplir la totalité des conditions, vous pouvez aussi financer vos travaux par le biais d’un prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation.

Le prêt à la consommation est plus flexible et plus rapide à obtenir dans la mesure où il n’y a pas de prise de garantie immobilière, ni d’obligation d’assurance. Cependant, la durée de remboursement est très courte (entre 1 et 7 ans) et le taux d’intérêt est plus élevé qu’un prêt immobilier.

Pour le prêt immobilier, vous avez la possibilité de financer vos travaux à l’aide d’un prêt immobilier s’ils font partie intégrante de votre projet et qu’ils ne dépassent pas 10 % du montant du bien. Cependant, la banque demande des devis précis pour vous financer, il faut donc vous renseigner à l’avance.

Vous pouvez effectuer une simulation sur notre site afin de savoir comment vous pouvez financer vos travaux.

A retenir
  • Une maison à économie d'énergie est plus chère à l'achat mais permet de faire des économies sur le long terme.
  • Vous pouvez financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique via des aides telles que l'éco-PTZ.
  • Si vous souhaitez effectuer des travaux au moment de votre achat, vous pouvez peut-être les financer via l'emprunt immobilier. Faites une simulation pour en être sûr !
Sur le même sujet