Simulation PTZ : calculez votre prêt à taux zéro

Simulez le montant de votre PTZ, ou prêt à taux zéro, gratuitement et en quelques minutes !

simulations gratuites réalisées

Définition PTZ

Le prêt à taux zéro est ce que l’on appelle un prêt aidé, dont vous pouvez bénéficier pour votre achat immobilier selon certains critères d’éligibilité. Il s’agit d’un emprunt pour lequel vous ne payez pas d’intérêts, qui vient en complément d’un prêt principal. Vous ne pouvez donc pas financer 100 % de votre achat avec ce crédit.

Comment fonctionne le simulateur PTZ ?

Pour être éligible au PTZ, vous devez répondre à de nombreux critères. En nous fournissant différentes informations liées à votre situation, notre simulateur calcule votre éligibilité ou non au prêt à taux zéro, et le cas échéant le taux immobilier dont vous pouvez bénéficier.

L'avis d'expert

Le Prêt à Taux Zéro vous permet de compléter votre prêt principal (jusqu’à 40 % du prix du logement), et donc d’augmenter votre capacité d’emprunt. Vous pouvez également l’utiliser comme apport pour financer les frais de notaire et de garantie.

Qu’est ce que le Prêt à Taux Zéro (PTZ) ?

Si vous passez par un prêt immobilier pour financer votre achat, vous pouvez disposer de différentes aides, que l’on appelle les prêts aidés. Mis en place par l’Etat, ils vous permettent d’accéder à des conditions d’emprunt favorables, ou vous permettent d’accéder à certaines prestations sociales. Le Prêt à Taux Zéro est certainement le plus connu de ces dispositifs. Mis en place depuis 1995, il a pour but d’aider les Français à accéder à la propriété.

Le Prêt à Taux Zéro est ainsi un emprunt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Il s’agit d’un prêt complémentaire, c’est-à-dire que la majeure partie de votre acquisition doit être financée par un autre type d’emprunt (emprunt classique, prêt accession sociale, par exemple). Depuis 2011, il porte le nom de PTZ +, mais dans l’usage on parle encore très souvent du PTZ.

Quels sont les critères d’éligibilité au PTZ ?

Le prêt à taux zéro est très encadré : ainsi, il faut répondre à différents critères pour y avoir droit. Ces critères portent autant sur votre situation personnelle que sur le projet que vous souhaitez mener.

1. Être primo-accédant

Vous êtes considéré comme primo-accédant si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale depuis au moins deux ans.

2. L’achat d’une résidence principale

Le PTZ ne peut aider à financer qu’une résidence principale. Pour tout autre type de projet (résidence secondaire, investissement locatif etc), vous ne pourrez pas en bénéficier.

3. Le type de bien que vous achetez

Le PTZ ne peut servir à financer que des biens neufs, en état futur d’achèvement (VEFA), ou des biens anciens avec travaux.

4. Le montant de vos revenus

Vous devez indiquer les ressources pour tous les emprunteurs en prenant le revenu de référence de l’année N-2 que vous pouvez trouver sur votre feuille d’impôts de l’année N-1. Ainsi, pour un PTZ en 2019, les revenus pris en compte sont ceux de 2017, que vous trouvez sur votre avis d’imposition 2018.

5. Le nombre de personnes dans le foyer fiscal et la localisation du bien

En fonction du nombre de personnes dans le foyer fiscal ainsi que de la commune dans laquelle se situe votre bien, le plafond de ressources maximales varie.

Le PTZ est en effet soumis à des critères de revenus : au-delà d’un certain salaire, vous n’êtes pas éligible au dispositif d’aide.

Afin de garder cette répartition la plus équitable possible, ce plafond de ressources maximales dépend donc de 2 critères :

  • le nombre de personnes à charges : il est plus élevé si vous avez trois enfants que si vous êtes un couple sans enfant
  • la zone géographique : en zone C, le plafond de ressources est plus bas car le coût de la vie est moins cher et l’accès à la propriété plus facile

Tableau de ressources maximales :

Nombre de personnesZone A et AbisZone B1Zone B2Zone C
137 000 €30 000 €27 000 €24 000 €
251 800 €42 000 €37 800 €33 600 €
362 900 €51 000 €45 900 €40 800 €
474 000 €60 000 €54 000 €48 000 €
585 100 €69 000 €62 100 €55 200 €
696 200 €78 000 €70 200 €62 400 €
7107 300 €87 000 €78 300 €69 600 €
8 et +118 400 €96 000 €86 400 €76 800 €

A quoi correspondent les zones pour le PTZ ?

Les communes en France sont réparties dans 5 zones : A, ABIS, B1, B2 et C. Elles permettent de déterminer différents critères tels que le revenu maximum pour obtenir un logement social, le droit à une réduction d’impôts pour un bailleur dans le cadre du dispositif Pinel … et les conditions d’accès au PTZ.

La question reste cependant de savoir à quelle zone correspond la commune dans laquelle vous achetez votre bien. Ces zones correspondent en réalité au niveau de tension sur le marché immobilier. La zone A concerne ainsi les communes où la demande est particulièrement forte. A l’inverse, la zone C concerne des communes où la propriété est plus accessible.

  • La zone A concerne Paris et son agglomération, la Côte d’Azur et le Génevois français.
  • La zone B1 concerne les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines villes chères comme Annecy ou Saint-Malo, le pourtour de la Côte d’Azur, la Corse, les département Outre-Mer.
  • La zone B2 concerne les villes de plus de 50 000 habitants, les zones frontalières ou littorales et le pourtour de l’Ile-de-France.
  • Enfin, la zone C concerne le reste du territoire.

Le simulateur PTZ de Pretto a ainsi recensé toutes les communes de France afin de savoir dans quelle zone elles se situaient. En nous indiquant la commune dans laquelle vous souhaitez acheter, nous pouvons ainsi immédiatement savoir dans quelle zone elle se situe et effectuer tous les calculs pour vous !

Quel est le montant du PTZ auquel vous pouvez prétendre ?

Le PTZ peut vous permettre de financer jusqu’à 40 % du coût total de l’opération. Il est basé sur le coût de la construction ou de l’achat, mais exclut les frais de notaire et de garantie, par exemple.

Le montant du PTZ servant à financer votre bien est plafonné en fonction du nombre de personnes dans le foyer et la zone du bien. Ainsi, les montants considérés dans le calcul du montant de votre PTZ sont les suivants :

Nombre de personnesZone A et AbisZone B1Zone B2Zone C
1150 000 €135 000 €110 000 €110 000 €
2210 000 €189 000 €154 000 €140 000 €
3255 000 €230 000 €187 000 €170 800 €
4300 000 €270 000 €220 000 €200 000 €
5 et +345 000 €311 000 €253 000 €230 000 €

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Considérons un couple sans enfant qui achète un bien à 300 000 € à Paris (zone A). Le montant maximum du PTZ sera de 40 % * 210 000 = 84 000 €.

En revanche, ce même couple souhaitant acheter un bien situé à Rennes (zone B1) pourra financer au maximum 40 % * 189 000 € = 75 600 € via le PTZ.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Comment fonctionne la simulation de PTZ avec Pretto ?

Notre simulateur vous permet d’obtenir une réponse à différentes questions afin de vous aider à concrétiser votre projet :

  • vous savez en quelques minutes si vous êtes effectivement éligible au PTZ
  • vous connaissez également en un coup d’oeil le montant du PTZ auquel vous avez droit
  • la durée du remboursement
  • la période de franchise
  • la manière dont est lissé le prêt
Mais si vous n’êtes pas éligible, nous ne vous laissons quand même pas seuls ! Nous vous expliquons les raisons potentielles pour lesquelles vous n’entrez pas dans les critères du prêt… et vous indiquons à quel taux immobilier vous pouvez prétendre en fonction de votre situation.

PTZ et lissage de prêt

Qui dit emprunt dit remboursement ! Et le remboursement du PTZ est un peu particulier, puisque sa durée dépend elle aussi de vos revenus, de la composition du ménage et de la zone géographique du bien. Plus vos revenus sont élevés, et plus la durée de remboursement est courte.

Elle peut s’étendre entre 20 et 25 ans, et comprend toujours deux parties :

  • une période de différé pendant laquelle vous ne remboursez pas le PTZ, et qui peut être de 5, 10 ou 15 ans ;
  • la période de remboursement, qui varie entre 10 et 15 ans.
Est-ce que cela signifie que vous aurez des mensualités beaucoup plus importantes après la période de différé ? Heureusement, non ! Lorsque vous faites le calcul total de votre mensualité de prêt avec la banque qui vous accorde le prêt principal, elle procède à ce qu’on appelle un lissage de prêt. Cela signifie que votre mensualité sera toujours la même tout au long de l’emprunt, même si dans les faits vous ne commencez à rembourser le PTZ que plus tard.

Le simulateur Pretto permet également de calculer la mensualité de votre emprunt en intégrant le lissage du PTZ. De cette manière, vous n’avez pas de question à vous poser : le montant que nous vous présentons correspond à ce que vous allez payer tout au long de votre emprunt.

Votre capacité d’emprunt avec PTZ

Le Prêt à Taux Zéro vous permet d’augmenter votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire le montant maximum que vous pouvez emprunter auprès des banques.

Qu’est-ce que cela signifie réellement ? Imaginons un couple avec enfant souhaitant acheter un bien de 350 000 euros à Lyon. Voici les conditions de son emprunt avec PTZ, et sans PTZ, sur une durée de 20 ans :

Avec PTZSans PTZ
Prix du bien350 000 €350 000 €
Durée de l'emprunt20 ans20 ans
Apport15 000 €15 000 €
Montant emprunté347 581 €346 854 €
Dont prêt à taux zéro102 000 €0 €
Taux d'intérêt proposé0,90 %0,90 %
Montant de la mensualité1 534 €1 580 €
Coût des intérêts20 531 €32 283 €

On voit ainsi que la différence de coût est importante. Le PTZ permet donc :

  • de diminuer le coût des intérêts
  • de diminuer la mensualité ou la durée d’emprunt, en fonction de l’arbitrage que vous faites entre le montant que vous souhaitez payer tous les mois, et la durée de votre emprunt

Le PTZ vient en complément de votre crédit immobilier principal. Utilisez le simulateur Pretto pour compléter votre calcul de prêt immobilier !

Sur le même sujet