1. Accueil
  2. Courtier immobilier
  3. Meilleur courtier
  4. Pourquoi est-il important que votre courtier soit agréé ORIAS ?
  1. Accueil
  2. Courtier immobilier
  3. Meilleur courtier
  4. Pourquoi est-il important que votre courtier soit agréé ORIAS ?

Pourquoi est-il important que votre courtier soit agréé ORIAS ?

avatar
Lucas Bories
Mis à jour le 16 juil. 2021
Pourquoi est-il important que votre courtier soit agréé ORIAS ?
Financer un projet immobilier peut vite se transformer en parcours du combattant. Entre le choix de la banque, la comparaison des taux d’emprunt et les pièces à fournir pour monter un dossier, on ne sait plus où donner de la tête. Heureusement, vous accompagner dans votre démarche, c’est justement le rôle du courtier en prêt immobilier !
Pour information, le meilleur courtier immobilier est celui qui vous fait gagner du temps, qui vous évite beaucoup de stress... et qui vous fait faire des économies sur le long terme.

1. Qu’est-ce que le métier de courtier ?

Au cours d’une vie, un particulier peut avoir quelques rares expériences d’achat immobilier, avec des situations toujours différentes en fonction du bien, de l’état du marché financier et son profil au moment de l’achat. Le constat général, c’est qu’il faut avoir eu beaucoup d’expériences pour savoir comment s’y prendre.

Le métier de courtier en prêt immobilier consiste à mettre en relation un emprunteur avec une banque, pour obtenir un crédit adapté au profil du particulier, avec un taux d’emprunt avantageux. Le courtier est un professionnel du crédit, il a donc beaucoup plus d’expérience qu’un particulier !
Comment ça marche ? Avec Pretto, rien de plus simple. Vous faites une simulation en ligne, qui vous indique votre capacité de financement, le taux auquel vous pouvez emprunter, ainsi que les éventuels points à améliorer dans votre dossier. Si vous le souhaitez, vous pouvez dès ce moment créer votre espace client qui vous permet de commencer à monter votre dossier dématérialisé, sans bouger de chez vous et de manière complètement sécurisée.

Vous en êtes au stade de la recherche de bien ? Vous pouvez demander l'attestation de financement Pretto qui vous permet de prouver au vendeur que vous êtes finançable pour un certain montant, au vu des documents que vous nous avez fourni. C'est un argument de poids pour convaincre le vendeur que vous êtes l'acheteur idéal (surtout en zone tendue) !

C'est à partir de ces informations que votre courtier détermine votre profil, et ainsi la meilleure banque à laquelle s'adresser. Mais il ne se cantonne pas à un rôle d'intermédiaire entre vous et les banques. C’est aussi un conseiller qui va simplifier vos formalités administratives, en montant le dossier pour vous. Et par la suite, pas besoin de négocier auprès de la banque ou d’attendre patiemment qu’elle traite votre dossier.

Le plus beau dans tout ça, c’est que les services d’un courtier ne sont pas nécessairement exorbitants ! Les banques rémunèrent forcément les courtiers, puisqu’ils sont des apporteurs d’affaires pour leurs partenaires. Par ailleurs, les courtiers appliquent également des frais à leurs clients en rémunération du travail de conseil et de négociation. En revanche, Pretto est deux fois moins cher qu'un courtier traditionnel (950 € fixes hors projets spéciaux*)!

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier
cover Pretto

2. La formation d’un courtier

Rassurez-vous, n’importe qui ne peut pas être courtier en prêt immobilier. Bien sûr, des qualités humaines et relationnelles sont essentielles pour traiter avec les banques et gérer le stress des clients. Après tout, les particuliers qui ont recours à un courtier lui confient un projet de vie ! Le courtier doit être capable de gérer plusieurs dossiers en même temps, d’analyser le marché de l’emprunt en permanence et de négocier les meilleures offres pour ses clients.

Ces qualités sont essentielles mais pas suffisantes. On ne s’invente pas courtier en prêt immobilier, on le devient grâce à une formation qui délivre une carte professionnelle, un impératif pour avoir le droit d’exercer. Il existe plusieurs types de formations, pas d’inquiétude donc si votre courtier a un parcours original. Il faut seulement que sa formation soit qualifiante et qu’il dispose d’assez d’expérience professionnelle pour vous conseiller au mieux.

La voie la plus empruntée est celle du BTS professions immobilières. Cette formation en deux ans ouvre aux métiers des services de l’immobilier, avec une emphase sur les compétences juridiques, commerciales, financières nécessaires pour devenir courtier. Il est préférable de compléter sa formation dans une société de courtage ou dans une agence immobilière pour acquérir de l’expérience professionnelle.

D’autres formations existent, qu’elles soient d’un niveau Bac+2 et spécialisées dans l’immobilier ou d’un niveau Bac+3 et plus généralistes, commerciales, juridiques ou économiques. Certains de nos experts détiennent même des masters en banque, finance ou gestion de patrimoine et ont travaillé en tant que conseillers bancaires avant de rejoindre Pretto.

3. L’ORIAS, gage de qualité ?

Avec tous ces parcours différents, comment s’assurer facilement qu’un courtier soit qualifié ? Avant de confier votre projet à un courtier, vous voulez vérifier qu’il est compétent et qu’il a bien le droit d’exercer son métier. Pour avoir l’esprit tranquille, il suffit de s’assurer que votre courtier est bien immatriculé au registre de l’ORIAS.

L’Organisme pour le Registre unique des Intermédiaires en Assurance, banque et finance est une association qui applique la directive de l’Union Européenne de 2002 pour homologuer les intermédiaires en assurance. Depuis 2010, son périmètre s’est étendu et comprend désormais les courtiers en prêt immobilier. En clair, l’ORIAS s’assure que votre courtier répond à certaines conditions :
  • Attestation de capacité professionnelle – la fameuse carte qui justifie d’une formation qualifiante
  • Déclaration d’honorabilité – pas de condamnation pour des crimes ou délits financiers
  • Garantie financière – une caution bancaire, nécessaire puisque le courtier peut encaisser le paiement du contrat d’emprunt pour le compte d’une banque partenaire
  • Assurance de responsabilité civile professionnelle – pour indemniser le client en cas de préjudice
Vous n’avez qu’à demander à votre courtier son numéro d’immatriculation au registre de l’ORIAS pour être certain qu’il est bien capable et en droit d’exercer sa profession. Ce numéro figure sur ses mentions légales et les documents qu’il vous transmet. Vous pouvez aussi consulter le registre et vérifier que votre courtier s’y est bien inscrit. Evidemment, Pretto est agréé par l’ORIAS ! Un gage de confiance pour tous nos interlocuteurs.
A retenir
  • Le courtier conseille et fait gagner du temps et de l’argent à son client
  • Tout le monde ne peut pas être courtier, il faut être diplômé d’une formation qualifiante et détenir une carte professionnelle
  • L’immatriculation à l’Orias régule les courtiers et prouve que le courtier rempli 4 critères obligatoires

*Achats en SCI, pour construction et des non résidents

Partagez l'article
avatar
Expert en crédit immobilier
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question