La loi Hamon pour résilier son assurance de prêt immobilier

Entrée en vigueur en juillet 2016, la loi Hamon renforce les droits des consommateurs en matière d’assurance pour votre prêt immobilier.

La principale mesure de cette loi est de permettre à un emprunteur de changer son assurance de prêt immobilier pendant toute la durée de la première année du crédit et ce, sans frais.

Quels avantages pour l’emprunteur avec la loi Hamon ?

La loi Hamon profite aux assurés en leur permettant de bénéficier de plus de temps pour choisir leur assurance de prêt et renforce leur droit à l’information.

Résilier son assurance de prêt plus facilement au cours de la première année

La loi Hamon accorde aux emprunteurs un délai d'un an, à compter de la signature de leur crédit immobilier, pour changer d'assurance de prêt grâce à une simple lettre recommandée envoyée à son assureur.

Par souci de temps ou par manque d’information, les emprunteurs choisissent souvent l’assurance de prêt proposée par leur banque prêteuse sans chercher à la comparer avec d’autres offres alors qu’ils pourraient en trouver une moins chère ou bien comprenant plus de garanties.

La loi Hamon vient compléter la loi Lagarde et prévoit des dispositions facilitant la résiliation d’un contrat assurance emprunteur.

Les autres dispositifs mis en place par la loi Hamon

L’adoption de la loi Hamon permet également aux emprunteurs de bénéficier de nombreux avantages :

  • Mise en place d’un délai de réponse pour la banque : à compter de la date de réception de votre demande de résiliation (effectuée par courrier recommandé avec AR), la banque dispose de 10 jours ouvrés pour vous donner sa réponse. Au delà de ce délai, la loi prévoit une amende de 3 000 € à l'encontre de la banque.
  • Une plus grande transparence sur le coût de l’assurance emprunteur : l'emprunteur doit recevoir une information spécifique concernant le tarif de son assurance exprimé en un taux comparable à celui du prêt : le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA).
  • Les assureurs doivent remettre aux emprunteurs une fiche d’information standardisée : elle reprend les caractéristiques essentielle de l’offre d’assurance pour permettre une comparaison des offres entre elles plus facile. La possibilité de changement de couverture dès la première année grâce à la loi Hamon soit notamment y être mentionnée.
  • Le changement d’assurance doit être gratuit : interdiction de prélever des frais additionnels et de modifier les termes de l’offre de crédit si un emprunteur présente une solution d’assurance alternative à celle proposée par la banque prêteuse.
  • Allongement du délai de rétractation : pour les emprunteurs dont le contrat a été signé après le 14 juin 2014, le délai passe à 14 jours au lieu de 7. L’assurance est tenu d’informer l’emprunteur de son droit de rétraction à l’assurance de crédit immobilier. Un formulaire type de résiliation devra également lui être remis.

De son côté, l'emprunteur a l'obligation de communiquer à l’établissement d’assurance toutes les informations dont il dispose et qui sont nécessaires à l’appréciation du risque pris par l’assureur.

L’emprunteur est tenu de transmettre des informations véridiques. En cas de fausse déclaration préméditée, l’assureur peut invoquer la nullité du contrat et refuser, en cas d’accident, de prendre à sa charge les échéances de prêt immobilier.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Comment résilier mon assurance de prêt immobilier avec la loi Hamon ?

Grâce à la loi Hamon, vous pouvez donc résilier votre assurance de prêt pendant la première année de sa souscription.

Pour connaître la date d’anniversaire de votre contrat vous devez vous référer à la date de signature de votre offre de prêt si vous avez souscrit à l’offre de la banque et, si vous avez souscrit à un contrat en délégation d’assurance, vous devez prendre en compte la date de signature du contrat.

Pour changer d’assurance, vous devez commencer par chercher un contrat qui présente au moins le même niveau de couverture que votre ancien contrat. C’est ce qu’on appelle l’équivalence de garanties.

Vous devez ensuite faire une demande auprès du nouvel assureur et remplir à nouveau le questionnaire de santé.

Ce n’est en effet qu’au moment où vous aurez souscrit à cette nouvelle assurance que vous obtiendrez la totalité des conditions particulières, dont la banque a besoin afin de rendre son avis. Si cela peut paraître contre-intuitif, c’est pourtant bien ce que prévoit la loi.

Après avoir signé votre nouveau contrat d’assurance, informez votre banque par une lettre de résiliation en courrier recommandé. Ne manquez pas d’y joindre votre nouveau contrat d’assurance et les conditions générales adossées

Si vous souhaitez résilier un contrat d’assurance souscrit auprès d’une assurance externe, vous aurez dans ce cas deux courriers à envoyer :

  • la lettre de demande de substitution à votre banque en vue de valider l’équivalence des garanties
  • le courrier de résiliation à votre assurance actuelle (à laquelle vous joindrez l’accord de votre banque).
Bon plan

Pretto a crée pour vous un modèle de substitution d'assurance ainsi qu'un modèle de lettre de résiliation d'assurance en loi Hamon. N'hésitez pas à les télécharger pour vous en inspirer ou les utiliser !

Vous récupérerez par la suite le trop perçu auprès de l’ancien assureur ou de la banque. Et si la banque refuse votre nouveau contrat, celui-ci est résilié sans frais pour vous, et les mensualités déjà versées vous sont remboursées.

Attention
Attention aux délais ! Pour pouvoir bénéficier de la loi Hamon pour résilier votre contrat d’assurance de prêt, vous devez envoyer votre lettre de résiliation au minimum 15 jours avant la fin de votre première année de souscription.

Loi Hamon et équivalence des garanties de l’assurance emprunteur

Avec la loi Hamon, les seuls motifs de refus acceptés doivent être relatifs à l’équivalence des garanties de l’assurance emprunteur.

Les banques n’ont pas toutes les mêmes attentes au niveau des garanties et des critères minimum imposés c’est pour cela que le comité consultatif du secteur financier (CCSF) a publié une liste de 18 critères d’équivalence parmis lesquels chaque banque doit sélectionner 11 critères pour fixer les conditions d’équivalence. Elles ont l’obligation de les rendre publics.

Pour connaître les garanties de la nouvelle offre d’assurance vous devrez faire une demande auprès du nouvel assureur et remplir à nouveau le questionnaire de santé. Si les 11 critères de la nouvelle offre d’assurance sont les mêmes que ceux de votre contrat actuel, la banque est dans l’obligation d’accepter votre demande de résiliation.

Bon plan

Passer par un comparateur d'assurances de prêt comme celui de Pretto vous permet de vous assurer que la garantie d’équivalence est respectée tout en garantissant le meilleur prix.

Et quand la loi Hamon ne s’applique plus ?

Si cela fait plus d’un an que vous avez souscrit votre contrat d’assurance, vous ne pouvez plus le résilier dans le cadre de la loi Hamon, vous devrez changer d’assurance avec la loi Sapin et l’amendement Bourquin. Vous pourrez alors changer de contrat d’assurance tous les ans à la date d’anniversaire de la signature.

Concernant les démarches, elles sont identiques : il vous faut envoyer un courrier avec accusé de réception à votre banque en y joignant votre nouveau contrat afin que cette dernière puisse apprécier l’équivalence de garanties. Attention, vous devez respecter un préavis de 2 mois.

A retenir
  • La loi Hamon permet de changer d’assurance plus librement.
  • Vous pouvez changer d’assurance emprunteur pendant la première année du prêt.
  • Attention, les contrats doivent vous apporter une couverture équivalente.
Mis à jour le 11 mai 2020
avatar
Eloi Gabin
Performance Manager et Responsable Assurance
Sur le même sujet