1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Rénovation de maison : quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Rénovation de maison : quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

Rénovation de maison : quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

Rénovation de maison : quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?
Les débuts d'une rénovation de maison se pensent toujours en amont, avant d'acheter le bien. En effet, il est tout à fait possible d'intégrer certains travaux dans un crédit immobilier mais de nombreux établissements financiers ont des exigences particulières quant à la nature des travaux et l'utilisation de la somme empruntée. Voici tout ce qu'il faut savoir avant de vous lancer.

Bien évaluer la nature et le montant des travaux

Tous les logements n'ont pas les mêmes besoins de réparation et de remise aux normes. Lorsque vous achetez un bien immobilier, il est important de bien évaluer la nature des travaux qui devront être effectués afin de pouvoir en estimer le coût. Ainsi, si vous avez l'intention d'acheter une maison ou un appartement, vous devez impérativement penser à toutes les améliorations que vous souhaitez y apporter lors de la rénovation maison. Certains documents comme le diagnostic de performance énergétique (fourni obligatoirement au moment d'une mise en vente) peuvent vous aider à évaluer les besoins.

Une fois que vous avez déterminé la nature des travaux à mettre en place lors de votre rénovation maison, faites impérativement venir au moins un artisan dans le logement afin que celui-ci puisse estimer le montant de l'ouvrage. Les devis sont extrêmement importants si vous souhaitez inclure cette somme dans votre prêt immobilier. Pour votre rénovation de maison, vous pouvez faire appel à des entreprises spécialisées dans le chiffrage.

Quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

Toutes vos envies de rénovation de maison ne peuvent pas forcément être incluses dans un prêt immobilier. Les établissements bancaires ne financent généralement que les travaux strictement liés à la bâtisse. Cela concerne différents ouvrages :
  • tout ce qui est lié à la structure : charpente, toiture, murs, sols... ;
  • l'isolation et la rénovation énergétique ;
  • le raccordement à l'électricité, à l'eau ou au gaz ;
  • les travaux d'amélioration du logement : rénovation de salle de bain ou cuisine ;
  • l'agrandissement ou l'aménagement structurel du logement ;
  • la construction d'une annexe.

Tout ce qui peut être séparé du logement lors de la revente ne peut être inclus dans le montant du prêt immobilier. Ainsi, si vous désirez meubler votre maison ou votre appartement, vous devrez trouver un autre moyen de financement.

Regrouper tous les besoins dans un crédit immobilier

Si la facture de votre rénovation de maison est conséquente ou implique une réfection totale ou partielle de certaines pièces, il est plutôt recommandé d'inclure ces sommes dans votre crédit immobilier. Cette solution a des avantages non négligeables :

  • vous bénéficiez d'un taux d'intérêt plus bas ;
  • le remboursement des mensualités se fait sur une durée plus longue ;
  • votre mensualité est fixe pendant toute la durée du prêt.

Toutefois, cette option implique de faire quelques concessions quant à la liberté de disposer de votre crédit pour votre rénovation maison. Ainsi, c'est l'établissement financier qui est chargé de débloquer les fonds du prêt au fur et à mesure de l'avancée du chantier. Il faut donc présenter les factures des artisans : les démarches peuvent parfois être plus longues. Certains établissements exigent également que les ouvrages soient réalisés avant une certaine date.

Faire un prêt immobilier et un prêt travaux

Dans le cas où votre rénovation de maison ne nécessite pas l'installation d'un énorme chantier ou des sommes très conséquentes, vous pouvez tout à fait contracter un prêt travaux ou un prêt à la consommation pour financer votre projet. Cette solution peut être intéressante si vous souhaitez pouvoir disposer librement de la somme que vous empruntez.

Il faut toutefois être prêt à rembourser des taux d'intérêt qui peuvent être très importants en fonction du montant que vous souhaitez emprunter. Les taux de ces prêts ne descendent généralement pas en dessous de 5 %. Si vous le pouvez, rembourser ce crédit le plus vite possible. Si le montant des mensualités devient trop important, vous pouvez aussi demander un regroupement de crédit.

Utiliser son apport personnel pour le financement

Si au moment de votre achat, vous disposez d'un apport personnel bien supérieur à ce qui est exigé par les banques (généralement environ 10 % du prix du bien, de quoi financer les frais de notaire), vous pouvez utiliser vos économies pour payer votre rénovation de maison. Cette solution a surtout l'avantage d'être totalement dénuée de taux d'intérêt à rembourser puisqu'il s'agit de l'argent que vous avez économisé.

Attention toutefois, cette option ne devrait être envisagée que dans le cas où votre rénovation de maison ne nécessite pas des travaux d'envergure. En effet, financièrement parlant, il est parfois plus intéressant de rembourser des taux d'intérêt et de mettre vos économies dans des placements rémunérateurs. Si vous ne savez pas quelle est l'option la plus avantageuse dans votre situation, vous pouvez faire appel aux services d'un notaire ou d'un avocat spécialisé dans la finance personnelle.

Mis à jour le 8 juin 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto