1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Faut-il souscrire à une assurance habitation propriétaire ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Faut-il souscrire à une assurance habitation propriétaire ?

Faut-il souscrire à une assurance habitation propriétaire ?

Faut-il souscrire à une assurance habitation propriétaire ?
Vous venez d’acheter votre premier bien immobilier ? Avez-vous pensé à protéger votre nouveau cocon en souscrivant à une assurance habitation propriétaire ? Pas d’inquiétude, notre partenaire vous explique tout ce qu’il faut savoir.

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour un propriétaire ?

Si votre logement fait partie d’une copropriété, alors la souscription à une assurance habitation propriétaire est obligatoire. En effet, celle-ci doit comprendre a minima la garantie responsabilité civile, c’est-à-dire qu’elle doit être en mesure de vous couvrir si vous êtes responsable de dommages dans les parties communes ou envers vos voisins par exemple. Pour les garanties complémentaires, pensez toutefois à vérifier les garanties déjà comprises dans l’assurance des parties communes afin d’éviter les doublons avec votre propre assurance.

Si votre logement n’est pas en copropriété, alors vous n’êtes pas obligé de souscrire à une assurance habitation propriétaire. En revanche, si vous faites ce choix, vous devrez prendre en charge, à vos frais, tous les dommages que vous ou votre logement pourraient causer à un tiers. En cela, nous vous conseillons tout de même de souscrire à une assurance multirisques habitation. De plus, celle-ci permettra une prise en charge des sinistres qui peuvent survenir dans le logement : vol, incendie, dégât des eaux, etc.

Si vous décidez de ne pas vivre dans votre logement et de le louer, alors là encore la souscription à une assurance habitation n’est pas obligatoire. En effet, votre locataire, lui, est soumis à l’obligation d’assurance et votre logement sera donc assuré de cette manière. Néanmoins, nous vous recommandons tout de même de souscrire à une assurance habitation propriétaire non-occupant (PNO) en complément. Elle couvrira les frais pas nécessairement pris en charge par l’assurance du locataire.

Quand souscrire à une assurance habitation et pour quel prix ?

Il convient de souscrire dès que possible à l’assurance habitation que vous aurez choisie. La souscription doit être faite au plus tard la veille de la signature de la vente chez le notaire. Vous pouvez tout à fait demander une date d’effet du contrat au jour de votre déménagement si celui-ci se fait de façon différée.

Le prix de votre assurance habitation dépend de différents critères : votre profil d’assuré, les caractéristiques de votre logement, la valeur du logement, la zone géographique, etc. Pour vous donner un ordre d’idée, en 2020, le prix moyen d’une assurance habitation s’élevait à 216€ par an pour un appartement et 372€ par an pour une maison. Sachez également que le prix de votre assurance habitation dépend également du niveau de garantie choisi. En toute logique, plus votre couverture est optimale, plus le prix sera élevé.

5 conseils pour faire des économies sur votre prime d’assurance habitation

  • Le choix du mode de paiement : si vous optez pour un paiement annuel, alors votre prime vous coûtera moins cher. En effet, les paiements fractionnés, mensuels ou trimestriels, induisent des frais de gestion qui se répercutent directement sur votre budget. De même pour le moyen de paiement : opter pour un prélèvement génère moins de frais de gestion qu’un paiement par chèque par exemple.

  • Jouer sur les franchises et plafonds d’indemnisation : plus les plafonds sont bas et les franchises hautes, moins votre prime d’assurance sera élevée. Ces montants varient énormément en fonction de l’assureur choisi. Retenez également que le but n’est pas d’être sous indemnisé en cas de sinistre. En cela, nous vous conseillons de choisir un assureur proposant des plafonds d’indemnisation bas et des franchises élevées uniquement si vous possédez peu de biens de valeur. Dans le cas contraire, faites votre choix en trouvant le meilleur équilibre entre garanties adaptées et prix juste.

  • Regrouper ses contrats d’assurance : eh oui, il est fort probable que votre assureur auto propose également un produit habitation. En regroupant vos contrats chez le même assureur, vous faites des économies. En effet, la plupart des assureurs proposent une réduction lors de la souscription d’un deuxième contrat.

  • Le choix des garanties : afin de payer le prix le plus juste possible pour votre assurance habitation, nous vous conseillons de choisir vos garanties avec soin. En souscrivant uniquement aux garanties dont vous avez besoin, vous disposerez d’une couverture parfaitement adaptée à vos besoins tout en payant le prix le plus juste.

  • La négociation : il est en effet possible de négocier le prix de votre assurance habitation. Pour cela, il vous faudra investir dans des systèmes de sécurité pour votre logement. Par exemple, l’installation d’un système d’alarme incendie ou encore de vidéosurveillance peut vous permettre de faire des économies chaque année sur votre prime en plus de vous assurer une sécurité supplémentaire au quotidien. Nous vous conseillons de contacter votre assureur habitation afin de connaître sa politique sur ce point.

Attention
L’erreur à ne pas commettre est de sous-évaluer la valeur de vos biens mobiliers afin de faire baisser votre prime d’assurance. Si, en effet, la prime en serait impactée en votre faveur, vous seriez grand perdant en cas de sinistre ! Votre indemnisation ne serait pas à la hauteur du préjudice subi et vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-même. Il convient donc de rester honnête dans vos déclarations, et ce, dans votre intérêt.

Quelles différences avec l’assurance habitation locataire ?

D’une manière générale, à garanties équivalentes et à profils similaires, l’assurance habitation propriétaire est plus chère que celle d’un locataire. Cela s’explique par le fait que les risques sont plus importants pour l’assureur. En effet, les sinistres sont souvent de plus grande ampleur. De même, les surfaces sont souvent plus importantes, avec notamment des garages ou encore des dépendances à assurer également. De ce fait, les primes d’assurance en sont forcément impactées.

Par ailleurs, la différence majeure entre l’assurance habitation locataire et l’assurance habitation propriétaire réside dans le fait que l’une est obligatoire mais pas l’autre. Si le propriétaire peut faire le choix d’assurer son logement ou non (sauf si le logement est situé dans une copropriété), le locataire, lui, est soumis à une obligation d’assurance. En effet, en tant que locataire, vous devez être en capacité de présenter une attestation d’assurance à votre bailleur. Celle-ci doit comprendre la garantie responsabilité civile qui constitue le minimum légal.

Publié le 21 octobre 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto