Faut-il passer par les banques ou un courtier pour votre prêt immobilier ?

Vous êtes en plein achat immobilier ? Comme la grande majorité des Français, vous allez certainement avec besoin d'un emprunt pour le financer. Pour le trouver, vous avez deux solutions : passer directement voir les banques, ou passer par un courtier immobilier.

On sait que votre premier réflexe est d'aller voir votre banque. Logique, vous y êtes client depuis plusieurs années, c'est donc a priori elle qui va vous faire la meilleure offre ! Et pourtant, c'est tout l'inverse.

Einh ? Mais pourquoi ? Et du coup, vous allez devoir faire le tour des banques, ou payer un intermédiaire afin de ne pas y passer toutes vos journées ?

Pas de panique. On vous explique les points auxquels vous devez être attentif dans votre recherche de financement et les solutions à votre portée.

Pourquoi votre banque ne va pas forcément vous proposer le meilleur taux

Comme dans de nombreux secteurs des services, les clients existants bénéficient de moins bonnes conditions que les nouveaux. On a beau se convaincre que ce n’est pas juste (« je suis un client fidèle, je devrais être récompensé »), c’est tout à fait logique : un client existant valorise généralement le confort de ne pas changer de fournisseur, ce qui se traduit souvent dans les conditions qu’on lui offre.

Les exemples sont nombreux. Prenez les opérateurs téléphoniques ou internet : si on ne fait pas attention, on se retrouve au bout de quelques années à payer sensiblement plus que les nouveaux clients chez le même opérateur.

Avec votre banque, c’est pareil ! Même si la procédure pour changer de banque a été considérablement simplifiée, nous sommes tous un peu fainéants. Les banques le savent ; ainsi, si vous prenez un rendez-vous avec votre conseiller pour le financement d’un achat immobilier, très souvent il vous proposera des conditions peu compétitives, en tout cas pour commencer. Il va lui-même vous dire d’aller voir dans d’autres banques, et de revenir avec une proposition concurrente sur laquelle il pourra peut-être s’aligner.

Vous vous dites peut-être que ce sera différent avec votre conseiller méticuleux, qui vous valorise beaucoup comme bon client ? En fait cela n’a rien à voir avec la compétence du conseiller. Très souvent il doit appliquer des règles : sans offre concurrente, il ne pourra pas défendre votre dossier pour obtenir de meilleures conditions.

Aller voir les autres banques : la bonne idée ?

Vous pouvez tout à fait décider de prendre les choses à bras le corps et aller vous-même voir les banques autour de vous pour voir ce qu'elles vous proposent.

Mais gardez en tête que :

  • c'est une activité très chronophage

Eh oui, qui dit comparaison dit que vous devez allez voir plusieurs établissements, ce qui signifie des heures au téléphone ou directement en agence avec un conseiller pour enfin obtenir une proposition de taux.

  • votre conseiller en agence n'est pas spécialisé en crédit immobilier

En effet, les banques ont un modèle économique généraliste. Elles construisent une activité rentable en équipant leurs clients avec différents produits.

En particulier, le crédit immobilier est un produit assez peu rentable en tant que tel (surtout en période de taux bas). En revanche, il permet d’acquérir et de fidéliser les clients sur une longue période, et donc de leur vendre des produits plus profitables.

Le conseiller que vous allez rencontrer en agence est donc un conseiller multi-produits : ce n’est pas spécialiste du crédit immobilier. Il a donc très souvent plus d’aisance à proposer des produits plus simples (épargne, assurance …)

Les départements spécialisés en crédit immobilier se trouvent au niveau des sièges des banques. Vous n'aurez donc pas accès à ces interlocuteurs spécifiques.

Conséquence : en poussant la porte d’une agence bancaire, vous avez de fortes chances de tomber sur un conseiller qui ne sera pas le meilleur pour se battre et vous offrir le meilleur crédit immobilier. N’étant pas spécialiste, il peut considérer que ses efforts sur un projet immobilier, relativement à d’autres produits, sont moins « rentables ».

Et il n’a pas tout à fait tort ! Contrairement à du temps commercial passé sur un produit simple :

  • le traitement d’un dossier de crédit immobilier sera bien plus long
  • l’impact financier sur les résultats de son agence se font sentir sur le long terme
  • le conseiller doit défendre le dossier du client auprès de sa hiérarchie s’il veut proposer des conditions compétitives

Sans oublier que vous n'êtes (a priori) pas un expert du crédit non plus... Une erreur d'interprétation est vite arrivée, et vous engage pour toute la durée de votre emprunt.

Très bien, mais alors, quelle est l'alternative ?

Le courtier immobilier négocie votre crédit immobilier à votre place

En passant par un courtier immobilier, vous faites en quelque sorte un relais de bâton : le premier rôle de votre courtier immobilier est en effet de faire un comparatif des différentes offres des banques afin de trouver celle qui correspond le mieux à votre profil.

Chez Pretto, nous optimisons encore cette phase de comparaison grâce à notre simulateur en ligne, qui prend en compte toutes les conditions des banques afin de déterminer celle(s) qui répond(ent) à votre projet. C'est simple, et rapide puisque vous obtenez une réponse en quelques minutes !

Son deuxième rôle est de négocier pour vous auprès de la banque. Autre avantage, puisqu'il s'adresse de professionnel à professionnel. Non seulement vous disposez d'un expert du crédit de votre côté, mais il a accès aux interlocuteurs au siège de la banque. Vous vous souvenez, ceux que vous ne voyez malheureusement pas en agence ?

Bon à savoir

Si vous avez déjà poussé la porte d'une agence bancaire avant d'aller voir votre courtier, celui-ci ne pourra plus y faire appel.

En effet, les banques paient des commission au courtier pour qu’il leur apporte des clients. Elles considèrent ainsi qu’un client qui les a déjà consultées pour son projet leur « appartient ». C’est somme toute compréhensible : si vous avez poussé la porte de l’agence, c’est qu’elle était bien placée, jolie, et la banque assume déjà les coûts associés à cette présence de qualité.

Même si vous n’avez fait que prendre des renseignements, la banque a enregistré votre nom. Si votre dossier lui revient par l’intermédiaire d’un courtier, elle ne l’acceptera donc pas.

Banques ou courtier, une question de coût ?

On sait déjà ce que vous allez nous dire : c'est bien beau de passer par un courtier, mais l'achat immobilier est déjà suffisamment cher. Pas besoin d'ajouter des coûts !

C'est un argument qui s'entend, bien sûr. Le courtier immobilier applique en effet souvent des frais de courtage qui peuvent s'élever à plusieurs milliers d'euros. D'autres courtiers gratuits ne sont en réalité que de simples sites de mise en relation. Ils ne font que vous indiquer la banque la plus à même de soutenir votre projet, mais ne vous accompagnent pas plus loin dans vos démarches.

Entre les deux, il y a Pretto ! En tant que courtier en ligne, nous vous aidons sur toute la durée de votre projet immobilier, de votre compromis à la signature de l'acte de vente chez le notaire. L'accompagnement se fait à distance, ce qui vous permet de gagner en temps de déplacement par rapport à un courtier physique.

Et nous sommes entièrement gratuits ! Comme nous l'avons dit plus haut, la banque rémunère le courtier en tant qu'apporteur d'affaire. Cette rémunération correspond souvent à un pourcentage du montant du prêt, négocié entre chaque banque et ses courtiers. Mais nous n'appliquons aucune rémunération supplémentaire à nos clients.

Alors, pourquoi hésiter ?

A retenir
  • Les banques ne favorisent pas leur clients avec des conditions de prêts attractives, au contraire
  • Le conseiller bancaire n'est souvent pas le bon interlocuteur pour s’occuper de votre dossier immobilier
  • Le courtier immobilier vous accompagne tout au long de votre projet et négocie en votre nom auprès de la banque
Sur le même sujet