Prêt relais : Comment financer l'achat avant la revente ?

Vous avez trouvé votre nouvel appartement ou votre nouvelle maison, mais vous n’avez pas encore vendu votre bien immobilier actuel ? La solution pour que cette période se passe au mieux : contracter un prêt relais. Pour autant, attention : il y a des risques et des limites !

De quoi parle-t-on ?

Définition
Le prêt relais est un prêt immobilier à court terme destiné à financer l'acquisition d'un bien en attendant la réalisation de la vente d'un autre bien.

Autrement dit, le prêt relais est le délai financier que vous accorde une banque et qui vous permet de vendre votre bien immobilier actuel dans les meilleures conditions possibles, tout en pouvant acquérir votre nouveau bien. On notera que le prêt relais est un contrat à court terme puisque celui-ci ne dure en général que de 12 à 24 mois.

Conseil
L’option la plus choisie est un prêt relais de 12 mois. Il est fréquent que cela soit suffisant étant donné qu’un bien immobilier met en moyenne 7 mois à être vendu. A ce sujet, renseignez-vous bien sur les délais de vente dans l’immobilier.

2 prêts relais principaux

Sachez qu’il existe deux prêts relais principaux :

Le prêt relais sec

On parle de prêt relais sec lorsque le bien que vous achetez est de la même valeur ou moins cher que celui que vous vendez. Il s’agit alors d’une simple avance de trésorerie. Si vous choisissez ce type de prêt relais, c’est donc que sa vente suffira à couvrir l’achat du nouveau bien.

Le prêt relais adossé

En revanche, si le prix du nouveau bien est plus élevé que la valeur de votre bien actuel alors votre banque vous proposera un prêt relais adossé à un prêt immobilier classique. Revers de la médaille : tant que vous n’aurez pas vendu votre bien, vous paierez des mensualités sur les deux prêts.

Attention

Il est impossible d’emprunter la totalité du prix de vente de votre bien actuel.

Le montant du prêt relais varie entre 60 et 80 % du montant de votre bien.

Pour autant, ne surévaluez pas le prix du bien à vendre car vous aurez alors des difficultés à rembourser votre prêt relais au bout des 1 ou 2 ans ! Alors, pour une estimation au plus juste de votre bien, profitez des outils en ligne comme le simulateur d'estimation immobilière de Paradissimmo.

Comment rembourser les mensualités de son prêt relais ?

Comme tous les prêts, le prêt relais inclut une part de capital et une part d'intérêts. A cela, s’ajoute aussi bien souvent une assurance.

Deux possibilités de remboursement s’offrent à vous :

  • La franchise totale : vous remboursez le capital et les intérêts, en une seule fois, lors de la vente de votre bien. Seules les primes d'assurance seront payées mensuellement.

  • La franchise partielle : vous remboursez les intérêts et les primes d'assurance tous les mois et le capital uniquement à la fin du prêt.

Quel est le coût d'un prêt relais ?

Le coût d’un prêt relais correspond au montant des intérêts de votre emprunt. C’est un taux qui varie selon les banques et votre profil d’emprunteur. Les taux de prêt relais observés en 2021 vont de 0,5 % à 1,9 %. Il vous est donc tout à fait possible de trouver des prêt relais aux alentours de 1 %.

Bon à savoir
Comme pour tout prêt, il vous sera plus facile d’obtenir un prêt relais à un bon taux si vous pouvez montrer des garanties à votre banque : revenus stables, comptes sans découvert, capacité d’épargne, etc.

Les avantages du prêt relais

Parmi les avantages du prêt relais :

  • Le prêt relais est une solution intéressante si l’achat de votre nouveau bien immobilier s’appuie sur la vente d’un autre bien immobilier.

  • Le prêt relais vous permet aussi de ne pas manquer une occasion d’achat en cas de coup de cœur.

  • Vous pouvez aussi vous servir du prêt relais pour obtenir un lissage de vos prêts en les regroupant.

  • Enfin, on notera qu’il est possible de demander un remboursement anticipé du capital emprunté, mais cela implique des pénalités.

Quel est le risque du prêt relais ?

Evidemment, le risque principal est de ne pas vendre son bien dans le délai de 2 ans. Vous êtes alors redevable de la somme avancée par votre banque tout en payant les mensualités de votre nouveau bien. A ce moment-là, la solution est de transformer votre prêt relais en crédit immobilier classique, mais les mensualités risquent d’être très lourdes à assumer !

Conseils

Ne prendre un prêt relais que si votre logement est un bien facile à vendre.

Si vous ne parvenez pas à le vendre, posez-vous rapidement les bonnes questions sur votre bien : est-il au bon prix de vente ? Est-il bien mis en valeur sur internet ?

Assurez-vous aussi que la ou les agences immobilières en charge de votre bien font bien leur travail.

Enfin, si vous ne parvenez pas à le vendre, peut-être est-il possible de le mettre en location ?

Ainsi, si le prêt relais est un outil parfait pour fluidifier une transaction immobilière, faites tout de même attention à ce qu’il ne vous complique pas la vie !

Publié le 2 février 2021
Partagez l'article
avatar
Chargé de partenariats SEO
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !