La simulation de votre prêt immobilier avec la BRED

Vous êtes à la recherche d'un crédit immobilier ? Simulez votre emprunt à la BRED avec le simulateur Pretto. Il vous permet de comparer en quelques minutes l'ensemble des offres de prêt sur le marché pour trouver celle qui vous conviendra.

Description de la banque

La BRED appartient au groupe Banque Populaire. Cette banque mutualiste régionale est présente en Ile-de-France, en Normandie et dans les Dom-Tom. Historiquement la banque des commerçants et des chefs d'entreprise, elle accorde des conditions de crédit immobilier très intéressantes à ces profils ainsi qu'aux fonctionnaires.

Taux immobilier sur 15 ans 1,05 % - 1,75 %
Frais de dossier négociés par Pretto 0 €
Frais annuels de tenue de compte 152 €
Note Bankin’ de la banque 3,30 / 5
Rendez-vous physique nécessaire avant l’envoi des offres de prêt OUI

Avez-vous le bon profil pour la BRED ?

Il s’agit de la chose la plus importante à retenir lorsque vous faites votre demande de prêt immobilier : le taux que vous propose la banque est le résultat de l’étude d’une multitude de critères.

Parmi eux figurent également les politiques commerciales des banques, ce qui signifie qu’elles cherchent à attirer certains profils plus que d’autres.

La question est donc de savoir si vous correspondez à ce que la BRED attend.

La politique commerciale de la BRED

La BRED étant une filiale de la Banque Populaire, elle vise les mêmes profils, c’est-à-dire en priorité les professions libérales et titulaires du secteur public.

Si vous ne correspondez pas à ce profil, cela ne signifie pas que votre prêt ne sera pas accepté par la BRED, mais simplement qu’elle aura tendance à faire un effort supplémentaire pour attirer ce type de dossiers.

Le taux immobilier proposé par la banque dépend de nombreux critères

Le taux immobilier proposé par la banque est en réalité le reflet du risque qu’elle estime prendre en vous finançant. Plus ce risque est élevé, et plus le taux le sera. Afin d’évaluer ce risque de la manière la plus exhaustive possible, elle va donc analyser votre dossier sous différents angles.

Parmi les outils à sa disposition, on peut ainsi citer le taux d’endettement, le reste à vivre, ou encore le montant de votre apport.

Le taux d’endettement est le rapport de vos mensualités de crédit et de vos revenus. Vous êtes peut-être déjà familier avec la limite des 33 % de taux d’endettement ? Cela signifie que vos mensualités de crédit ne doivent pas représenter plus du tiers de vos revenus.

Au-delà de cette limite, la banque peut estimer que le risque de défaut de paiement est trop important. Elle va ainsi toujours regarder cet indicateur. Si votre taux d’endettement est trop élevé, essayez de voir si vous pouvez allonger la durée du prêt. Cela entraîne mécaniquement une baisse de votre mensualité, et donc de votre taux d’endettement.

C’est justement pour vous permettre de gérer ce genre de questions que nous avons créé notre simulateur. Vous pouvez ainsi modifier le montant de la mensualité et la durée de l’emprunt afin de voir immédiatement la conséquence sur votre taux d’endettement.

Le reste à vivre de son côté est un outil à mettre en perspective avec le taux d’endettement. Il s’agit du montant dont vous disposez sur votre compte en banque une fois que vous avez réglé toutes vos charges.

Ainsi, si votre reste à vivre est trop faible, même en dessous du taux d’endettement de 33 %, la banque va craindre le défaut de paiement. Mais l’inverse est également vrai ! Si vous disposez de gros revenus, vous pourrez peut-être demander un financement qui va au-delà de cette limite.

La banque va également regarder le montant de votre apport. Celui-ci joue plusieurs rôles. D’un côté, il va servir à financer les frais annexes à votre achat (frais de notaire et de garantie) qui sont généralement estimés à environ 10 % du prix du bien.

Mais l’apport permet également de montrer à la banque que vous avez un comportement financier responsable et prévoyant. Si vous avez la possibilité d’amener un apport plus important que le montant recommandé, la BRED peut accepter de faire un geste commercial et de le refléter sur votre taux.

Comment se passe votre demande de prêt immobilier à la BRED ?

Une demande de financement répond à certaines étapes inévitables, quel que soit l’établissement bancaire par lequel vous passez. La BRED n’y fait pas exception.

Quelles sont les étapes de ma demande de prêt immobilier avec la BRED ?

Une fois que vous avez fait votre simulation avec Pretto, vous disposez d’un espace client qui vous permet de suivre l’avancement de votre projet et de commencer à monter votre dossier de demande de prêt immobilier.

Celui-ci est constitué de nombreuses pièces justificatives en fonction de votre situation et de votre projet. Avec Pretto, vous pouvez rassembler toutes vos pièces de manière digitalisée, ce qui vous permet de gagner beaucoup de temps.

Le compromis de vente est généralement le dernier document en votre possession afin de compléter votre dossier. C’est à partir de là que votre expert crédit peut commencer à lancer les négociations avec la BRED.

Attention

Si vous avez déjà contacté la BRED de votre côté, votre conseiller ne peut plus le faire car la banque ne peut étudier un même dossier qu’une seule fois. Afin de laisser la meilleure marge de manoeuvre à votre expert crédit, n’allez donc pas voir les banques de votre côté !

La BRED fait alors une analyse de votre dossier et rend son premier avis. Si celui-ci est positif, vous obtenez alors ce qu’on appelle l’accord de principe.

Attention, l’accord de principe ne signifie pas que vous avez obtenu votre prêt, puisque la garantie et l’assurance doivent également rendre un avis sur votre dossier. Mais, sous couvert que ces organismes donnent leur accord, la banque s’engage à vous financer.

La BRED travaille avec son propre organisme de caution, Bred habitat, et la CAMCA. Comme la grande majorité des banques, elle propose également son propre contrat d’assurance groupe.

Une fois que votre dossier est validé par tous les acteurs, vous pouvez alors prendre rendez-vous en agence afin de valider les conditions négociées par votre courtier. La BRED lance alors l’édition des offres de prêt. Vous devez obligatoirement respecter un délai de 10 jours avant des les renvoyer signées, ne vous précipitez donc pas !

Vous prenez enfin rendez-vous avec le notaire afin d’établir la date de signature de l’acte de vente. Les fonds sont débloqués quelques jours en amont afin de vous permettre de payer le prix du bien le jour J.

Bon à savoir

C’est aussi le jour de la vente que vous devez régler les frais de notaire et de garantie. Si vous les payez par l’apport, veillez donc à ce qu’ils soient bien présents sur votre compte.

Quels sont les délais de traitement de dossier à la BRED ?

Comme vous le voyez, une demande de prêt fait intervenir de nombreux acteurs. Cela signifie forcément que tout cela ne se règle pas en quelques jours. En général, on compte 3 mois entre la signature du compromis et le moment où vous signez chez le notaire.

En fonction de la période et de l’afflux de dossiers en banque, les délais peuvent également être plus ou moins longs. Typiquement, en période de fin d’année ou en période estivale, les délais peuvent être allongés.

Afin de vivre votre demande de prêt immobilier de manière sereine, vous pouvez ajouter une clause suspensive au compromis de vente. Cela signifie que vous ajoutez des conditions à la vente du bien, en l’occurrence au fait que vous obteniez votre prêt immobilier.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

La simulation de votre assurance de prêt immobilier avec la BRED

L’assurance de prêt immobilier n’est pas une obligation inscrite dans la loi, mais dans les faits aucune banque n’acceptera de vous financer si vous n’avez pas cette protection.

La BRED n’y fait pas exception, et elle propose son propre contrat d’assurance groupe.

L’assurance groupe de la BRED

En fonction de votre projet, la BRED peut vous demander les garanties suivantes :

  • Décès
  • Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)
  • Incapacité Temporaire Totale (ITT)
  • Invalidité Permanente Totale (IPT)
  • Perte d’Emploi suite à un licenciement

Elle pourra également vous proposer, pour les garanties ITT et IPP, d’ajouter une couverture pour les pathologies dorsales et psychiatriques, selon des conditions prévues au contrat.

Toute demande d’assurance emprunteur nécessite d’effectuer des test médicaux. La plupart des banques proposent des démarches simplifiées en passant par leur assurance groupe; et si des tests complémentaires sont nécessaires, elles bénéficient de réseaux de partenaires pour faciliter les examens.

Dans tous les cas, il est fortement recommandé d’anticiper ces démarches et de les enclencher dès le début de votre recherche de financement.

Vous payez l’assurance emprunteur tous les mois : elle est intégrée au montant de votre mensualité. Son coût dépend ainsi de différents critères.

Elle peut être calculée sur le capital emprunté (dans ce cas elle est constante pendant toute la durée du crédit) ou sur le capital restant dû (elle diminue alors à chaque mensualité).

Mais le coût varie également en fonction de votre âge, du sport que vous pratiquez, du métier que vous exercez, ou encore de la quotité souhaitée.

La quotité représente la part du prêt que vous assurez par personne : au minimum, elle doit couvrir la totalité du montant, c’est-à-dire que si vous empruntez seul, elle sera forcément de 100 %. Mais si vous empruntez à 2, vous pouvez faire varier le niveau de protection : 50/50, 60/40, ou même 100/100.

Dans ce dernier cas, cela signifie que l’assurance rembourse la totalité de la mensualité si l’un des deux emprunteurs est en incapacité. Vous vous en doutez, cette option est optimale, mais c'est également la plus chère.

La délégation d’assurance est-elle possible avec la BRED ?

Lorsque vous faites votre demande de prêt immobilier, vous avez la possibilité de faire une délégation d’assurance, c’est à dire de passer par un assureur autre que celui de la banque.

Vous pouvez également modifier votre contrat au cours de votre emprunt :

  • quand vous le souhaitez dans les 12 mois suivant la signature du contrat
  • tous les ans à la date anniversaire du contrat après la première année
Garantie Critères à respecter
Décès Maintien de la couverture dans le monde entier et couverture de sports amateurs (sauf sports à moteur et saut à l’élastique) / Couverture pendant toute la durée du prêt
PTIA Maintien de la couverture dans le monde entier et couverture de sports amateurs (sauf sports à moteur et saut à l’élastique)/ Couverture pendant toute la durée du prêt
ITT Maintien de la couverture dans le monde entier et couverture de sports amateurs (sauf sports à moteur et saut à l’élastique)/ Délai de franchise inférieur ou égal à 90 jours/ Couverture des affections dorsales et psychiatriques sans condition d’hospitalisation
IPT Maintien de la couverture dans le monde entier et couverture de sports amateurs (sauf sports à moteur et saut à l’élastique)/ Prise en charge de l’IPP à partir de 33 %

En passant par Pretto, vous bénéficiez d’un accompagnement concernant votre assurance emprunteur au moment où vous faites votre demande de prêt immobilier. Il est possible que l’assurance proposée par la BRED soit la plus avantageuse, mais il est parfois très intéressant de faire jouer la concurrence.

Que faire en cas de refus de prêt immobilier à la BRED ?

On ne peut jamais garantir à 100 % que votre dossier sera accepté par la banque. Alors, que faire en cas de refus ? Premièrement, ne pas paniquer. Ce n’est pas parce qu’une banque refuse votre dossier que tous les établissements vont avoir la même réaction.

Mais il est bon de savoir pourquoi votre prêt a été refusé.

  • votre dossier de demande de prêt présente des irrégularités

Certaines de ces irrégularités demandent simplement de repousser un peu votre projet :: c’est par exemple le cas si vous avez des incidents de paiement réguliers visibles sur les relevés de compte que vous avez transmis à la BRED.

D’autres impliquent peut-être de repenser votre projet. C’est le cas si votre taux d’endettement est trop élevé même avec la durée maximum. Votre co-emprunteur est en CDD ? Ses revenus ne sont pas intégrés au calcul, vous avez peut-être intérêt à attendre qu’un CDI se profile à l’horizon pour répondre aux critères de la banque.

Dans d'autres cas, cela signifie que le prix du bien est trop élevé pour vous permettre de le financer.

  • la garantie a posé son veto

Si la garantie estime que votre dossier n’est pas assez solide, elle donne un avis négatif que la BRED va prendre en compte.

Mais la banque peut aussi vous proposer un autre moyen de garantir votre bien : c’est le cas avec l’hypothèque et l’IPPD.

Par ailleurs, vous avez peut-être vos chances en passant par un autre établissement bancaire, qui va faire remonter votre dossier à un autre organisme de garantie. Là aussi, ce n’est pas parce qu’un interlocuteur a dit non que tous auront la même réaction.

  • l’assurance refuse de vous couvrir

Vous avez la possibilité de passer par la délégation d’assurance : un autre assureur pourra peut-être accepter de vous couvrir, en fonction de votre situation.

Si vous respectez les critères d’exigence, la BRED ne peut pas refuser la délégation d’assurance.

Votre courtier immobilier vous accompagne tout au long de votre projet, c’est donc également son rôle de vous orienter vers la bonne banque et de mettre ses compétences en négociation au service de votre achat immobilier.

Sur le même sujet