Face à l’inflation accélérée par la guerre en Ukraine, la hausse des taux immobiliers se poursuit

avatar
Candide Louniangou
Mis à jour le 04 avr. 2022

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 4 avril 2022 - Les taux immobiliers enregistrent une hausse de 0,2%, conséquence directe de l’inflation et de l’OAT 10 ans qui a désormais atteint 1%. Malgré cette poussée, le pouvoir d’achat immobilier est peu impacté et les taux sont loin d’égaler l’inflation. La baisse du taux d’usure et les premiers signes d’accalmie sur le marché immobilier pourraient en revanche impacter les transactions.

Une hausse des taux qui reste soutenable

Pour le mois d’avril, les taux immobiliers augmentent en moyenne de 0,2%. Selon les premières grilles des banques reçues, les taux moyens sont estimés à 1,34% sur 15 ans, 1,44% sur 20 ans et 1,58% sur 25 ans. Pour les meilleurs profils, la possibilité d’emprunter sous les 1% s’éloigne de plus en plus : 1,18% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,44% sur 25 ans.

L'évolution des taux immobiliers depuis novembre 2021
L'évolution des taux immobiliers depuis novembre 2021
Taux en avril 2022Profil O-40k€Profil 40-80k€ Profil >80k€
sur 15 ans1,53%1,29%1,18%
sur 20 ans1,62%1,40%1,29%
sur 25 ans1,77%1,54%1,44%

Estimations par tranche de revenus

Sans surprise, le taux de l’OAT 10 ans d’1% pousse les banques à suivre le mouvement à la hausse - une grande banque nationale admet fixer sa politique de taux uniquement sur cet indicateur. “Les banques françaises s’inscrivent dans le contexte inflationniste, donc pas de surprise. D’autre part, leur production de crédit a été très soutenue en début d’année : la hausse de leurs grilles leur permet aussi de ralentir le flux et de prendre le temps de traiter les dossiers”, déclare Pierre Chapon, président de Pretto.

Des chiffres confirmés par la Banque de France : la production de crédit hors renégociations a atteint 18,8 milliards d’euros en février 2022 , après 18,6 milliards en janvier.

Un taux d’usure qui menace la faisabilité des projets

Cette poussée n’est cependant pas de nature à fortement impacter le pouvoir d’achat immobilier : les taux restent largement inférieurs à l’inflation, qui a atteint 4,5% en mars 2022 selon l’INSEE. Si l’on revient huit ans en arrière, à OAT identique, les taux sur 20 ans atteignaient 2,42% (vs 1,44% actuellement).

Estimation des taux moyens sur 20 ansMensualités hors assurance Coût du crédit Taux d'endettement TAEG
Janvier 20221,01%1 151€26 240€29%1,84%
Avril 20221,44% 1 199€37 760€30%2,25%
Différence/+48€ (+576€ par an)+11 520€/+0,41%

Pour un couple empruntant sur 20 ans avec des revenus mensuels nets de 4000€

La principale difficulté tient non pas de la hausse des taux, mais du taux d’usure, paradoxalement en baisse de 0,01% sur les durées de 20 ans et plus (établi à 2,40% pour le 2ème trimestre 2022). Les revenus modestes pourraient être de plus en plus concernés : à moins de pouvoir mobiliser plus d’apport ou d’allonger la durée d’emprunt, leur dossier ne sera pas finançable.

Si les augmentations se poursuivent ce trimestre avec la même rapidité que ces derniers mois, les taux immobiliers se rapprocheront fortement du taux d’usure, ce qui exclura de facto de nombreux ménages. Les établissements bancaires pourraient donc choisir de juguler la hausse, mais cela se ferait au détriment de leur marge et pourrait les mettre dans des situations difficiles, si leurs taux de refinancement continuaient à augmenter”, précise Pierre Chapon.

Vers un marché immobilier au ralenti ?

Un effet ciseau qui pourrait s’ajouter à la poussée de l’inflation (notamment en raison de la guerre en Ukraine qui entraine les prix de l’énergie à la hausse) qui inquiète les ménages.

Le marché immobilier n’échappe pas à la baisse du moral des Français (-16 points selon l’Insee) : “Les perspectives d’inflation et le conflit russo-ukrainien poussent les emprunteurs à rester prudents et pour certains, comme nous avons pu le constater, à mettre leurs projets en pause. Leur épargne est également mobilisée pour payer les factures, et non sur un investissement sur le long terme”, explique Pierre Chapon, président de Pretto.

Dans ce cas de figure, combiné à la hausse des taux depuis février, les conditions de financement de mars sont en baisse d’un point (hormis sur les résidences secondaires). La finançabilité des résidences principales est particulièrement touchée, avec un recul de 2 points. Ces éléments sont de nature à faire craindre un ralentissement du marché immobilier dans les prochains mois.

Recul du financement des residences principales
Recul du financement des residences principales
Les indices de finançabilité en mars 2022
Les indices de finançabilité en mars 2022

Méthodologie Le DataLab Pretto, c'est un observatoire du marché immobilier qui agrège et analyse tout au long de l'année les données issues des simulations des acheteurs passant par Pretto, croisées avec les données des banques mises à jour chaque semaine. Le Datalab Pretto propose une analyse fine et granulaire des taux et de la finançabilité des Français pour des baromètres mensuels et annuels, ainsi que des études ad hoc. Pretto suit notamment la distribution des taux pratiqués, et le niveau d’acceptation des projets par les banques sur la page Taux immobilier. Sur l’acceptation des projets par les banques : donnée propriétaire et unique de Pretto, l’indice de finançabilité figure au centre du DataLab. Il mesure le nombre de projets, parmi toutes les simulations réalisées chez Pretto, qui sont jugés comme finançables. Il s’applique à tout type de financement de projet : résidence principale, secondaire ou encore investissement locatif. Mais il suit également la finançabilité de catégories socio-professionnelles analysées par Pretto (salariés du privé, du public, entrepreneurs, intermittents du spectacle…). Pour accéder à notre observatoire, cliquez ici.

A propos *Co-fondé en janvier 2017 par Pierre Chapon et Renaud Pestre, Pretto est un courtier en crédit immobilier 100% digital. Il allie le meilleur de la technologie et l’expertise d’experts crédits dédiés à distance. Grâce à son algorithme enrichi quotidiennement, Pretto permet à ses utilisateurs de comparer les taux et conditions pratiquées par les plus grandes banques françaises et de trouver le prêt le mieux ajusté à leur profil comme à leur projet. A l'expérience online intuitive et sécurisée s'ajoute l'accompagnement d'un expert crédit attitré. Réactif et transparent, il coache à distance son client, négocie pour lui avec les banques et l'accompagne jusqu'à la signature. Pretto prend en charge tous types de prêts. En septembre 2020, Pretto a lancé son DataLab, l’observatoire des tendances du marché immobilier, qui délivre des analyses issues de plus de 700 000 simulations annuelles. Aujourd’hui, Pretto emploie 180 collaborateurs et aide à financer 1Md€ de crédit immobilier par an. Pretto propose aussi un agrégateur d’annonces immobilières accessible grâce à l’application Pretto Search. Pretto a levé 1,3M€ en octobre 2017, 8M€ en février 2019 et 30M€ en 2022. Plus d’informations sur pretto.fr. Pour accéder à notre observatoire et nos analyses des taux pretto.fr/taux-immobilier.*
Partagez l'article
avatar
Candide Louniangou
Chargée de Relations Presse
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto