1. Accueil
  2. Actualités
  3. Résidences secondaires : où investissent les Franciliens en 2021 ?
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Résidences secondaires : où investissent les Franciliens en 2021 ?
Résidences secondaires : où investissent les Franciliens en 2021 ?
Résidences secondaires : où investissent les Franciliens en 2021 ?

A la sortie du premier confinement il y a un an, l’idée d’acheter une résidence secondaire avait séduit de nombreux Français. Un an après et à la sortie du 3ème confinement, les résidences secondaires ont toujours autant le vent en poupe, et encore plus chez les Franciliens !

En effet, une étude réalisée par Pretto, basée sur 7 000 simulations d’achat de résidence secondaire entre janvier 2020 et avril 2021, témoigne de l’intérêt des Franciliens pour les résidences secondaires. En ce début d’année 2021, les demandes ont augmenté de plus de 176 % par rapport au début d’année 2020 !

Chez Pretto, on était curieux de savoir où les Franciliens cherchaient à s’exiler, que ce soit pour leurs weekends, leurs vacances ou encore télétravailler au vert. Focus sur les 6 régions les plus prisées par les Franciliens.

Le profil type du Francilien qui recherche une résidence secondaire

infographie profil francilien

Tout d’abord, laissez-nous vous présenter le profil du Francilien qui cherche à acquérir une résidence secondaire. Ils ont en moyenne 41 ans et achètent en couple (à 52 %). Ils ont un salaire moyen de 6 700 € et se sont déjà constitués un apport de 63 000 €, leur permettant d’acquérir une résidence secondaire pour un prix moyen de 278 000 €.

Concernant la localisation, 50 % d’entre eux recherchent leur résidence secondaire dans un rayon de 200 kilomètres de leur résidence principale ce qui leur permet de télétravailler au vert ou encore de profiter lors d’un séjour furtif ou prolongé.

J’ai acheté une résidence secondaire à la campagne, dans une région plutôt jolie où il fait bon vivre en raison de ses espaces verts. La localisation était importante : à 4h de Paris en voiture, cela reste raisonnable ! Je l’utilise principalement pour les vacances, mais également pour y télétravailler de temps en temps” commente Mathilde qui a décidé d’acheter sa résidence secondaire en ce début d’année.

Palmarès : six régions aux atouts distincts

1) L’Ile de France : une valeur sûre en terme d’investissement

Plus de 21,7 % des Franciliens qui recherchent une résidence secondaire se tournent avec étonnement vers… l’Ile-de-France, qui prend la tête du palmarès des régions les plus prisées !

Disposant de grands espaces verts, non loin de la capitale, ce n’est finalement pas très surprenant que cette région soit la plus recherchée. Certains départements tels que la Seine-et-Marne sont idéals pour les Parisiens voulant s’échapper le temps d’un weekend hors de la capitale afin de profiter des espaces verts. Le développement du télétravail lié à la crise sanitaire leur a également donné envie de s’offrir un peu de verdure non loin de la capitale. Le seul hic ? Les biens sont très demandés, se vendent aisément et donc deviennent de plus en plus cher.

En définitive, si vous achetez une résidence secondaire en Ile-de-France, vous serez au cœur des espaces verts mais à proximité de Paris. Une bonne alternative non ?

2) La Normandie : un gage de proximité pour les investisseurs parisiens

15,81% des Franciliens à la recherche d’une résidence secondaire se tournent dans un deuxième temps vers la Normandie. Depuis le premier confinement, la Normandie a connu une explosion de la demande de résidences secondaires : dans le Pays d’Auge par exemple, on est passés de 5 à 20 demandes de biens par jour. La raison ? C’est une région à proximité du littoral et à quelques heures seulement de la capitale. Certains départements suscitent un réel engouement auprès des Franciliens tels que l’Eure et le Calvados.

Suite à une forte demande, le marché est donc devenu très tendu et selon un agent immobilier dans le Calvados, les prix de certains biens ont “augmenté de 20 %”. Néanmoins, dans le même département, certaines villes de charme telles que Lisieux dans le bocage normand non loin de Deauville disposent de prix abordables, autour des 1 500 € du m². Au programme ? Calme et paysages vallonnés !

3) La Nouvelle Aquitaine : le littoral du Sud Ouest fait les yeux doux

La région Nouvelle Aquitaine, recherchée par plus de 10 % des Franciliens, apparaît comme une région dynamique sur laquelle les acheteurs jettent leur dévolu. Nombre d’entre eux sont attirés par le littoral, comme La Rochelle et l’Île d’Oléron. Par ailleurs, la ligne LVG qui relie Paris à Bordeaux permet un dépaysement à 2h de la capitale. Le climat, le patrimoine et le calme de la Nouvelle-Aquitaine sont des éléments appréciés par les Franciliens, et décisifs lors de l’achat de leur résidence secondaire.

Dans des métropoles telles que Bordeaux, le prix à l’achat paraît onéreux que ce soit en résidence principale ou en résidence secondaire avec un prix de vente de 344 800 euros pour une maison. En revanche, à Angoulême et à Limoges, il faut compter 150 000 euros, ce qui est deux fois moins cher qu’à Bordeaux.

4) La Bretagne : la côte bretonne a le vent en poupe

Plus de 8% des acheteurs parisiens sont séduits par le charme de la Bretagne. Certaines villes, proches des commodités ou des axes routiers facilitent les déplacements et permettent aux Parisiens de pouvoir bénéficier d’un dépaysement total au bord du littoral breton. Ils peuvent donc profiter de l’air marin le temps d’un week-end ou plus et s’échapper ainsi de la tumulte parisienne.

5) La PACA : région demandée mais attractive pour les amoureux du littoral

Plus de 7 % des acheteurs Franciliens se tournent vers la région PACA, qui mêle mer et montagne. Les paysages seront pour tous les goûts, sans oublier le climat. La région bénéficie de 300 jours d’ensoleillement par an, cela donne envie non ? Même si les biens restent onéreux, la qualité de vie de la région est bien présente et continue d’attirer les acheteurs parisiens à la quête d’une résidence secondaire.

6) Centre-Val-de-Loire : un grand bol d’air à proximité de la capitale

Peu après la PACA, les acheteurs Franciliens s’intéressent à la région Centre-Val-de-Loire pour acheter une résidence secondaire. Grâce à sa proximité avec la capitale (1h30 de Paris), ses grands espaces verts et ses châteaux de la Loire, la région a tout pour séduire les acheteurs.

Les confinements répétés ont donné envie aux Parisiens d’investir en résidence secondaire afin de pouvoir s’éloigner de la capitale et profiter de plus grands espaces, le temps d’un weekend, de vacances ou dans le cadre du télétravail. Malgré des choix de régions parfois différents, les critères principaux restent similaires : espaces verts, proximité du littoral, le tout facilement (et surtout rapidement) accessible de la capitale !

Mis à jour le 20 mai 2021
Partagez l'article
avatar
Chargée de contenus
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto