1. Accueil
  2. Recherche immobilière
  3. Pourquoi investir
  4. Devenir LEAN FIRE : objectif retraite à 40 ans
  1. Accueil
  2. Recherche immobilière
  3. Pourquoi investir
  4. Devenir LEAN FIRE : objectif retraite à 40 ans
Pourquoi investir

Devenir LEAN FIRE : objectif retraite à 40 ans

/v1612962360/logo/Favicon.svg
Marion
Mis à jour le 20 mai 2024
v1715087923/website/highlight/devenir-lean-fire.jpg

Réveil 7h. Snooze 1 fois, 2 fois, 5 fois. Sauter du lit. Manger ses tartines d’une main, s’habiller de l’autre. Renverser son café sur sa chemise. Changer de chemise. Attraper le bus, éviter les bouchons, klaxonner, ronchonner. Supporter Gérard et son haleine matinale dans l’ascenseur. Reprendre enfin son souffle. You did it : en sueur, mais à l’heure pour la réu du jeudi. Pouce ! Et s’il y avait une alternative à cette roue infernale métro-boulot-dodo ?

3, 2, 1... FIRE !

Alors que l’âge de départ à la retraite est passé à 64 ans en 2023, une nouvelle tendance a vu le jour simultanément : celle d’acquérir une liberté financière pour pouvoir prendre une retraite anticipée. Et pour cela, pas besoin d’épouser un.e riche milliardaire, il suffirait de devenir “FIRE” ou “frugaliste”.

Définition, frugal
Nom masculin signifiant sobre en latin.

Rien à voir avec le survivalisme (ces personnes qui s’enferment dans des bunkers avec des boites de conserves en prévision de la fin du monde), le mouvement FIRE, pour « Financial Independance, Retire Early » ou indépendance financière, retraite précoce en français, consiste à vivre de façon frugale. Autrement dit, supprimer toutes dépenses jugées non essentielles pour épargner de façon drastique pendant plusieurs années et pouvoir partir à la retraite à 40 ans (idéalement).

Calculez votre culture financière

Ninja des finances, observateur curieux ou jeune padawan ? Quel est votre niveau en culture financière ? Faites notre test pour le découvrir.

Un mouvement à contre-courant du slogan « travailler plus pour gagner plus » de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 et qui semble faire écho aux aspirations actuelles des Français en matière de travail : télétravail, semaine de 4 jours, slow working… Autant de tendances qui se démocratisent et qui témoignent d’une envie de travailler différemment. Moins et surtout mieux.

L’un des pionniers du mouvement FIRE n’est autre que Peter Adeney, plus connu sous le nom de Mr Money Moustache. En 2001, après six années de retraite anticipée, cet ancien ingénieur aux allures de gourou crée son blog de conseils, convaincu de pouvoir aider ses semblables à atteindre la même liberté financière que lui.

En opposition à notre société de consommation, son approche propose un mode de vie minimaliste : ciao les pintes de bière à 8 €, le nouveau Smartphone flambant neuf chaque année ou les sessions shopping compulsives. L’idée ? Se serrer la ceinture pour obtenir sa liberté financière.

D’autres adeptes du mouvement FIRE ont commencé à pulluler en France à travers la voix Victor Lora, auteur du livre "La retraite à 40 ans, c’est possible" ou encore de Guillaume Angot, tous deux adeptes d’investissements immobiliers rémunérateurs.

Victor Lora a investi près de 20 millions d'euros dont 10 millions en immobilier, ce qui lui a permis d’acquérir son indépendance financière avant ses 30 ans. Il se qualifie de "Fat Fire", une sous-catégorie des Fire qui concernent ceux qui veulent garder un certain niveau de vie tout en étant indépendant financièrement.

Son credo ? "Eliminer ce qui est en trop dans notre vie pour se concentrer sur votre essentiel". Et pour atteindre cet objectif, il n'a pas peur de se retrousser les manches ! Loin de se la couler douce comme le titre de son livre "La retraite à 40 ans" pourrait le sous-entendre, il travaille énormément pour réaliser ses investissements immobiliers. Un travail qui paye, puisqu'aujourd'hui, ses investissements couvrent ses dépenses courantes.

Derrière la tendance, une vraie méthode

Au-delà d’une simple tendance, le mouvement FIRE repose sur 3 piliers pratiques permettant d'acquérir sa liberté financière :

1) Une baisse significative des dépenses : pour préparer sa retraite anticipée, il faudrait d'abord réduire de façon considérable ses dépenses superflues. Certains n’hésitent pas à pousser le curseur très loin en adoptant une certaine forme d’austérité (bonjour les pâtes everyday).

2) Une stratégie d’épargne massive : qui dit moins de dépenses dit plus d’épargne. Des revenus sauvés qu’il est vivement conseillé de placer (par exemple dans un plan épargne retraite ou une assurance vie).

3) La mise en place de stratégies d’investissement : pour vivre serein et confortable, les placements à haut potentiel de rendement, comme l’immobilier ou la bourse, sont essentiels. Ce sont eux qui vont permettre de générer des revenus sans avoir à travailler, l’un des fondements de la stratégie FIRE.

Investir au féminin
Portrait de ces femmes qui construisent leur avenir. Lire l'article

C’est bon, vous avez adopté ces trois principes ? Il est à présent temps de constituer votre patrimoine, une phase dont la durée varie en fonction de vos économies initiales, de vos revenus et de votre capacité à épargner.

Généralement, les adeptes du mouvement FIRE respectent la règle suivante : ils continuent à travailler tant que leur patrimoine n’est pas 25 fois supérieur au montant total de leurs dépenses sur une année. Une fois ce montant atteint, l'argent placé “travaillerait” alors tout seul pour assurer un niveau de vie suffisant pour ses vieux jours.

Petit exemple :
Si vous dépensez 1 800 € par mois, soit 21 600 € par an, votre patrimoine devrait s'élever à 540 000 € pour pouvoir arrêter de travailler. Certes, si on n'a pas déjà d’argent de côté ou un salaire élevé, la retraite n’est pas forcément pour demain... À moins de faire les bons choix de placements.

Inventer un nouveau mode de vie

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas simplement l’envie d’amasser un fort patrimoine qui pousse les frugalistes à adopter un tel mode de vie.

Ces néo-rentiers sont aussi animés par une envie de liberté, de privilégier leur temps libre à l’envie de consommer. Un minimalisme qui relève de la philosophie de vie, voire même de la revendication, en prenant clairement ses distances avec la société de consommation… quitte à paraître un peu morne aux yeux des autres.

“On ne commande jamais de nourriture en livraison, on prend très rarement à manger à emporter, on ne boit pas d’alcool… On essaie aussi de ne pas accumuler les petites dépenses irréfléchies, comme un café dehors le matin, ou les petits à côté”. Raphaëlle, 26 ans, frugaliste

Travailler ? Oui, mais pour le plaisir

FIRE ne signifie pas inactif pour autant, comme nous l'avons vu avec l'exemple de Victor Lora. Le mot « retraite » peut sembler antinomique avec toute forme d’activité professionnelle. Pourtant, nombreux sont les adeptes du mouvement à exercer un emploi à temps partiel ou à travailler sur des projets personnels.

En effet, cette liberté acquise leur permet de mieux choisir comment dédier leur temps libre. Le travail (re)devient alors une source d’épanouissement personnel, selon ses propres conditions. Comme le souligne Guillaume Angot, figure médiatisée du mouvement en France :

« tout métier peut devenir un side business à partir du moment où tu ne le fais plus sous la contrainte de devoir ramener de l’argent pour manger, mais pour le plaisir ».

Morgane s’inscrit clairement dans cette démarche. Fonctionnaire dans le domaine de la culture, cette trentenaire parisienne nourrit des envies d’artisanat et de campagne depuis quelques années déjà. Mais au lieu de se lancer dans une reconversion, elle envisage plutôt un changement de vie radical :

“J’ai toujours adoré coudre et je rêve d’en faire mon métier. Mais je ne me vois pas reprendre des études aujourd’hui, ni revoir totalement mon mode de vie. Du coup, avec mon copain, nous avons acheté un T2 qu’on met en location au sud de Paris. J’ai totalement arrêté le shopping pour mettre des sous de côté et nous sommes à la recherche d’un endroit où nous installer, moins cher que Paris. L’idée est de ne plus dépenser autant dans notre loyer, mais surtout de quitter la ville pour se rapprocher de la nature, idéalement en Auvergne ou dans le Jura.”

Nombreux sont les membres du mouvement FIRE à également monnayer leurs conseils et leur expertise. Blog générant des revenus grâce à la publicité, formation payante, accompagnement personnalisé pour en connaître davantage sur les différents placements possibles ou écriture de livres… Les possibilités sont multiples pour ces adeptes de la philosophie FIRE qui sont passés maîtres dans l’art de s’éloigner du capitalisme… tout en en tirant profit !

D’ailleurs, se serrer la ceinture pour anticiper l’avenir n’a rien de révolutionnaire… Les classes les plus défavorisées l’ont toujours fait, les frugalistes ont simplement poussé l’idée à son paroxysme pour le transformer en pseudo-concept business.

Une vision business de la vie qui ne conviendra pas à tout le monde. Chaque individu a en effet un rapport unique à l'argent et sa propre conception de la jouissance de la vie. Pour autant, "s'endetter pour s'enrichir" à travers de bons investissements immobiliers, sans se bloquer sur sa résidence principale, est une stratégie intelligente dont nous pouvons toutes et tous nous inspirer.

Alors, entre prévoyant et flambeur, cigale et fourmi, où souhaitez-vous mettre le curseur ?

Quelques astuces à piquer aux adeptes du mouvement FIRE :
  • Faites des économies : Sans vous priver drastiquement mais en réduisant les postes de dépenses inutiles. Pour cela, scrutez vos relevés de compte.
  • Eduquez-vous aux finances : Tournez-vous vers un conseiller en gestion de patrimoine pour réaliser des placements financiers durables ou bien plongez-vous dans notre top 3 de livres sur le sujet.

  • Investissez dans la pierre : Résidence principale, secondaire ou investissement locatif, l’immobilier reste un investissement très rentable, lancez-vous !

  • Elargissez vos horizons : Vous voulez soutenir une jeune start up ou une action locale ? Pourquoi ne pas regarder du côté du financement participatif ?

Alors, plutôt cigale ou fourmi ? Est-ce que le mouvement FIRE vous inspire ? Y a t-il des conseils que vous voulez tester dans votre quotidien pour améliorer votre qualité de vie, mieux profiter de votre temps libre ou bien gérer différemment vos finances ?

Sur le même sujet