"J'ai testé pour vous" la visite immobilière virtuelle

Si vous êtes actuellement à la recherche de votre future maison ou appartement, vous vous dites peut-être que votre projet est à l’arrêt tant que nous serons confinés.

Cependant, de nombreuses agences immobilières proposent désormais la visite virtuelle.

Chez Pretto, on était un peu intrigués par cette offre, j’ai donc décidé de faire plusieurs visites virtuelles pour déterminer s’il s’agissait d’un effet de manche ou d’une proposition salvatrice en cette période.

Première impression : toutes les visites ne se valent pas !

Les sites ne proposent pas tous le même type de visite virtuelle

Première chose à savoir : le terme de visite virtuelle regroupe en réalité plusieurs offres.

  • La visite en 360 ° qui se fait directement sur le site via un système de photos (comme le mode sur google maps qui vous permet de "marcher" dans la rue). On est seul pour faire sa visite.

  • La visite virtuelle qui se fait via Facetime, Whatsapp etc.

On est cette fois-ci accompagné par un agent ou le propriétaire, avec qui on peut discuter.

Exemple

Voici les sites que j’ai testés pour vous :

  • SEXTANT et La forêt et Proprioo proposent des visites en 360 ° avant de vous permettre de demander un rendez-vous pour une visite virtuelle avec un agent ou le propriétaire.
  • Welmo met en avant des photos des biens et non pas une visite en 360 °, mais vous pouvez demander un rendez-vous virtuel en quelques minutes via un agenda intégré au site.

Les points positifs de la visite virtuelle

On gagne effectivement beaucoup de temps

Premier avantage, la visite virtuelle est plus simple que la visite en physique. Quel que soit le lieu où vous vous trouvez, il suffit juste d’avoir une bonne connexion internet.

Soyons honnêtes, combien de fois avez-vous contacté une agence ou un propriétaire en voyant une annonce qui vous a séduit ? Et une fois sur place le bien ne correspondait pas du tout à ce que vous avez vu ?

C’est bien pour vous éviter ces déplacements inutiles que la visite virtuelle a du mérite car si vous la réalisez et que vous demandez une deuxième visite, c’est que le bien vous plaît vraiment.

Autre avantage de la visite en visio, elle permet de se faire une idée plus précise du bien que ce que l’on peut voir sur les photos ou vidéos de l’annonce. On le sait tous, les annonces ne reflètent pas toujours la réalité, et cette technique permet de faire un premier tri rapide.

Découvrez le Phare, la newsletter de Pretto.

2 emails par mois pour éclairer votre achat immobilier. Analyse du marché, conseils... vous ne naviguerez plus à vue !

On peut se projeter comme lors de la visite physique

Si vous vous inquiétez à l’idée que l’on vous cache des défauts avec la visite en visio, pas de panique.

En tant qu’acheteur, à partir du moment où j’étais accompagnée d’un agent ou du propriétaire, j’ai pu poser toutes les questions potentiellement rédhibitoires pour cet achat : le niveau de performance énergétique, la qualité du double vitrage, le type de chauffage, etc.

Autant d’informations qui ne sont pas toujours précisées sur la fiche de présentation du bien quand on fait la visite en 360 °, mais qui font partie de ma checklist de visite physique.

Là où la visite en 360 ° est aussi intéressante, c’est qu’elle intègre souvent un outil de mesure.

Exemple

Si vous êtes un visiteur aguerri, vous savez forcément qu’une bonne visite se fait avec un mètre, pour être certain que ce canapé dont vous êtes si fier a bien les bonnes dimensions pour votre salon…

La visite virtuelle vous permet de répondre aussi à cette question, avec la précision des outils numériques.

Bon à savoir

Visiter un appartement, que ce soit en physique ou en virtuel, permet donc de s’approprier l’espace pour se projeter. La visite virtuelle n’a pas pour unique but de montrer des images.

Elle vous permet aussi de vous imaginer dans le bien, comme ce serait le cas lors d’une visite dite traditionnelle.

Y a-t-il des points bloquants ?

Le premier point bloquant pour moi c’est que l’on ne peut pas toucher ni sentir la chaleur de chaque pièce. C’est normal vu qu’on est en virtuel.

Mais pour vivre dans un bien, il faut être sûr de s’y sentir chez soi et cette sensation, le virtuel ne peut malheureusement pas la procurer.

Par ailleurs, même avec ma checklist bien déterminée, certains critères doivent encore être vérifiés : je n’ai pas pu sentir s’il y avait des soucis d’humidité, la qualité de l’isolation, si on entendait les bruits de la rue, etc.

Par ailleurs, on ne vit pas que dans un bien, mais aussi dans un quartier : il faudrait forcément passer y faire un tour pour être certain de bien s’y sentir.

Attention

Autre petit inconvénient, lié à des questions techniques : il faut parfois s’adapter aux contraintes liées à la vidéo et au fait que ce ne sont pas des outils professionnels.

Dans certaines pièces il y aura une mauvaise connexion, et donc une mauvaise qualité d’image et de son… J’imagine que vous avez déjà tous vécu ces déboires !

Certaines visites sont réalisées à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. Ce qui suppose que le client aille jusqu’en agence pour faire la visite en question parce que ce type de casque n’est pas à la portée de tout le monde.

Je n’ai pas testé ce mode de visite, mais j’imagine qu’on perd un peu l’intérêt de ne pas se déplacer systématiquement. Mais cela enlève aussi les inconvénients liés au matériel non professionnel.

Important

Enfin, comme pour la visite traditionnelle, il faut faire bonne impression au vendeur ou à l’agent immobilier parce que c’est l’un des premiers critères qu’ils vont remarquer.

C’est forcément un peu plus compliqué par téléphone, mais cela n’empêche pas d’établir un très bon premier contact !

Conclusion : la visite virtuelle est une bonne première approche pour sélectionner son bien

Bien que la visite virtuelle présente bon nombre d’avantages, l’achat d’un bien immobilier est un projet de vie.

Je suis donc persuadée qu’il faut se déplacer, voir l’appartement et son quartier, le sentir, le toucher, afin de se projeter sur le long terme.

Ceci étant dit, la visite virtuelle est pratique pour se faire une première impression, pour s’assurer de ne pas passer 2 heures dans les transports pour réaliser en 5 minutes que le bien ne nous plaît pas.

C’est très efficace pour faire un premier tri, mais je pense qu’une contre-visite en physique est essentielle.
Conseil

Pour finir, je vous conseille vivement d’essayer ce type de visite, surtout au vu du contexte actuel.

Certes, l’expérience n’est peut-être pas aussi engageante qu’une visite physique, mais elle est tout de même très satisfaisante pour démarrer ses recherches !

Mis à jour le 17 novembre 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !