1. Investissement locatif : le prêt sans apport est-il possible ?

Investissement locatif : le prêt sans apport est-il possible ?

avatar
Tom Cheriet
Mis à jour le 16 févr. 2021
Outre l’achat d’une résidence pour votre usage personnel, il est aussi possible de vous tourner vers l’investissement locatif. Il s’agit d’acheter un logement en vue de le louer par la suite.
Attention

Les prix de vente des logements sont souvent trop élevés pour un achat en cash.

Par ailleurs, il est souvent conseillé d’emprunter pour profiter d’un effet de levier.

Vous pouvez pour cela contracter un prêt au niveau des banques. Par contre, il faudra respecter des conditions bien précises, ce qui inclut souvent un apport personnel. Vous devez ainsi participer, dans une certaine proportion, à l’achat de votre logement.
De ce fait, si vous ne possédez pas ladite somme requise, vous ne pourrez pas prétendre au crédit immobilier. Dans le cadre de l’investissement locatif, il est toutefois possible d’obtenir un prêt sans apport. Cependant, vous devez respecter certaines conditions.

Pourquoi les banques demandent un apport ?

La banque exige fréquemment un apport personnel, que ce soit pour l’acquisition d’une résidence ou pour un investissement locatif.

L’apport permet de rassurer les banques de deux manières.

Premièrement, avoir un apport permet de prouver à la banque que vous êtes stable financièrement : vous avez réussi à épargner régulièrement et sur le long terme, c’est un bon point pour votre dossier de demande de crédit.
Important

Par ailleurs, cet apport sert à couvrir les frais annexes à votre achat, principalement les frais de notaire et de garantie, qui s’élèvent à environ 10 % du prix du bien.

En cas de souci de financement, en dernier recours, la banque pourra couvrir l’argent qu’elle vous a prêté via la vente du bien.

Elle hésite donc à prêter un montant plus important que le prix du bien, et demande à ce que les frais supplémentaires soient payés de votre poche.

Cependant, cette règle n’est pas écrite dans le marbre et certaines situations justifient l’emprunt sans apport.

Comment investir dans l’immobilier sans apport ?

Bien que la banque reste stricte, il existe des circonstances atténuantes où vous pouvez emprunter sans aucun apport personnel. Pour cela, votre dossier doit être monté avec soin.

Qui peut emprunter sans apport ?

Pour commencer, sachez que la banque est plus encline à prêter à des personnes qui possèdent déjà leur résidence principale.

Bon à savoir

En effet, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %, et cela inclue tous vos emprunts.

Si vous n’êtes pas encore propriétaire de votre résidence principale, la banque sera plus réticente, afin de ne pas vous bloquer le jour où vous souhaiterez acheter pour vous.

Par ailleurs, vous êtes peut-être dans la situation où vous avez de l’épargne, mais que vous ne souhaitez pas investir dans votre projet immobilier. La banque peut le comprendre et accepter de vous financer sans apport si vous le justifiez.

Certains établissements bancaires vont prendre en compte, dans une certaine mesure, les loyers que vous comptez percevoir grâce à cet investissement. En présentant un projet solide et réfléchi, vous contribuez à rassurer la banque.

Pour savoir si vous pouvez prétendre à un prêt sans apport, la meilleure solution est donc de faire une simulation pour votre investissement locatif.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Rassurer la banque dès la construction de votre projet

L’argumentaire de votre dossier devra être avant tout axé sur le fait que votre projet est réfléchi et que vous avez évalué les risques de l’investissement.

Tout d’abord, choisissez un projet réalisable et cohérent, au lieu de viser plus haut que ce que vous pouvez vous permettre. Pour être certain que vos envies correspondent à votre capacité financière, de nombreux simulateurs en ligne existent.

Pour aller plus loin : Simulez votre capacité d'emprunt

Ensuite, vous devrez prendre en compte l’état du logement et son emplacement. En fonction des locataires visés, vous n’allez pas acheter le même type de bien.

Exemple
Si vous souhaitez faire une location meublée pour des étudiants, vous allez vous tourner vers des petites surfaces proches des universités.

Si vous préférez louer votre bien à une famille qui y resterait plusieurs années, vous allez plutôt acheter au minimum un T3, vide.

Etablissez donc vos critères dès le début de votre recherche.

Les grandes villes, telles que Paris, restent évidemment des lieux de prédilection pour des appartements ou des studios. Mais vous pouvez aussi vous intéresser à des zones où « il fait bon vivre », à l’instar de Bordeaux, Toulouse ou bien Lyon.

A savoir

L’essentiel est de choisir des zones à fort potentiel, qui ne vont pas être délaissées du jour au lendemain.

Il faudra donc qu’il y ait des activités attrayantes aux alentours, mais pas un désert qui n'intéressait qu’une clientèle de niche.

Enfin, renseignez-vous concernant les dispositifs fiscaux et les aides auxquels vous pouvez prétendre. Pinel, Malraux, aides aux travaux de rénovation…

Attention

Cependant, chacun de ces dispositifs dépend de conditions spécifiques, ils vont donc avoir un impact sur votre achat.

Exemple

Si vous souhaitez louer en Pinel, vous devrez acheter dans le neuf et respecter un plafond pour le loyer.

Le dispositif Malraux, quant à lui, s’applique aux logements anciens.

Vous poser ces questions ne pourra donc que jouer en votre faveur !

Comment optimiser son dossier pour l’investissement locatif sans apport ?

Monter votre dossier de prêt n’est pas une tâche aisée. On ne peut donc que vous conseiller de vous faire accompagner par les professionnels du secteur.

L’agent immobilier vous aidera à trouver le bien qui correspond à vos différents critères.

Le notaire pourra vous aider dès le début de vos réflexions, sécuriser votre achat en rédigeant le compromis de vente, et vous fournir une aide juridique.

Le courtier immobilier vous accompagnera dans la constitution de votre dossier de demande de crédit. Il vous aidera à optimiser votre dossier, mais son rôle va plus loin : il va négocier en votre nom auprès des banques et vous aidera à obtenir le meilleur taux et les meilleures conditions de crédit pour votre projet.

A retenir
  • Les banques exigent généralement un apport personnel lors de l’achat d’un logement pour réduire les risques de non-remboursement.

  • Un prêt sans apport reste possible dans l’investissement locatif, car c’est une activité génératrice de revenus et l’opération peut parfois s'autofinancer.

  • Pour profiter d’un prêt sans apport, il faut constituer un dossier sérieux.

La qualité de votre bien et son emplacement seront des critères clés qui influenceront le loyer.

  • En plus du loyer, il existe des charges à prendre en compte, telles que les frais de gestion, les assurances, la taxe foncière, les frais d’agence, les pertes liées à la vacance locative, etc.

  • Il est plus prudent de vous faire aider par un professionnel de l’immobilier pour la constitution de votre dossier, puisque nombre d’éléments sont à considérer.

Partagez l'article
avatar
Manager Commercial
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question

Sur le même sujet