1. Accueil
  2. Propriétaire
  3. Gestion locative
  1. Accueil
  2. Propriétaire
  3. Gestion locative

Comment réussir la gestion locative de son bien immobilier ?

avatar
Alicia Cazaly
Mis à jour le 30 nov. 2022
Comment réussir la gestion locative de son bien immobilier ?

Les rendements d’un investissement locatif attirent de plus en plus. À juste titre. En effet, l’immobilier est l’un des placements les plus sûrs, mais mettre en location son bien immobilier revient à réaliser toute une multitude d’opérations. Toutefois, vous pouvez aussi vous tourner vers un professionnel pour la gestion locative.

Pour vous aider à vous décider, voyez en quoi consistent les deux options : gérer soi-même ou déléguer la gestion locative immobilière.

Qui peut faire de la gestion locative ?

Théoriquement, particulier (propriétaire) et professionnel peuvent tous deux procéder à la gestion locative d’un bien.

Le professionnel, pour être habilité à exercer en tant que gestionnaire locatif, doit être détenteur d’une carte professionnelle où figure la mention « Gestion immobilière ». Il s’agit le plus souvent d’agent immobilier, de notaire ou d’administrateur de biens.

Que la gestion locative soit assurée par le propriétaire ou un professionnel, il faudra qu’il ait des connaissances techniques, administratives, fiscales et juridiques pour mener à bien toutes les missions liées à la mise en location.

Comment faire soi-même la gestion locative de son bien immobilier ?

Si vous décidez de gérer seul la location de votre bien, il vous faudra d’abord vous assurer de disposer d’assez de temps pour effectuer toutes les tâches incontournables à la gestion locative immobilière.

En prenant en main la mise en location, vous aurez à réaliser, non seulement les démarches liées à la recherche de locataires, mais également toutes les opérations pendant et après l’occupation du logement.

Il s’agira, entre autres, de :

  • réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires ;
  • fixer le montant du loyer ;
  • diffuser les annonces ;
  • sélectionner le locataire ;
  • rédiger le bail de location en conformité avec la réglementation ;
  • effectuer l’état des lieux avant la signature du bail ;
  • collecter les loyers et les charges ;
  • réviser le loyer ;
  • envoyer les quittances de loyer ;
  • déclarer les revenus locatifs ;
  • entamer toutes les démarches nécessaires en cas de loyers impayés (relance, recouvrement, procédures judiciaires, etc.) ;
  • mettre en place les assurances et garanties ;
  • procéder à la maintenance et aux réparations non incluses dans le contrat d’assurance ;
  • entamer toutes les démarches en rapport avec la vacance locative.

Quel est le rôle d’un gestionnaire locatif ?

En faisant appel à un gestionnaire locatif, vous lui confiez la réalisation de toutes les opérations en rapport avec la gestion locative.

Attention
En principe, le gestionnaire locatif ne se charge pas de la recherche de locataire. Néanmoins, des professionnels comme les agences immobilières peuvent proposer de la prospection. Pour cela, il faudra payer des frais supplémentaires.

Que vous ayez déjà trouvé ou que vous soyez encore en quête d’un locataire, si vous souhaitez recourir aux services d’un professionnel en gestion locative immobilière, vous devrez signer un mandat de gestion locative.

Et si vous n’en êtes qu’aux prémices d’un projet d’investissement locatif, vous pouvez aussi vous faciliter sa concrétisation en vous tournant vers un autre professionnel du secteur qui vous aidera à trouver le financement qu’il vous faut : Pretto. Commencez par une vue d’ensemble sur ce que pourrait vous coûter un crédit immobilier avec notre simulateur.

Signer un mandat de gestion locative

Le mandat de gestion locative est un document par lequel, le mandant (vous) transfère le pouvoir de gestion au mandataire (le gestionnaire immobilier). Sachez qu’il est possible de déléguer la gestion entièrement ou en partie.

Bon à savoir

Pour avoir une carte professionnelle attestant de sa faculté à gérer un bien, le gestionnaire locatif doit disposer de :

  • un diplôme ou une expérience prouvant son aptitude professionnelle ;
  • une assurance en responsabilité civile professionnelle ;
  • une garantie financière.

Il ne doit pas non plus être frappé d’interdiction d’exercer. De plus, la carte professionnelle est à renouveler tous les 3 ans.

Quelle est la durée du mandat de gestion locative ?

La durée d’un mandat de gestion locative ne peut dépasser 30 ans. Quelle que soit la durée choisie, elle doit figurer sur le contrat.

À titre d’information, habituellement, la durée du mandat est d’un an avec une clause de reconduction tacite afin d’éviter d’établir un nouveau contrat tous les ans. La clause, elle, ne peut être appliquée que pour une durée maximale de 10 ans.

Comment résilier son mandat de gestion locative ?

Les termes de la résiliation sont à inscrire sur le contrat de mandat de gestion locative. Généralement, le mandant doit envoyer une lettre recommandée avec avis de réception (LRAR) en respectant un délai de préavis de 3 mois.

Comment se fait la gestion immobilière ?

Déléguer la gestion locative à un professionnel, c’est se libérer de toutes les exigences de la mise en location.

Et comme tout service, la prestation du gestionnaire demande rémunération. Son montant dépendra, entre autres, de la nature des charges qui lui sont confiées. Il peut naturellement réaliser toutes les opérations liées à la gestion locative. Il est également possible au propriétaire de demander des prestations supplémentaires comme la recherche de locataires ou la représentation du mandant lors des AG de copropriété.

Le contrat de mandat de gestion locative peut aussi ne concerner qu’une partie des opérations. Il sera alors question d’une gestion locative semi-déléguée.

Combien coûte une gestion locative ?

Le prix de la gestion locative, comme tout service, variera en fonction du prestataire. D’ailleurs, le montant des honoraires est fixé librement.

Néanmoins, la rémunération du mandataire représente un pourcentage sur le loyer. Aujourd’hui, elle est comprise en 7 et 10 % du prix du loyer.

Important
Notez qu’à chaque prestation supplémentaire, des frais en sus.

Quels sont les avantages de la gestion locative ?

La gestion locative, bien que donnant lieu au paiement de frais, offre de nombreux avantages. Elle s’avère même indispensable dans certains cas. En effet, déléguer les tâches liées à la mise en location fait profiter de :

  • un gain de temps : ce qui est non négligeable puisque c’est seulement en consacrant le temps nécessaire à chaque étape de la gestion locative immobilière que l’investissement pourra porter ses fruits ;
  • une expertise professionnelle : parce que gérer un bien immobilier en location demande de multiples connaissances dans le domaine de l’immobilier bien sûr, mais également dans les lois en vigueur et la fiscalité ;
  • une prise en charge complète ou partielle : ainsi, vous n’aurez ni à vous déplacer ni à vous préoccuper des démarches nécessitant des déplacements ou la prise de contact avec les prestataires. Situation qui pourra se produire s’il y a besoin de travaux de rénovation ou d’effectuer un état des lieux.

Vous souhaitez acheter un bien immobilier à louer pour vous constituer une rentrée d’argent supplémentaire chaque mois, mais vous ne savez pas encore comment financer votre bien ? Faites une première estimation de votre capacité d’emprunt avec Pretto pour connaître votre potentielle capacité d’achat.