Faut-il isoler sa maison par l'intérieur ou par l'extérieur ?

Toute personne qui souhaite faire construire ou rénover son habitation s'est déjà posé à un moment ou l'autre la question : faut-il mieux isoler son habitation par l'intérieur ou par l'extérieur ?

Pour répondre à cette question épineuse nous allons peser le pour et le contre, les avantages et les inconvénients des 2 procédés.

L'isolation thermique par l'intérieure, ITI

L'isolation thermique par l'intérieur consiste à doubler les murs extérieurs de l'habitation avec un doublage isolant par l'intérieur. Le terme "murs extérieurs" est à prendre au sens large car sont compris : murs, sols et toiture !

Classiquement, il s'agit de poser une ossature bois ou métallique contre le mur d'origine, puis d'y incorporer un isolant dans l'ossature, protéger l'isolant à l'aide d'un pare vapeur continue et étanche et enfin poser la finition.

Ce peut être une plaque de plâtre comme un lambris, cela dépendra de votre choix et de vos gouts.

Les isolants mis en œuvre peuvent être les classiques laine de verre ou de roche mais on peut aussi opter pour des isolants naturels comme la laine de bois, de chanvre, de lin, de coton recyclé ou un isolant mélangeant ces différentes fibres.

En plus d'être plus sain pour la santé et écologique pour l'environnement, ces isolants sont souvent meilleurs à l'isolation à la chaleur et en isolation phonique.

Avantages :

  • L'isolation thermique par l'intérieur est l'isolation la plus courante en France et elle est pratiquée depuis 40 ans sans problème. Les produits sont très courants, cette pratique est très bien encadrée réglementairement et les artisans ont l'habitude de la réaliser. Bref, pas de mauvaises surprises avec l'ITI, c'est une technique très courante !
  • L'isolation thermique par l'intérieur est, à efficacité identique, moins cher au m2 que l'isolation thermique par l'extérieur. C'est un avantage indéniable et qui pèsera dans la balance.
  • Sa mise en œuvre dépend très peu des conditions climatiques extérieures, elle peut donc se pratiquer n'importe quand dans l'année contrairement à l'isolation thermique par l'extérieur.

Inconvénients :

  • Ça prend de la place ! En doublant vos murs de façon conséquente, pour atteindre les critères du crédit d'impôts en rénovation ou les critères de la RT 2012 en neuf. Le doublage complet fera généralement entre 12 et 18 cm à l'intérieur. C'est autant de place perdue dans les pièces.
  • Pour les bâtiments à étage ou ayant des murs de refend importants, l'isolation thermique par l'intérieur ne règle pas le problème de ces gros ponts thermiques.
  • Le risque de pathologie dans le temps est plus important qu'avec l'isolation thermique par l'extérieur. Dans un mur isolé, de la condensation peut se former. Pour éviter cela on positionne un pare vapeur continu devant les isolants et on installe une VMC dans les bâtiments. Un pare vapeur est un film posé continu et étanche (scotch, mastic, etc..) en matière synthétique généralement et de quelques dixièmes de millimètre d'épaisseur seulement. Si ce fil venait a être endommagé dans le temps, de la condensation pourrait apparaitre dans le mur et des moisissures et pourrissements avec.

L'isolation thermique par l'extérieur, ITE

L'isolation thermique par l'extérieur consiste à doubler les murs extérieurs de l'habitation avec un doublage isolant mais par l'extérieur de l'habitation. Le terme "murs extérieurs" englobe ici que les murs.

Un sous-sol isolé est forcément isolé par l'intérieur et il existe une technique d'isolation thermique par l'extérieur des toitures, appelée Sarking, mais elle est très peu utilisée.

Pour l'isolation thermique par l'extérieur, la technique la plus souvent utilisées consiste à fixer mécaniquement des plaques rigides d'isolant sur les murs puis à venir enduire ces plaques pour la finition.

Il existe aussi des techniques avec des ossatures. On utilise alors des isolants plutôt flexibles et la finition peut être un bardage ou des panneaux en matériaux composites entre autres.

Pour la première technique, la plus utilisée, l'isolant le plus représenté est le polystyrène. Mais on peut aussi opter pour des isolants naturels comme la fibre de bois ou le liège.

Ce sera toujours meilleur pour votre santé et meilleur pour l'environnement. En plus là aussi ces isolants sont meilleurs pour la protection à la chaleur et en isolation phonique mais aussi en résistance eu feu.

Avantages :

  • L'isolation thermique par l'extérieur permet de réduire ou supprimer quasiment tous les ponts thermiques de l'habitation. Que ce soit ceux de dalles, de murs de refend, etc.. C'est un avantage très important lorsque le bâtiment a plusieurs niveaux ou de nombreux murs de refend.
  • L'isolation thermique par l'extérieur n'empiète pas du tout sur les pièces intérieures et vous ne perdez donc pas d'espace dans votre habitation. Vous ne perdez pas d'argent non plus lié à la réduction de la surface de la maison en cas de revente par exemple.
  • L'isolation thermique par l'extérieur est beaucoup moins dérangeante pendant les travaux car tout se passe à l'extérieur. Cela fait beaucoup de bruit mais la poussière et autres désagréments liée aux nombreux ouvriers sur le chantier ont à l'extérieur. Vous pouvez rester "tranquillement" dans votre maison pendant les travaux.
  • Cette technique ne nécessite pas la mise en œuvre de pare vapeur. Le mur maçonné d'origine étant "pare vapeur" lui- même. De ce fait, il y a moins de risque d'apparition de condensation dans le temps et donc de pourrissement et de pathologie. C'est une technique plus sure pour le bâtiment dans le temps.
  • Enfin, en isolant par l'extérieur les murs d'origine en maçonnerie, ceux-ci sont protégés du chaud et du froid. C'est l'isolant qui subira les -20 ° en hiver et les + 40° en été. La maçonnerie durera alors plus longtemps et le risque d'apparition de fissures est très faible alors.

Inconvénients :

  • C'est une technique moins courante que l'isolation thermique par l'intérieur. Il faudra donc bien choisir son artisan pour ne pas avoir de problème.
  • A efficacité équivalente, l'isolation thermique par l'extérieur est plus chère que l'isolation thermique par l'intérieur.

A bien regarder ce duel, l'isolation thermique par l'extérieur semble l'emporter vu ces nombreux avantages en termes d'efficacité thermique et de pérennité.

Chaque solution a ses propres avantages et la vraie bonne solution est celle qui vous convient et qui sera bien exécutée !

Publié le 27 mars 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !