Actualités

Mandat immobilier : différents types de contrat pour vendre ?

Vous avez pour projet de faire l’acquisition d’un appartement, ou vous souhaitez vendre la maison que vous avez reçue en héritage ? Une question va se poser pour vous lorsque vous proposez votre bien à une agence immobilière.  Quel mandat immobilier choisir pour être sûr de vendre rapidement et dans les meilleures conditions ?

Le mandat, ou encore la procuration, est un contrat signé entre un mandataire et le mandant. Le mandant confie à un intermédiaire le pouvoir de réaliser une opération de vente en son nom. Ce dernier se matérialise sous forme d’un document formalisant un certain nombre d’éléments comme le prix de vente net vendeur ou encore les conditions de diffusion. Ce document est contractuel et permet de protéger acheteur, vendeur et intermédiaire (agence, notaire, …). Il est obligatoire pour les particuliers qui souhaitent déléguer une transaction immobilière à un professionnel.

agence immobilière mandat vente

Les différents types de contrat pour votre transaction immobilière

Si vous souhaitez  vendre en faisant appel à un intermédiaire, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Le but est le même : vendre efficacement son appartement ou sa maison ! Mais la question est de savoir quel mandat choisir en fonction de votre situation.

Il existe de nombreux types de contrat de vente immobilière, nous allons nous intéresser aux plus connus et aux plus utilisés dans les transactions. Voici, la liste non exhaustive des types de mandats les plus répandus :

Simple

Oui, mais pourquoi ? Simple parce qu’il vous laisse la possibilité d’une part de travailler avec plusieurs agences immobilière, et d’autre part, de vous garder la possibilité de faire votre transaction entre particuliers (vente par exemple sur PAP ou à un voisin). Il  est très peu engageant et ne laisse pas forcément aux professionnels choisis les pleines mesures pour que la transaction se réalise. En effet, la multiplication d’intermédiaires amoindrie les chances de réaliser la transaction et cela peut se ressentir sur le niveau d’implication des agences ou des mandataires choisis.

Exclusif

Une exclusivité pour une relation de confiance et de partenariat durable.  Ce choix est contraignant. En effet, avec un contrat d’exclusivité, vous n’avez pas la possibilité de travailler avec une autre agence immobilière, et encore moins de réaliser la transaction par vos propres moyens. Si vous choisissez cette solution, soyez sûr de la motivation de votre interlocuteur et de sa capacité à trouver des acquéreurs. Sinon, ne choisissez pas ce contrat ! Cependant, contrairement au mandat simple, celui-ci permet un investissement total de la part de l’agence ou du mandataire. Ce dernier aura les pleins pouvoirs pour réaliser la transaction et mettra tout en œuvre pour vous accompagner dans la vente, qu’il s’agisse de moyens humains ou financiers comme de la publicité, par exemple.

Co-exclusif ou tri-exclusif

On parle ici de cohabitation entre deux agences immobilières ou plus. Il s’agit d’une exclusivité moins contraignante, qui vous permet tout de même de faire jouer la concurrence avec plusieurs mandataires. Ce contrat permet aux agents mandatés de travailler ensemble sur une vente et de se répartir les frais d’honoraires. Cette solution est beaucoup plus répandue dans l’immobilier d’entreprise, mais elle tend à se développer pour les particuliers. Encore faut-il que les professionnels du secteur assument et jouent le jeu ! Ce mandat, encore rare dans la profession, peut être pour vous une solution de choix à la place d’une exclusivité.

Finalement, que devez-vous choisir pour votre transaction ?

Vous avez peut-être envie de jouer au vendeur en parallèle des agences immobilières. Malheureusement, vous risquez fortement de dégrader la perception de l’appartement et d’influer de manière négative sur le prix net vendeur souhaité. Si le mandat simple donne l’impression de multiplier les chances, vous risquez en réalité de créer l’effet inverse !

Voici votre exemple :

A la recherche d’un bien sur Paris 75017, je fais ma recherche sur un site d’annonces immobilières. Lors de ma navigation, j’identifie l’appartement qui correspond à mes attentes. Je retrouve ce bien plusieurs fois sur des plateformes comme Seloger, Le Bon Coin ou encore paruvendu et je me rends compte qu’il est dans 3 agences différentes et à des prix différents. Je poursuis ma recherche en ligne et je le retrouve également sur des sites d’annonces entre particuliers. Instinctivement, on pense  que le bien doit être invendable puisque le propriétaire multiplie les portes d’entrées pour sa transaction, ce qui incite à la négociation.

Notre conseil ? Choisissez une agence pour 3 mois et, si elle ne vous apporte pas satisfaction, trouvez en une autre.

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto