1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Tout sur la résidence semi-principale
  1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Tout sur la résidence semi-principale

Tout sur la résidence semi-principale

avatar
Jules Stalin
Mis à jour le 08 oct. 2021
Tout sur la résidence semi-principale

Le contexte de crise sanitaire a entraîné l’évolution des besoins et du mode de vie des Français. Cette évolution, à son tour, a généré l’émergence de « nouveaux modes de vie immobiliers ». C’est le cas de la résidence semi-principale.

Afin de bien comprendre ce qu’est une résidence semi-principale il est important de comprendre que c’est un bien immobilier à mi-chemin entre une résidence principale et une résidence secondaire. Commençons par définir ces 2 concepts.
residence semi principale gif

La résidence principale : définition

La résidence principale se définit comme “le logement où le particulier réside habituellement et effectivement et où se situe le centre de ses intérêts professionnels et matériels” d’après le sénat.

La résidence secondaire : définition

Quant à la résidence secondaire, l’INSEE la définit comme “un logement utilisé pour des séjours de courte durée (week-ends, loisirs, ou vacances).”

La résidence semi-principale : un phénomène en croissance

Le concept de résidence semi-principale connaît un succès croissant auprès des citadins, bien qu’il soit un investissement tendance, il n’est pas nouveau pour autant.

Afin qu’un logement puisse se voir attribuer le titre de résidence semi-principale il doit remplir quelques critères. Le seul critère officiel aux yeux de la loi étant que le particulier ne passe pas plus de 6 mois durant l’année dans ce logement. Autrement, le bien sera considéré comme une résidence principale.

La résidence semi-principale : un concept qui ne date pas d’hier

Le concept de résidence semi-principale a connu un essor considérable pendant le premier confinement en 2020. Cependant, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une tendance nouvellement née durant cette période de crise.

Cap sur la campagne et le front de mer

La résidence semi-principale est comme une résidence secondaire. La principale différence entre ces deux concepts réside dans la durée de l’usage du logement en question.

Si dans la résidence secondaire, vous vous installez de manière occasionnelle et pour une courte durée, ce n’est pas le cas pour la résidence semi-principale. Cette dernière peut vous servir d’habitation pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon le cas.

Dans ce contexte, l’emplacement du bien est primordial. Ceux qui investissent dans ce type de bien ciblent généralement les départements éloignés des métropoles. Ils privilégient la campagne, les villes proches de la nature ou nichées dans les montagnes et en bord de mer.

Pour bien choisir l’emplacement de leur résidence semi-principale, les investisseurs immobiliers tiennent compte de plusieurs paramètres. Ils cherchent, par exemple, une ville dotée d’un cadre agréable, desservie par les transports en commun, proche des infrastructures communes et surtout couverte par la fibre optique afin de télétravailler sans problème de connexion...

Les villes à proximité de l’Île-de-France ont la cote auprès des acquéreurs de résidences semi-principales. Il en est de même pour les communes proches des grandes métropoles comme celle de Lyon.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Le marché est en pleine expansion

Le marché de l’immobilier destiné à la résidence semi-principale séduit de plus en plus d’actifs français. En effet, les investisseurs ne se limitent pas à un cercle restreint de retraités qui ont les moyens d’investir dans plusieurs résidences. Ils incluent désormais les célibataires, les familles avec enfants et les couples sans enfant.

La crise sanitaire de 2020 et le déploiement du télétravail sont les principaux facteurs de développement de cette tendance. Cette tendance bouscule effectivement le marché des biens immobiliers à proximité des grandes villes. Cela se justifie par l’augmentation des recherches de logements en ligne, soit plus de 34 % par rapport à 2019. Par ailleurs, l’expansion de cette tendance a agi sur le marché de l’immobilier en France qui aurait pu chuter de 15 %. Pourtant, le marché a enregistré seulement une baisse de 4 %.

Les conditions pour acheter une résidence semi-principale

La résidence semi-principale n’est nullement une maison de vacances. Vous pouvez vous y installer si vous avez besoin de calme et de sérénité pour travailler. Cependant, le bien en question doit répondre à certaines conditions pour que vous puissiez y pratiquer confortablement et efficacement votre activité professionnelle.
Ainsi, avant d’investir dans de tel projet, assurez-vous qu’il soit en adéquation avec votre activité et votre situation familiale.

L’emplacement du bien

Pour que le bien assure sa fonction de résidence semi-principale à la perfection, misez sur son emplacement. La maison ou l’appartement doit ainsi se trouver dans un endroit facile d’accès. Dans ce contexte, vous pouvez opter pour une ville confortablement desservie par les transports en commun (train, bus, tramway…), à proximité d’un aéroport ou de l’autoroute, etc. Si vous devez travailler sur site en temps partiel, vous devez également prendre en compte la distance qui sépare votre lieu de travail et résidence semi-principale. Idéalement, optez pour une ville qui se trouve en moins d’une heure de route de votre bureau.

Le type et les caractéristiques du bien

En principe, si vous êtes propriétaire de votre résidence principale, choisir entre une maison ou un appartement ne sera pas difficile. Si vous êtes propriétaire d’un appartement en banlieue, par exemple, il s’avère plus judicieux d’opter pour une maison à la montagne ou au bord d’un lac. Par contre, si vous disposez d’une maison en ville, vous pouvez investir dans un appartement qui offre une vue imprenable sur la mer, par exemple.

L’équipement rattaché au bien

La maison ou l’appartement en question doit disposer de tous les équipements nécessaires pour assurer votre confort au quotidien. Le logement doit ainsi avoir une connexion internet de qualité et un excellent réseau téléphonique pour que vous puissiez travailler sans encombre. N’oubliez pas de vérifier ces détails avant d’accepter une offre immobilière.

Télétravail ou non

Si vous souhaitez investir dans une résidence semi-principale, vous devez pouvoir travailler à distance, que ce soit en temps plein ou partiel. Cette condition est incontournable. Il faut retenir que le télétravail est un concept très prisé par les cadres. En effet, la moitié d’entre eux pratique le télétravail en 2019, soit bien avant la crise sanitaire du Covid-19.

La rentabilité de l’investissement

Impossible de ne pas soulever la question sur la rentabilité du bien lorsqu’on parle d’investissement immobilier. Certes, pour dénicher le logement idéal, vous devez miser sur son aspect pratique et son confort. Cependant, vous devez penser à une possibilité de revente du bien un jour ou l’autre, voire de le louer lorsque vous n’y êtes pas avec la location saisonnière.

Découvrez le Phare, la newsletter de Pretto.

2 emails par mois pour éclairer votre achat immobilier. Analyse du marché, conseils... vous ne naviguerez plus à vue !

Ouverture du concept à cause de la crise sanitaire et des taux bas

Réservée jusqu’alors aux retraités, la résidence semi-principale est un marché en pleine croissance. Elle attire désormais d’autres catégories d’individus comme les travailleurs indépendants et les salariés.

Grâce aux taux bas

La situation actuelle est propice à l’investissement immobilier. Les organismes prêteurs proposent des taux immobiliers très bas. Pour un prêt immobilier sur 20 ans, par exemple, le taux de crédit peut descendre sous la barre de 1% ! Cependant, pour profiter d’un taux immobilier aussi bas, il s’avère nécessaire de soigner votre profil emprunteur et d’optimiser votre demande de prêt immobilier, notamment avec un apport élevé et des revenus hauts.
DuréeMeilleurs tauxTaux ordinairesTendance
10 ans0,51 %0,74 %
15 ans0,70 %0,98 %
20 ans0,86 %1,13 %
25 ans1,02 %1,35 %

Plus seulement réservé aux retraités

Certes, le concept de résidence semi-principale n’est pas une nouveauté, en particulier chez les retraités. Cependant, il s’est développé et est devenu une tendance très prisée des citadins pendant le premier confinement de 2020. Pendant cette période, l’Insee estime que plus de 200 000 Parisiens environ ont quitté la capitale pour se réfugier dans leur lieu de villégiature. Cela représente en moyenne 10 % de la population à Paris. Durant la même période, le nombre d’habitants dans le département périphérique a enregistré une hausse. Pour l’Yonne par exemple, il a augmenté de 7 %.

À retenir

Il ne faut pas confondre résidence semi-principale et résidence secondaire. Bien avant le confinement en 2020, les retraités ont déjà connu le concept de résidence semi-principale. Le marché de la résidence semi-principale est en pleine expansion et intéresse plusieurs catégories d’individus : célibataires, couples avec enfants, etc.

Avant d’investir dans une résidence principale, il faut respecter quelques conditions liées au bien immobilier et à la situation de l’investisseur.

La crise sanitaire et le développement du télétravail ont contribué à l’essor du concept de résidence semi-principale.

Questions/Réponses :

Qu’est ce qu’une résidence semi-principale ?

Une résidence semi-principale se trouve à mi-chemin entre la résidence principale et la résidence secondaire. Le particulier ne réside pas plus de 6 mois par an dans ce bien immobilier.

Est-il possible d’avoir deux résidences principales ?

Non, vous ne pouvez pas posséder deux résidences principales. En revanche, il est impossible d’avoir plusieurs résidences : principale et secondaires.

Partagez l'article
avatar
Chef de projet content marketing
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question