Comment demander des petits services à ses voisins ?

Les deux mois de confinement vous ont permis de réaliser qu’il était vraiment temps que vous posiez cette tringle à rideaux qui siège dans votre salon depuis (trop) longtemps.

Problème : vous n’avez pas de perceuse et aucun de vos amis ne semble susceptible de posséder un tel engin. Ne serait-ce pas le moment d’aller voir la famille du 5ème qui réalise des travaux le dimanche matin pour vous approvisionner en outils ?

Préparez votre plus beau sourire et découvrez avec nous comment solliciter vos voisins au service de votre beau projet.

Au programme, des annonces immobilières, de la psychologie comparative, de la sociologie, des startups, et du community management pour devenir un as des services entre voisins.

1. Préparez le terrain

Avant de demander quoi que ce soit, assurez-vous d’être la personne à qui on a envie de rendre service. Des relations cordiales avec votre voisinage sont un prérequis essentiel pour pouvoir leur demander une faveur (et recevoir une réponse favorable).

Si vous êtes dans une des situations suivantes, il est probable que vous devrez redoubler d’efforts pour (re)dorer votre blason auprès de votre voisinage :

  • on vous appelle le voisin “botanico-kleptomane” car vous en êtes à votre 8ème vol de pot de fleurs au sein de la résidence
  • tout l’immeuble a pu participer à votre soirée karaoké de dimanche dernier
  • vous avez essayé de faire voler votre poulet (rôti, malheureusement) et il a atterri sur le balcon d’à côté
Si ces exemples vous semblent un peu tirés par les cheveux, vous pouvez les retrouver (et bien d’autres !) sur la page de Chers Voisins.

2. Votre besoin est-il recevable ?

Après être devenu le roi de votre immeuble, vous pouvez commencer à élaborer la stratégie qui vous permettra d’atteindre le Graal, aka le service dont vous avez absolument besoin.

De manière générale, vous pouvez demander toute sorte de bien ou service à vos voisins. Ceux-ci doivent néanmoins s’inscrire dans un contexte global de bienséance et ne pas nuire à l’harmonie générale de la copropriété.

Quelques cas pratiques :

Do'sDont's
Demander une pelle Demander un pied de biche
Faire venir votre voisin en cas de fuite d’eau Faire venir votre voisin pour vos punaises de lit
Demander de l’aide à 20h pour votre serrure bloquée Demander de l’aide à 2h du matin pour la porte que vous ne parvenez pas à ouvrir
Solliciter votre voisin pour garder votre animal … sauf s’il s’agit d’une tarentule

3. Rendez votre offre alléchante

Une demande bien écrite vous ferez

Assurez-vous que l’orthographe et la syntaxe de votre demande soient correctes. Vous l’avez sans doute remarqué en navigant sur LeBonCoin ou en lisant des annonces immobilières, on tend globalement à faire confiance lorsque la description est correctement rédigée.

Certaines personnes pourraient aussi passer à côté de votre message s’il n’est pas parfaitement compréhensible et ça c’est dommage.

Un ton approprié vous emploierez

Veillez à employer un ton adapté pour la demande effectuée. Encore une fois, projetez vous dans la peau du lecteur : qu’est ce qui serait rédhibitoire selon vous ?

Vous pouvez par exemple bannir l’emploi des points de suspension qui laissent penser qu’il y a un sous-entendu. Si vous souhaitez qu’une personne en particulier vous rende service, rappelez-vous qu’il est préférable d’utiliser un outil par objectif. Quelle est la priorité ? Votre crush sur le voisin ou l’arrosage de vos plantes en plein mois d’août ?

Avec Pavlov vous réfléchirez

Les humains tendent à répondre de manière instinctive à certains stimuli. Jugez par vous-même : une demande pour déplacer la machine à laver de votre voisin devient nettement plus engageante avec la mention “Bière à la clé”.

Simple et efficace.

Le coin de pros

Adaptez la récompense au service demandé. Si c’est un petit service, une bière fera l’affaire. Si votre voisin doit déboucher votre fosse septique avec vous, songez à un remerciement à la hauteur de son courage.

4. Mobilisez votre réseau

Revenons à notre tringle à rideaux : vous avez globalement peu de temps et souhaitez avoir un salon digne de ce nom dans les plus brefs délais. Il serait contre-productif de sonder chacun de vos voisins pour vous prêter une perceuse. Maximisez vos chances en boostant l’audience de votre demande.

Certains immeubles ont une boucle Whatsapp (ou de mails), des quartiers ont leur propre groupe Facebook : en postant sur un tel medium, vous avez toutes les chances de toucher ce voisin discret à qui vous n’avez jamais vraiment parlé mais qui a pourtant le coeur sur la main.

C’est également l’occasion de prendre contact avec des personnes que vous n’avez pas envisagées à première vue: les voisins, ce sont aussi les personnes habitant à 100 mètres de chez vous ! Bob le Bricoleur n’est jamais loin.

5. Utilisez les outils de la tech à votre disposition

Des startups ont anticipé votre besoin et proposent des services mettant en relation les voisins. C’est le moment de faire marcher la startup nation et de découvrir les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Nextdoor géolocalise les demandes de services et vous présente les annonces existantes autour de vous
  • AlloVoisins, c’est l’appli qui vous permet de louer du matériel à vos voisins ou de les rémunérer pour certains services donnés
  • Mon Super Voisin applique les principes de l’app de dating (la romance en moins) aux services entre voisins : vous matchez avec des personnes qui peuvent répondre à votre besoin puis sélectionnez celle qui vous semble la plu pertinente
  • Smiile est un réseau social collaboratif entre voisins qui s’inscrit dans une perspective durable et locale

6. Assumez les conséquences

Les relations humaines fonctionnent souvent par dons et contre-dons : vous offrez quelque chose, on vous offre un présent en retour (la théorie n’est pas de nous mais de Marcel Mauss).

Cela marche de la même manière pour les services : demander de la farine à 21h, c’est ouvrir la porte à une demande du type “Ma télé est cassée, pouvez-vous m’aider ?”. Que vous soyez en kimono, en train de regarder un match de foot ou autour d’un repas entre amis, il sera difficile de dire non à cette voisine qui vous a sauvé la mise la semaine dernière.

Publié le 1 juillet 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !