Quel système de chauffage choisir pour faire des économies d'énergie ?

Vous avez acheté une maison ou vous vous lancez dans un projet de rénovation... Mais savez-vous déjà comment vous allez vous chauffer ? Il est essentiel de choisir un système de chauffage adapté à votre habitation, car le chauffage représente 60 % de la facture énergétique d’un ménage moyen.

Voici un aperçu de trois systèmes de chauffage qui vous permettront de faire des économies : la chaudière au gaz à condensation, la pompe à chaleur et la chaudière biomasse.

L’importance de l’isolation

Avant de penser à la manière dont vous allez chauffer votre maison, il faut d’abord examiner son niveau d’isolation. En effet, installer un nouveau système de chauffage pour chauffer une passoire énergétique n’a pas beaucoup de sens.

Les pertes de chaleur les plus importantes se font via la toiture et les murs : ce sont donc ces endroits qu’il faut isoler en priorité.

Gaz naturel : la chaudière à condensation

Le gaz naturel est une source d’énergie particulièrement efficace. Le prix du kilowattheure de gaz reste relativement bas par rapport aux autres sources d’énergie, et il fournit un très bon confort thermique.

En ce qui concerne les équipements, le rendement d’une chaudière à condensation est excellent : jusqu’à 110 % grâce à la récupération de la chaleur.

En rénovation, remplacer l’ancienne chaudière au gaz par une chaudière à condensation vous permet de faire beaucoup d’économies, et vous ne devez pas nécessairement remplacer les radiateurs.

Dans le neuf, la chaudière à condensation est tout aussi intéressante si vous avez accès au gaz de ville. Dans ce cas, on installe plutôt des émetteurs de chaleur à basse température, comme des radiateurs modernes ou un plancher chauffant, qui permettent de consommer encore moins d’énergie.

Combien coûte une chaudière au gaz à condensation ?

Pour l’installation d’une chaudière au gaz à condensation, comptez entre 2 500 et 5 000 € en fonction de sa puissance. La puissance nécessaire est calculée sur base de la superficie de l’habitation.

Il s’agit de l’option la plus abordable par rapport aux autres systèmes de chauffage (chaudière au fioul ou biomasse, pompe à chaleur).

Entretien

Votre chaudière doit obligatoirement faire l’objet d’un entretien annuel, ce qui coûte entre 100 et 200 € par opération. Vous pouvez souscrire un contrat d’entretien avec un chauffagiste, cela coûte généralement moins cher sur le long terme.

Énergie renouvelable : la pompe à chaleur

La pompe à chaleur, ou PAC, puise la chaleur dans l’air ou le sol, qui sont des sources d’énergie inépuisables. Quand elle est correctement adaptée à la maison, la pompe à chaleur est un système de chauffage très performant, qui consomme peu d’électricité et vous permet de faire de belles économies.

Types de pompes à chaleur

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur : les PAC aérothermiques, qui captent la chaleur de l’air et les PAC géothermiques. Ces dernières captent la chaleur souterraine, et pour ce faire, requièrent des travaux intensifs et un investissement très important.

Les PAC aérothermiques, plus abordables, sont également plus répandues :

  • Pompe à chaleur air-air : transforme l’air extérieur en air chaud et le diffuse dans la maison via une ou plusieurs unités intérieures. Elle est réversible, c’est-à-dire qu’elle peut également rafraîchir la maison comme un climatiseur.
  • Pompe à chaleur air-eau : capte la chaleur de l’air pour chauffer de l’eau qui circule dans des radiateurs à basse température. Elle est un peu plus performante que la PAC air-air.

Coefficient de performance

Alors, comment choisir une PAC adaptée ? Il faut examiner le coefficient de performance (COP). Plus il est élevé, plus le système est efficace.

Les pompes à chaleur air-air et air-eau ont en moyenne un COP de 3, ce qui signifie qu’elles fournissent 3 kWh de chaleur pour 1 kWh d’électricité consommé. Le COP des pompes géothermiques est d’environ 4 ou 5.

Combien coûte une pompe à chaleur ?

Le prix d’installation d’une pompe à chaleur reste assez élevé. Cela dit, les économies d’énergie vous permettront de rentabiliser l’investissement après quelques années.

Comptez entre 4 000 et 8 000 € pour une pompe à chaleur air-air et entre 8 000 et 12 000 € pour une pompe à chaleur air-eau.

La PAC ne nécessite pas d’entretien régulier, contrairement aux chaudières.

Bois ou granulés : poêle ou chaudière biomasse

Le bois de chauffage est la source d’énergie la moins chère sur le marché. De plus, il s’agit d’un combustible renouvelable, dont le bilan carbone est neutre s’il provient d’une forêt gérée de manière responsable.

Il y a deux systèmes qui utilisent cette énergie : le poêle à granulés de bois et la chaudière biomasse. L’inconvénient principal de cette option, c’est qu’il faut prévoir un espace pour stocker les bûches ou les granulés.

Poêle à granulés

Idéal pour chauffer les petites superficies ou en appoint, le poêle à granulés est devenu très populaire ces dernières années. En plus d’utiliser un combustible peu coûteux, il est esthétique et fournit un bon confort thermique.

Les granulés, ou pellets, sont des petits cylindres composés de sciure de bois compressée. Ils prennent beaucoup moins de place que le bois de chauffage et ont un bon rendement, car leur taux d’humidité est très bas.

Le prix d’un poêle à granulés oscille entre 3 000 et 6 000 €.

Chaudière biomasse

La chaudière biomasse fonctionne comme la chaudière au gaz ou au fioul, mais elle utilise des combustibles organiques comme le bois de chauffage ou les granulés. Son excellent rendement (plus de 90 %) et le prix bas de ces combustibles en font une solution très économique à long terme.

Le prix initial est assez élevé, cependant. Il faut compter entre 5 000 et 15 000 € en fonction du modèle et de ses fonctionnalités. Les modèles à chargement automatique, avec un silo, sont les plus pratiques, mais les plus chers également.

Comme les autres chaudières, la chaudière biomasse doit obligatoirement être entretenue une fois par an.

Mis à jour le 5 mars 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !