Agrégateurs patrimoniaux : comment choisir ?

Le développement des banques en ligne et prêt immobilier financiers ont amené de nombreux clients des banques traditionnelles à ouvrir des comptes dans des établissements financiers. Compte de paiement entre amis, financement participatif, compte de change sans commission, mais également comptes d’assurances vie ou de SCPI en ligne, la diversification de l’offre a pour conséquence de multiplier les outils de visualisation et de gestion de ses comptes.

Des applications permettant de regrouper ses comptes bancaires sont nées très tôt dans les années 2010. Des acteurs comme Bankin et Linxo se sont positionnés sur ce créneau, obligeant ainsi les banques traditionnelles à lancer leurs propres services. Ces applications ont ajouté des services simples, comme gérer son budget au quotidien et catégoriser ses dépenses.

Différents acteurs

Le sujet de la gestion de patrimoine est beaucoup plus vaste, car il concerne des comptes aussi diversifiés que des PEE, des PEA, des comptes épargne retraite, dans des monnaies parfois différentes de l’euro. Et il a fallu attendre la fin de l’année 2015 pour qu’un premier acteur propose de rassembler l’intégralité de ses avoirs avec historique, diagnostic financier, et plus de 300 établissements connectés. C’est LaFinBox qui s’est lancée en premier, suivie quelques années plus tard par d’autres acteurs comme Grisbee ou WeSave.

Dès le démarrage, LaFinBox s’est positionnée spécifiquement sur le sujet patrimonial. Stéphane Valois, co-fondateur de LaFinBox explique : « Nos utilisateurs ont très vite plébiscité notre service. Les épargnants qui ne sont pas conseillés par un CGP ou une banque privée ont pour habitude de choisir des placements sans risque, dont les performances ne permettent pas de s’équilibrer avec l’inflation, même faible. La diversité de l’offre permet aujourd’hui à chacun d’accéder facilement à des produits d’épargne plus performants, et nous avons créé LaFinbox pour leur permettre de piloter simplement leur patrimoine ». Pour piloter son épargne, il faut donc passer par 3 phases :

  • Connaître son patrimoine, avec la vision globale et en temps réel de ses avoirs. C’est ce que permet l’agrégation de comptes, accessible dès l’écran d’accueil de l’application. Les informations détaillées sont accessibles par simple clic sur chaque compte.
  • S’informer sur la performance de ses placements. LaFinBox intègre un outil de diagnostic financier qui renseigne en un instant l’épargnant sur le rendement de ses comptes, le risque de perte, la volatilité, et le niveau de diversification. La fonctionnalité intègre une comparaison avec des indices référents du marché.
  • Savoir quand agir. L’application propose de recevoir les alertes d’un coach, qui préviennent l‘utilisateur lorsqu’il doit agir sur son patrimoine. Ainsi, si un emprunt arrive à échéance, ou si une part de PEE a plus de 5 ans, le coach le détecte et prévient son propriétaire pour lui proposer de faire travailler cet argent disponible.
  • D’autres applications sont maintenant disponibles dans le domaine de l’agrégation patrimoniale, et il devient difficile de choisir celui qui vous convient le mieux. Voici une étude comparative de 3 acteurs du marché : Grisbee, LaFinBox et WeSave.

Abordons en amont de l’étude la question de la sécurité : question récurrente chez les internautes épargnants, la protection des données est un élément crucial dans choix de son agrégateur de patrimoine. LUnion Européenne a prévu un agrément spécifique pour garantir un niveau de sécurité équivalent à celui des banques, dans la catégorie établissement de paiement. A ce jour, seule LaFinBox a obtenu un agrément direct de la Banque de France.

Analyse des 3 agrégateurs

Grisbee

La particularité de Grisbee, est de proposer les services de CGP internes. L’agrégateur patrimoniale, gratuit, permet donc de capter une cible prédisposée à gérer son patrimoine, d’obtenir une information sur le volume de ce patrimoine financier, et de diriger les utilisateurs vers cette équipe de spécialistes, qui vous fera payer ses conseils. Si les CGP facturent moins cher l’accompagnement que la majorité des cabinets classiques, la gratuité de l’agrégateur est quant à elle toute relative.

LaFinBox

Soutenue par Swisslife, LaFinBox agrège plus de 4Mds € avec plus de 300 établissements financiers (connecteurs). Elle permet également d’intégrer son patrimoine immobilier, qu’il soit pour son usage ou en investissement locatif. Les possibilités d’agrégation du patrimoine financier sont larges, et un nouveau design est prévu dans l’année. LaFinBox annonce également des nouveautés pour répondre aux attentes de ses clients. A noter, LaFinBox ne vend aucun produit financier, pas même ceux de son actionnaire Swisslife. Le service est gratuit pour les particuliers, la fintech se rémunère auprès des professionnels.

WeSave

Wesave a su saisir l’opportunité de l’agrégateur de patrimoine pour mettre en avant les produits de son actionnaire : le groupe Amundi. Cet outil donne accès à de nouveaux épargnants, auxquels ils peuvent adresser des offres de leurs produits financiers. Le robo-advisor intégré permet d’affiner votre projet et d’en faire ressortir le meilleur investissement qui vous correspond. Cette étude n’a pas analysé les performances de ces produits financiers, mais ils restent tous issus du groupe Crédit Mutuel Arkea.

Notre choix s’est orienté vers LafinBox, dont on apprécie l’indépendance et l’agrégation comme finalité. Notre confiance repose également sur les 3 ans d’existence de la solution et les 12M€ de budget confiés par son actionnaire Swisslife.

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !