Les points clés pour avoir une bonne connexion Internet et mobile

Disposer d’une couverture Internet fixe et mobile correcte à son domicile est aujourd’hui essentiel pour des foyers de plus en plus connectés. Il s’agit donc d’un critère à examiner de près lorsqu’on achète une maison ou un appartement. Malheureusement, ces informations ne sont pas toujours communiquées par le vendeur ou l’agence immobilière…. Comment connaître le débit Internet dans votre futur logement, ou savoir s’il bénéficie d’une bonne couverture mobile ? Et comment faire si le bien que vous comptez acquérir est mal connecté ? Voici les bons réflexes pour être sûr de disposer d’une bonne connexion Internet et mobile dans le logement que vous comptez acheter.

ADSL, fibre, câble : vérifiez le raccordement à Internet avant d’acheter

C’est désormais un point crucial lors d’une transaction immobilière : pour 8 Français sur 10, l’absence d’une connexion Internet de qualité était susceptible de constituer un frein au choix d’un logement, selon une étude OpinionWay réalisée en mars 2017. Avant un achat de maison ou d’appartement, les acquéreurs souhaitent ainsi s’assurer qu’ils disposeront d’un bon débit dans leur future habitation. De quoi faire face à tous les usages : divertissements (TV, musique, jeux vidéo), communication (mails, réseaux sociaux) ou encore démarches administratives.

Comment faire pour connaître le débit dont on disposera après l’achat ? Si le logement est déjà habité, on peut s’enquérir auprès de l’agence immobilière ou du vendeur. Voire auprès de l’occupant s’il s’agit d’un bien loué, et éventuellement lui demander de réaliser un test de débit. Mais cela ne sera pas forcément suffisant. L’actuel propriétaire ou locataire ne pourra vous informer que sur son fournisseur Internet, et sur son mode de raccordement : ADSL, par exemple alors que le logement est peut-être éligible à la fibre optique…

Pour en avoir le cœur net, un site comme Ariase.com peut s’avérer très utile. Son test d’éligibilité permet, simplement grâce à une adresse, de vérifier si un logement est raccordé en fibre, en ADSL ou encore en câble. Il vous renseignera aussi sur les débits théoriques disponibles sur la ligne testée, ainsi que les offres proposées par les opérateurs.

Quel débit Internet dans mon futur logement, et à quel prix ?

Quelle vitesse de connexion Internet pouvez-vous espérer dans la maison ou l’appartement que vous souhaitez acheter ? Tout dépend du mode de raccordement du logement. La vitesse de connexion maximale théorique sera de 20 Mb/s en réception en ADSL, et pourra aller, en VDSL2, jusqu’à 90 Mb/s si l’on est proche du central téléphonique.

En fibre optique, en revanche, les débits théoriques vont jusqu’à 1 Gb/s, et même parfois 8 Gb/s. En pratique, des limites sont parfois appliquées par les opérateurs (jusqu’à 200 Mb/s, 500 Mb/s..). A noter que si un logement est éligible à la fibre optique, il ne l’est pas forcément chez tous les fournisseurs d’accès, en fonction des accords d’utilisation des réseaux sur une zone donnée.

Quel sera le prix de votre connexion Internet une fois que vous aurez souscrit un abonnement à votre nouvelle adresse ? Tout dépend de la gamme de services recherchée. En juin 2019, les meilleures offres box incluant Internet, téléphone et TV débutaient à 15 euros par mois pendant un an, en ADSL comme en fibre. Au bout de 12 mois, les tarifs s’élèvent quelque peu, aux alentours de 35 par mois pour les offres les plus abordables.

Couverture mobile : avant l’achat, vérifiez si vous captez

Autre préoccupation essentielle avant de signer pour acheter une maison ou un appartement : le bien est-il correctement couvert en téléphonie mobile ? Une question qui se pose notamment pour un achat en zone rurale. Où, à défaut de capter la 4G, on espère du moins pouvoir appeler et être joignable sur son téléphone portable. Là aussi, on pourra s’en remettre aux agents immobiliers, propriétaires ou locataires pour en savoir plus sur la couverture mobile. Mais l’information risque là aussi d’être parcellaire. Une solution utile pour connaître le meilleur réseau sur le logement que vous convoitez, là encore du côté d’Ariase.com : le test de réseau mobile. Il suffit d’y renseigner son adresse, pour connaître la meilleure qualité de couverture disponible chez chaque opérateur.

Ce test se base sur les informations transmises à l’Arcep par Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Sur sa carte monreseaumobile.fr, l’autorité de régulation des télécoms permet également de connaître le niveau de couverture de chaque opérateur pour les appels et SMS à l’intérieur des logements. Pratique pour savoir si l’on devra se rendre sur le balcon ou dans le jardin pour capter la moindre barre de réseau. La solution la plus fiable restant de tester soi-même la qualité de couverture mobile lors de la visite du logement que l’on souhaite acheter. Problème : on ne pourra vérifier que le réseau de son propre opérateur… Raison pour laquelle ces solutions de test de couverture à l’adresse se révéleront précieuses, car plus exhaustives.

Mauvaise connexion Internet fixe ou mobile : quelles alternatives pour l’acheteur ?

Vous avez craqué pour une maison ou un appartement, mais sa couverture Internet fixe ou mobile se révèle catastrophique. Faut-il renoncer à l’achat pour autant ? Pas forcément. S’agissant de l’Internet fixe, d’abord : si les débits actuels s’annoncent faméliques, des améliorations sont peut-être prévues. Renseignez-vous auprès de la mairie pour savoir si votre futur logement bénéficiera sous peu d’un programme de déploiement de la fibre optique ou d’une montée en débit ADSL. Si l’attente n’est pas trop longue, cela peut valoir le coup…

Et si rien n’est prévu à court terme, il est également possible de se tourner vers des solutions alternatives comme les Box 4G, le THD Radio, voire le satellite. D’autant que le gouvernement a mis en place début 2019 un programme d’aide à destination des particuliers pour leur permettre de s’équiper (antennes, parabole, installation) afin de recevoir Internet via ces technologies.

Enfin, si la couverture mobile à l’intérieur n’est pas au rendez-vous de votre achat coup de cœur, des solutions existent aussi ! Pour pouvoir appeler et envoyer des SMS quand ça ne capte pas sous votre toit, certains opérateurs proposent par exemple le femtocell : cet équipement permet de recréer un mini réseau mobile local en s’appuyant sur votre box Internet. Alternative : le VoWifi et le SMS via WiFi, qui permettent de faire transiter les appels vocaux et les messages via le réseau Wi-Fi de votre Box.

Ces solutions pour disposer d’une bonne couverture Internet et mobile impliquent certes des démarches ou des manipulations supplémentaires. Elles pourront toutefois s’avérer précieuses pour améliorer la connexion de votre future habitation… et ne pas avoir à renoncer au bien immobilier parfait !

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !