Top des promoteurs écologiques pour l'achat de sa maison

Si vous souhaitez faire construire votre logement ou acheter un logement neuf, vous avez peut-être envie de joindre l’utile à l’agréable : et si vous en profitiez pour faire de votre nouveau chez-vous un modèle écologique ?

Très bien, mais comment faire pour se tourner vers les bonnes personnes ? Il est parfois facile de se perdre parmi la diversité d’offres proposées…

On vous a fait une liste (non exhaustive) des promoteurs reconnus pour leur réflexion écologique, en fonction de différents critères.

1. Le promoteur à stratégie bas carbone

L’association Batiments Bas Carbones (BBCA) “oeuvre à la réduction de l’empreinte carbone du bâtiment et à la mise en lumière des bonnes pratiques et des bâtiments exemplaires.”

Elle propose ainsi un service de conseil aux entreprises du secteur qui le souhaitent afin de les aider à optimiser leurs projets de construction. A ce titre, elle a rendu à la fin de l’année 2019 la liste des entreprises ayant le plus fait appel à ses services… et Nexity arrive en tête.

Eiffage immobilier se distingue également du point de vue de cet engagement avec de nombreux projets. A titre d’exemple, le projet Hypérion à Bordeaux.

2. Le promoteur qui contrôle sa chaîne de production

Choisir un promoteur qui contrôle sa chaîne de production, c’est s’assurer que l’action écologique est menée du début à la fin : de la sélection des matériaux provenant de ressources renouvelables à la gestion des déchets.

Woodeum se distingue par sa conception innovante de projets entièrement en bois massif issu de l’exploitation forestière éco-responsable.

REI Habitat de son côté a su s’entourer d’un éco-système de professionnels engagés sur la totalité de sa production. Les matériaux premiers proviennent de circuits courts qui garantissent leur traçabilité, et bénéficient d’une compensation carbone. Ainsi, pour chaque construction, l’équivalent des arbres nécessaires est replanté.

3. Le promoteur qui développe des projets à énergie positive

Le principe du bâtiment à énergie positive est simple : il s’agit d’un bâtiment qui produit en 1 an plus d’énergie qu’il n’en consomme. Les exigences pour ce type de biens vont donc plus loin que les recommandations actuelles RT 2012, même si elles visent à devenir la norme dans les prochaines années.

Le Ministère de l’Ecologie a ainsi lancé en 2009 l’Observatoire BBC qui permet de recenser les projets répondant à ces critères. Par ailleurs, même s’il ne s’agit pas encore d’un label de l’Etat, l’association Effinergie propose son propre label depuis 2013. Aussi connus sous le nom de BEPOS, les programmes de ce type sont de plus en plus nombreux.

Le promoteur Elgea a par exemple livré le programme Chlorophylles il y a quelques années à Sénart, et Bouygues Immobilier développe des programmes ambitieux d’immeubles mixtes à énergie positive, comme le projet Hikari à Lyon.

4. Le promoteur au label Biodivercity

Le label international Biodivercity, porté par le Conseil International Biodiversité et Immobilier (CIBI) récompense les projets qui visent à mettre en avant, dans leur réflexion éco-responsable, la biodiversité. Les projets présentant ce label mettent par exemple l’accent sur l’architecture biophilique, la présence de nombreuses terrasses, la mise en place de jardins partagés etc.

Chaque projet prend ainsi en compte la biodiversité du site sur lequel il est déployé, mais doit également concevoir une architecture biologique en s’entourant d’architectes et maîtres d’ouvrage engagés.

Parmi les promoteurs dont les projets de logement ont été labellisés, citons Bouygues avec le projet Neo-C à Créteil.

5. Le promoteur au label Passivhaus

L’idée du bâtiment passif est de construire des logements qui ne nécessitent aucune énergie extérieure afin de le chauffer ou de le refroidir. Il s’agit ainsi de mener une réflexion sur l’isolation, l’étanchéité et la récupération de la chaleur. Venu d’Allemagne, qui en a d’ailleurs fait un label obligatoire dans certaines de ses régions, cette réflexion se développe de plus en plus en France. Les économies réalisées sur la facture d’énergie sont, en effet, significatives.

Ikeria fait partie des promoteurs de référence sur le sujet, en proposant différentes gammes de logements collectifs.

La liste n'est bien sûre pas exhaustive, et de nombreux autres promoteurs proposent des projets pensés pour avoir le moins d'impact possible sur l'environnement. La bonne nouvelle ? Cette réflexion est de plus en plus répandue. Bientôt, nous ne pourrons même plus faire un article de ce type : ce sera devenu la norme !

Mis à jour le 15 juin 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !