1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Comparer les prêts immobilier
  4. 4 conseils pour bien choisir son prêt immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Comparer les prêts immobilier
  4. 4 conseils pour bien choisir son prêt immobilier

4 conseils pour bien choisir son prêt immobilier

avatar
Jules Stalin
Mis à jour le 02 août 2021
4 conseils pour bien choisir son prêt immobilier
Lorsque l’on cherche un financement pour son achat immobilier, on sait généralement qu’il est important de comparer plusieurs offres avant d’en signer une. Mais, dans la quête de la meilleure offre de prêt, que faut-il regarder ?

En effet, s’il est facile de comparer le taux d’intérêt de différentes offres puisqu’il s’agit du critère mis en avant, d’autres critères sont plus discrets mais ont une importance capitale.

Pretto vous les détaille dans cet article pour que vous puissiez être certain(e) que vous avez fait le bon choix.

conseil credit immobilier gif

Ne pas se fier qu’au taux nominal

Le taux nominal est le taux d’intérêt qui est appliqué par la banque sur la somme que vous lui empruntez. C’est l’indicateur qui est le plus souvent mis en avant par les banques et à juste titre puisqu’il permet de faire des économies importantes sur le crédit.

Par exemple, si vous empruntez 200 000 euros sur 20 ans au taux de 0,89  %, vous paierez 35 600 euros d’intérêts tandis qu’à un taux de 1,19 % vous paierez 47 600 euros d’intérêts. Ce qui peut faire une grande différence.

Cependant, le taux nominal n’est pas forcément le critère de votre crédit le plus important en fonction de votre situation.

En effet, plus la durée est longue et plus le coût du crédit est important, mais à montant égal ça signifie que les mensualités sont moins élevées. Ainsi, que ce soit par soucis de capacité d’emprunt (sans allonger la durée d’emprunt, vous ne pouvez pas emprunter le montant que vous voulez) ou parce que vous préférez garder de la marge pour ne pas avoir un budget trop serré, il est donc important de regarder aussi le montant de la mensualité, même si cela fait augmenter le taux d’intérêt.

Vérifier le TAEG

Vous l’aurez compris, les intérêts de votre crédit immobilier sont importants mais ceux-ci ne représentent pas le seul coût du crédit. Ils en sont une partie seulement.

Pour vous rendre compte du coût total de votre emprunt et choisir le prêt le moins cher, vous devez vous référer au taux annuel effectif global (TAEG).

Pour aller plus loin : En savoir plus sur le TAEG.

Le TAEG fait la somme de toutes les dépenses liées à votre emprunt, c’est-à-dire le taux d’intérêt de votre crédit bancaire, les frais d’assurances et de dossier ainsi que tout autre coût lié à votre crédit immobilier.

Comme le taux d’intérêt, il est exprimé en pourcentage annuel du montant emprunté mais est bien plus complet.

Cela vous dit quelque chose ? Vous le connaissez peut-être sous le nom de TEG ! C’est seulement depuis la fin de l’année 2016 que le TAEG a remplacé le Taux Effectif Global.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Déterminer les conditions importantes

Si le TAEG est très complet en termes de coûts, il ne prend pas tout en compte non plus ! En choisissant l’offre dont le TAEG est le moins élevé, vous êtes sûr de choisir l’offre de prêt la moins coûteuse. Néanmoins, vous n’êtes pas sûr de choisir l’offre de prêt qui convient le mieux à votre situation et à votre projet immobilier. En effet, d’autres critères peuvent être très intéressants à analyser pour bien choisir votre prêt immobilier.

Notre conseil est donc de bien regarder toutes les conditions mentionnées sur l’offre de prêt. En effet, les conditions de prêt peuvent faire la différence en cas de besoin. Et une offre à un taux moins intéressant pourrait se convertir en la meilleure offre en fonction de celles-ci.

Parmi les conditions à vérifier sur l’offre de prêt, vous pouvez vous pencher sur la question du remboursement anticipé, du montant des pénalités,.. Par exemple, en face de plusieurs offres de prêt, posez-vous les questions suivantes :

  • Cette offre de prêt me donne-t-elle la possibilité de faire une pause dans mes remboursements ?
  • Pourrais-je moduler mes échéances ?
  • Les IRA sont-ils négociables ?
  • L’offre comprend-elle la transférabilité de mon prêt afin de conserver les conditions d’emprunt négociées à l’heure actuelle ?

On le sait, il n’est pas simple de s’y retrouver parmi toutes ces conditions cependant celles-ci peuvent constituer un vrai avantage… ou pas. Toutes les conditions ne sont pas bonnes à négocier en fonction de son projet et de sa situation.

Exemple
Si vous souhaitez acheter une maison dans laquelle vous prévoyez de rester 20 ans, vous n’avez pas nécessairement besoin de négocier les IRA. En revanche, si vous ne prévoyez d’y rester que 5 ans alors oui, négocier l’exonération des IRA pourrait vous permettre de réaliser de grosses économies.

D’autres conditions adossées à votre crédit vous permettront d’économiser de l’argent à coup sûr et pas seulement en cas de revente. Par exemple, négocier la question de l’assurance pourrait changer considérablement le coût de votre prêt.

Comparer les conditions de plusieurs offres de prêt n’est pas simple. Au-delà de leur nombre important, ces dernières peuvent s’avérer complexes à comprendre. C’est pour cela qu’il est conseillé de faire appel à un professionnel. Bénéficier de ses conseils vous permettra d’identifier de manière infaillible la bonne offre de crédit et de faire de grosses économies.

Trouver la bonne assurance

L’assurance de prêt n’est pas à négliger. Elle est à négocier absolument, en même temps que l’emprunt.

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir :

  • L’assurance groupe proposée par la banque (qui permet souvent d’avoir des conditions d’emprunt préférentielles) ;
  • Une assurance externe que vous trouverez par vous-même ou à l'aide de votre courtier (on appelle cela la délégation d’assurance externe).

En fonction de votre situation (âge, métier, activités sportives, santé etc), vous n’aurez pas intérêt à choisir le contrat d’assurance proposé par la banque avec l’offre de prêt. En choisir une différente peut représenter des économies significatives.

Il existe de nombreux critères sur lesquels vous allez devoir comparer deux offres d’assurance emprunteur. Là encore, cela peut être complexe et l’aide d’un professionnel n’est pas un luxe.

Et, si vous vous trompez, pas de panique. Dans le cadre de l’assurance emprunteur, vous disposez d’un droit de résiliation pendant toute la durée de votre prêt à la date d’anniversaire de votre contrat ou à n’importe quel moment la première année. Vous avez donc une autre chance de choisir la bonne assurance emprunteur.

A Retenir
  • Si vous cherchez l’offre de prêt la moins chère, il est plus intéressant de comparer le TAEG des offres plutôt que le taux d’intérêt nominal car il prend en compte tous les coûts du crédit et pas seulement les intérêts.
  • Les conditions de prêt sont plus complexes à comparer mais peuvent faire une grande différence entre les offres. Une offre de prêt moins chère peut s’avérer bien moins intéressante qu’une offre plus chère mais aux conditions de prêt plus favorables à votre situation et projet.
  • S’aider d’un courtier en crédit immobilier est le moyen le plus facile de choisir la bonne offre de prêt puisqu’il est habitué du sujet et sait exactement ce qui est intéressant pour vous.
Partagez l'article
avatar
Chef de projet content marketing
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question