1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Que faire avant d’investir dans une entreprise ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Que faire avant d’investir dans une entreprise ?
Que faire avant d’investir dans une entreprise ?
Que faire avant d’investir dans une entreprise ?

Pour faire fructifier son argent, l’investissement dans une entreprise est souvent une excellente solution. Si la tendance a été en baisse durant l’année 2019 à cause de la crise COVID, les années 2021 et 2022 sont très prometteuses. Attention ! L’effet retard de crise exige cependant de bien nous préparer. L’efficacité de l’entreprise dépend des choix du dirigeant. Aussi, nous tenions à souligner trois éléments à prendre en compte avant d’entamer tout projet d’investissement.

Choisir un bon partenaire

S’assurer d’avoir les bons partenaires capables de nous accompagner dans le projet est la première étape à effectuer. Un mauvais choix risque de conduire à l’échec. Afin de minimiser les pertes en cas de capotage, diversifier son portefeuille d’investissement peut être une bonne tactique. Effectivement, en investissant sur un seul PME, vous risquez de perdre chaque Euro si vous vous étiez planté. Le recours à l’analyse financière et économique d’un cabinet d’expertise comptable est très utile. Ces spécialistes de la gestion d’entreprise peuvent vous conseiller dans les grandes décisions que vous aurez à prendre. Cela peut concerner aussi bien l’étape de la création, du développement ou de la transmission. Dès le début du projet, l’opération immobilière sera ainsi orientée par leur compétence juridique et fiscale. Par ailleurs, de nombreux arbitrages sont à faire entre les différents statuts juridiques ou les régimes fiscaux. Il faut garder à l’esprit que les grandes entreprises commencent par des stades de PME avant de devenir des géants tels Google ou Amazon. Un placement au bon moment vous rendra potentiellement riche. Mais je ne cesserai de rappeler que les services d’un intermédiaire spécialisé sont requis dans l’évaluation des risques. Dans cette perspective, quatre points sont à analyser :
  • le montant à investir
  • le taux de rentabilité espéré
  • la prévision de taux de croissance
  • le retour sur investissement qui sera généré

Choisir les bons outils

La visibilité sur la santé financière, commerciale, RH et métier de l’entreprise est primordial. C’est pourquoi il est nécessaire de s’adosser à un véritable Écosystème Digital Cloud. L’efficacité du tableau de bord délivre de précieux indicateurs. Ce qui permettra d’anticiper et de corriger tout écart. Ces outils doivent être régulièrement actualisés. La prise de décision et le pilotage seront ainsi plus aisés quelle que soit la taille de l’entreprise. En effet, une simple lecture du bilan financier n’est pas suffisante. Des tableaux de bord spécifiques et adaptés permettent d’allouer la majeure partie de son temps au pilotage de son activité. Par conséquent, une bonne visibilité sur l’évolution de son activité assure une réaction à temps en cas d’anomalie.

Si vous tenez à analyser vous-même l’efficience de votre investissement, nous vous avons sélectionné une liste d’outils d’analyse technique qui vous aidera dans votre prise de décision :

Choisir le bon produit d’investissement

De plus en plus de français se tournent en 2021 vers l’investissement en entreprise. Ce type d’investissement est divisé entre :

  • le financement participatif,
  • les levées de fonds,
  • l’investissement en actions.

Le choix d’une entreprise française est privilégié car cela permet :

  • de soutenir l’économie française via ses entreprises,
  • de réaliser un placement financier sur le long terme,
  • d’optimiser la fiscalité dans certains cas,
  • d’augmenter le capital de l’investisseur,
  • de diversifier son épargne
  • et de soutenir l’investissement socialement responsable

Le choix d’une entreprise non coté est très favorable si :

  • son activité ne se limite pas à la gestion de son patrimoine
  • la détention des parts excède la durée minimale de cinq ans
  • l’entreprise est en exercice depuis au moins sept ans
  • l’entreprise compte plus de deux employés

Néanmoins, afin de réduire les risques, il faudra :

  • bien analyser la rentabilité de l’entreprise
  • définir son enveloppe d’investissement
  • que l’entreprise soit en phase avec son projet d’investissement
  • que le projet soit en phase avec sa sensibilité.

Pour un investissement d’une centaine d’Euro, il vaut mieux privilégier l’une des types d’investissements suivants :

  • la bourse,
  • l’investissement en royalties
  • le crowdlending

Si le montant excède les 10 000 euros, les clubs de Business Angels sont à privilégier.

En tout cas, quel que soit le type d’investissement choisi, les cabinets d’expertise comptable numérique sont disponibles pour des recherches systématiques de levier afin de générer de l’économie à titre personnel. Actuellement, les FCPI et les FIP font office de niches fiscales. Ce qui permettra à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de : 4 320 € pour un célibataire. Cette réduction est plafonnée à 10 000 euros annuels par foyer.
Publié le 22 juillet 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto