1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Financer la surélévation de ma maison
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Financer la surélévation de ma maison

Financer la surélévation de ma maison

Financer la surélévation de ma maison

La surélévation est une façon simple d’agrandir votre logement tout en économisant des mètres carrés de terrain et de jardin et profiter pleinement de votre extérieur. Cependant, la surélévation n’est pas une catégorie de travaux à prendre à la légère car elle constitue souvent une importante modification dans la structure du bâtiment et une modification des répartitions de volumes de votre maison. Il est donc important de se poser les bonnes questions avant d’entreprendre une surélévation ainsi que de s’entourer des bons professionnels pour aborder son projet sereinement.

Quels sont les différents types de surélévation de maison ?

Il existe plusieurs types de surélévation pour votre logement, afin de choisir celle la plus adaptée pour vous, il convient d’étudier avec précision chaque caractéristiques de votre bâtisse. Tout d’abord la surélévation de maison classique consiste à ajouter un étage à votre maison en enlevant la toiture et en la remplaçant par des murs. Un nouveau toit est ensuite ajouté. La surélévation peut être partielle ou totale : elle pourra recouvrir une partie ou toute la surface de votre maison et ainsi doubler la surface habitable. Pour pouvoir ajouter une telle extension, il est important d’avoir des fondations solides et des murs pouvant supporter le poids de cette construction. Assurez vous d’être entouré de professionnels lors de l’étude de faisabilité afin de déterminer si ce type de surélévation est adapté à votre logement. La surélévation classique nécessite d’ailleurs un budget conséquent et ne doit pas être prise à la légère car elle entraîne des travaux assez importants.

Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans de trop grands travaux, vous pouvez aussi opter pour le rehaussement de toiture. Il s’agit d’une surélévation partielle qui permet aux maisons disposant de combles trop bas de leur ajouter de la hauteur sous plafond afin de les rendre habitables. La surélévation de toiture permet d’augmenter la surface habitable en ajoutant environ 1 mètre de hauteur sous plafond pour un budget moins conséquent qu’une surélévation classique. Il est également possible d’aménager des combles sans avoir à réhausser votre toiture si vous disposez déjà d’environ 1m80 de hauteur de plafond dans vos combles, cela permettra de réduire les coûts tout en agrandissant considérablement la surface habitable de votre logement.

Si vous disposez déjà de combles dans votre logement mais qu’il est impossible de les aménager à cause du pourcentage de pente de la toiture, il existe également le changement de pente. C’est la surélévation la moins coûteuse et la plus rapide à réaliser car elle nécessite simplement de changer la pente de votre toiture pour obtenir une hauteur sous plafond optimale. Avant de réaliser ce type de changement sur votre toiture, il faudra vous assurer que le PLU de votre ville l’autorise. Pour cela, vous pouvez faire appel à un architecte, habitué à consulter les PLU, il saura vous conseiller et vous indiquer le meilleur type de surélévation pour votre habitation.

Quel budget prévoir pour la surélévation de ma maison ?

Le budget d’une surélévation de maison dépend des matériaux que vous allez utiliser ainsi que du type de surélévation que vous envisagez. En effet, plusieurs matériaux peuvent être utilisés et possèdent des caractéristiques différentes. Vous pouvez opter pour le bois, qui permet une isolation thermique optimale, une pose rapide et une esthétique particulière qui fera le charme de votre habitation. Le bois est également un matériau écologique et de plus en plus plébiscité par les constructeurs car peu coûteux et durable. Cependant, l’un de ses inconvénients majeurs est d’être difficile d’entretien sur le long terme. Vous pouvez aussi opter pour le béton cellulaire qui, contrairement aux autres types de béton, est léger et ne nécessite pas de renfort de la structure existante. Votre maison pourra alors aisément supporter son poids. Il est également un excellent isolant qui vous permet d’améliorer votre performance énergétique et ainsi de faire des économies sur le long terme. Pour finir, vous pouvez aussi opter pour une surélévation en acier, ce matériau vous permet des possibilités infinies en termes d’architecture du fait de sa grande maniabilité. Il vous permet également d’obtenir un rendu plus moderne et contemporain, votre logement sera alors unique et remarquable. Cependant, l’acier est un mauvais isolant thermique et phonique, ce qui nécessite de plus importants travaux d’isolation lors de votre surélévation afin d’éviter un pont thermique.

Pour une surélévation en bois, comptez environ 1500 à 2900€ au mètre carré, tandis que pour une surélévation en béton cellulaire, comptez plutôt entre 700 et 1200€ au mètre carré. En revanche si vous choisissez l’acier, il faudra compter entre 1800 et 3100€ du mètre carré*. Chaque projet étant différent, les prix sont à titre indicatif et correspondent à une moyenne pratiquée sur le marché.

En ce qui concerne les modifications comme le rehaussement de toiture ou la modification de pente, les budgets seront moins importants. En effet, il faudra compter environ 1000€ le mètre carré pour une modification de pente et entre 1800 et 3000€ pour un rehaussement de toiture sur votre logement.

Quelles sont les étapes avant de démarrer la surélévation de ma maison ?

Si vous décidez de faire appel à un architecte pour la surélévation de votre maison, vous aurez alors plusieurs étapes avant le commencement des travaux. D’abord, l’étude de faisabilité, qui permet à l’architecte de venir sur les lieux et d’évaluer les caractéristiques de votre logement. Lors de cette étape, l’architecte va entreprendre une étude des sols et fondations ainsi qu’un contrôle de l’état général de la maison. Une fois cette étude faite, l’architecte va passer à la phase de conception en réalisant les plans et esquisses de votre bien et en concevant avec vous les différentes caractéristiques que vous souhaitez ajouter. En fonction de vos envies et votre budget, l’architecte vous fera alors plusieurs propositions et étudiera avec vous la faisabilité de chacune de vos directives. L’architecte va ensuite passer à la phase administrative de votre projet, il s’occupera de votre dossier et s’assurera que chacun des documents obligatoires sont bien présents (consultation du PLU, demande de permis de construire…). Enfin, juste avant de commencer les travaux, l’architecte s’assure de vous trouver les meilleures entreprises pour vos travaux pour que vous puissiez avancer sereinement dans la réalisation de votre extension. Il sera alors l’intermédiaire entre vous et les différents corps d’états pour que vous puissiez avoir une vision globale sur votre projet tout en ayant l’appui d’un vrai professionnel du bâtiment.

Quelles sont les aides pour financer la surélévation de ma maison ?

Pour vous aider dans le financement de votre surélévation, de nombreuses aides sont disponibles. Il vous suffit de vous renseigner avant d’entreprendre les travaux et vous pourrez bien réduire le coût de votre projet de façon significative. Il est plus simple de les obtenir si vos travaux de surélévation comprennent une amélioration ou une rénovation énergétique. Tout d’abord, les aides de l’ANAH (Agence Nationale d'Amélioration de l’Habitat) peuvent prendre en charge l’étude de faisabilité notamment dans le cadre d’une surélévation. Il existe également le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), ce crédit concerne les travaux de réfection de la toiture et la création de systèmes visant à réduire votre consommation énergétique. Grâce à cette aide, vous pouvez réduire jusqu’à 30% le montant total de vos travaux. Attention, pour bénéficier de cette aide, vous devez faire réaliser vos travaux par une entreprise certifiée RGE. De plus le CITE n’est applicable que pour votre résidence principale. Il est également possible d’obtenir des taux d’emprunt préférentiels, relatif aux prêts, réalisés dans le cadre d’un PEL (Plan Epargne Logement) ou CEL (Compte Epargne Logement). Ces prêts ont pour but de vous aider à améliorer votre logement actuel, la surélévation de votre maison en faisant partie.

Vous pouvez faire appel à ces aides pour financer la surélévation de votre résidence. Il est également possible de faire un crédit immobilier afin d’envisager vos travaux l’esprit tranquille.

Mis à jour le 2 septembre 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto