1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. La stratégie « payante » des banques en ligne
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. La stratégie « payante » des banques en ligne

La stratégie « payante » des banques en ligne

La stratégie « payante » des banques en ligne
La banque en ligne se démarquait ces dernières années par la gratuité du compte et de la carte bancaire sous conditions de revenus ou d’épargne. Une stratégie permettant de convaincre des millions de clients de quitter leur banque traditionnelle pour rejoindre une banque en ligne. Désormais la stratégie des banques en ligne se concentre sur la rentabilité de leur portefeuille, comme l’explique CultureBanque dans son comparatif des banques en ligne, seul l’établissement Fortuneo du Crédit Mutuel Arkéa est rentable en France. Pour atteindre leur seuil de rentabilité, les pure players ne misent plus seulement sur la conquête, ils mettent l’accent sur de nouvelles offres payantes !

La gratuité de la carte sous condition

C’est surement une première étape qui a marqué le secteur bancaire. La clientèle utilise généralement la banque en ligne comme établissement secondaire. Pour inciter le client à utiliser davantage sa carte, synonyme de commissions, la tarification a évolué pour pénaliser les comptes en ligne inactifs. Les banques sont alors plus exigeantes, il faut utiliser régulièrement sa carte bancaire pour conserver sa gratuité sinon une cotisation s’applique : 3 paiements par trimestre chez Bforbank (sinon 6€ par trimestre), 1 paiement par mois avec la carte Welcome de Boursorama Banque (sinon 5€ par mois). La formule est différente chez ING, pour conserver la carte Gold gratuite il faut verser 1200€ par mois sur le compte (sinon 10€ de cotisation par mois).

Une incitation à monter en gamme

Les banques mobiles mettent désormais en avant des offres packagées pour la famille ou pour les voyageurs. Des offres à plus fortes valeurs ajoutées comprenant des cartes bancaires haut de gamme, des retraits et paiements sans frais à l’étranger, des assistances et assurances complémentaires. Orange bank se distingue avec son Pack Premium composé d’une carte premium pour le parent, jusqu’à 5 cartes bancaires pour les enfants, une application mobile pour apprendre à gérer son argent et des assurances pour protéger toute la famille !

La fin des cartes premium « traditionnelles »

Vous aviez l’habitude d’utiliser une carte Visa Premier ou Mastercard Gold ? Ses cartes premium offrent des plafonds de retraits et paiements plus importants, des assurances et assistances pratiques pour vos voyages. Les principales banques en ligne ont décidé de modifier leur gamme de cartes bancaires ! Ainsi les Visa Premier ou Mastercard Gold sont remplacées par des cartes propres à chaque enseigne telles Fosfo de Fortuneo, Ultim de Boursorama Banque, Hello Prime de Hello bank. Ces cartes bancaires de nouvelle génération présentent des plafonds élevés d’utilisations, des assurances et assistances haut de gamme, par contre elles sont à autorisation systématique (contrôle du solde du compte) et coûtent moins cher à la banque…

La diversification de l’offre en ligne

Enfin pour se positionner en banque principale, les banques du web proposent désormais une offre bancaire complète avec assurance, crédit et placement. Le crédit immobilier est évidemment le produit le plus fidélisant. Profitant de la baisse des taux d’emprunts de ses dernières années, les banques en ligne développent cette nouvelle activité productrice de PNB (produit net bancaire). En effet, le prêt immobilier implique des frais de dossier, un taux d’intérêts souvent supérieur au marché, des assurances de biens et la domiciliation des comptes.

Conclusion sur la banque en ligne

Ces établissements bancaires 100 % en ligne continuent leur conquête de clients et affichent une croissance record. A titre d’exemple Boursorama Banque dépasse les 3 millions de clients et confirme son statut de leader en France. La banque en ligne de la Société Générale est en avance sur ses objectifs ce qui démontre un véritable engouement pour son offre en ligne. Aussi le développement des néobanques confirme cette tendance. Par contre il est difficile de rentabiliser la clientèle à distance avec une simple carte bancaire gratuite, surtout si le client garde en parallèle sa banque principale traditionnelle.

Pour devenir rentable la banque en ligne incite ses clients à utiliser régulièrement la carte bancaire sinon une cotisation s’applique. Les clients qui ont des besoins plus complexes (familles ou voyageurs) sont invités à souscrire des offres payantes avec des produits et services supplémentaires. Les cartes bancaires conventionnelles (Visa Premier ou Mastercard Gold) disparaissent au profit de nouvelles cartes propres à chaque enseigne, moins couteuses pour la banque. La banque en ligne propose une gamme de produits et services aussi large que la banque traditionnelle, mais pas encore aussi profonde.

Publié le 15 novembre 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto