Une maison écologique coûte-t-elle plus chère à la construction ?

De plus en plus sensibilisés à la question écologique, nous sommes nombreux à aspirer à un habitat plus sain pour la santé et plus neutre pour la planète. La maison écologique présente de sérieux atouts.

Toutefois, on pense souvent que faire bâtir une maison écologique est bien plus onéreux qu'une construction traditionnelle. La maison écologique est-elle réellement plus chère à la construction ? Le point.

Des matériaux écologiques plus chers à l'achat

La maison écologique est une construction moins polluante qu'un bâtiment traditionnel, de par ses matériaux de construction et par ses besoins en énergie.

Pour bâtir un habitat écologique, ce sont des matériaux naturels et renouvelables qui sont utilisés autant que possible comme indiqué sur le blog de l’habitat durable. Idéalement, ils sont prélevés dans le bassin à proximité immédiate du terrain à bâtir et s'intègrent parfaitement dans leur environnement.

Outre la maison en elle-même, ses équipements énergétiques, pour le chauffage, la lumière et l'eau chaude notamment, sont eux-aussi écologiques et font appels aux ressources naturelles. Cela peut aller jusqu'à pouvoir rendre la maison passive et autosuffisante.

Plusieurs dispositifs existent, comme la géothermie, les panneaux solaires, les cuves de récupération des eaux de pluie, l'éolien... La maison écologique est aussi une maison avec de grands efforts portés à l'isolation et au calfeutrage des éventuels ponts thermiques.

Les matériaux et les équipements écologiques sont plus chers à l'achat. Selon la technologie choisie et à superficie équivalente, on estime le surcoût d'une maison écolo de 10 % à 30 % par rapport à un logement classique.

Toutefois, faire bâtir un Bâtiment Basse Consommation (BBC) est financièrement plus intéressant que de modifier un logement ancien.

De plus, la maison écologique devient rentable à plus long terme et le surcoût de l'investissement peut être compensé pour tout ou partie grâce à des aides financières.

Des aides financières pour réduire l'investissement

Plusieurs aides financières peuvent être octroyées pour la construction d'une maison écologique. Des avantages fiscaux et des subventions peuvent faire baisser considérablement la facture finale.

L'exonération de la taxe foncière

Faire construire sa maison permet de bénéficier d'une exonération de taxe foncière pour deux années. Si la construction est labellisée basse consommation énergétique, cette exonération peut être prolongée jusqu'à cinq ans.

MaPrimeRénov'

Le dispositif MaPrimeRénov' vient remplacer progressivement le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), qui aura complètement disparu au 1er janvier 2021.

MaPrimeRénov' est accordée pour financer l'achat d'appareils peu énergivores et elle est soumise à conditions:

  • L'habitat doit être le logement principal et la maison construite depuis plus de 2 ans.
  • Les revenus sont pris en compte pour l'étude du dossier. Les foyers modestes sont déjà concernés et le dispositif pourrait être étendu en 2021 à tous les ménages, sauf les plus hauts revenus.
  • La demande doit obligatoirement être formulée avant la signature du devis. Les travaux devront être confiés à un artisan RGE.
  • Une fois réalisés, la facture définitive des travaux doit être envoyée à l'Anah, qui est l'organisme en charge du versement de la prime MaPrimeRénov'.

La Prime Energie

Une Prime Energie peut être accordée pour l'achat de dispositifs permettant de réaliser les économies d'énergie comme par exemple, des travaux d'isolation, le remplacement d'une vieille chaudière...

Plusieurs organismes délivrent la prime énergie, comme des vendeurs d'énergie, des grandes enseignes... Des simulateurs permettent d'en évaluer le montant pour son dossier.

L'éligibilité à la prime énergie est fonction des revenus.Le demandeur est libre de choisir l'opérateur de son choix.

La demande doit être adressée avant la signature du devis. Il est obligatoire que les travaux soient réalisés par une entreprise labellisée RGE. La facture de clôture des travaux doit ensuite être adressée.La prime énergie est cumulable avec MaPrimeRénov' et l'éco-PTZ.

L'éco-prêt à taux zéro

L'éco-prêt à taux zéro est un prêt qui peut être alloué aux propriétaires primo-accédants pour l'isolation de leur maison ou son équipement avec des matériels écologiques qui fonctionnent à l'aide des énergies renouvelables, pour des travaux d'amélioration de la performance énergétique globale du logement ou pour la réhabilitation du système d'assainissement.

Son montant peut varier entre 7 000 € et 30 000 €, selon le coût et la nature des travaux entrepris.

L'obtention d'un PTZ laisse la possibilité de solliciter une prime énergie et MaPrimeRénov'.

Les aides des collectivités locales

Les collectivités locales, les Conseils Départementaux et Régionaux peuvent voter à leur discrétion l'attribution d'aides financières pour les travaux et les constructions qui respectent l'environnement.

Chaque collectivité locale fixe librement ses conditions d'éligibilité et le montant des subventions allouées.

Le dispositif 1% logement

Les salariés peuvent obtenir un aide financière par leur employeur pour leur projet maison écoresponsable. Il s'agit du dispositif 1% logement. Le salarié éligible peut se voir accorder un prêt avec un taux d'intérêt réduit à 1%.

Les aides de l'ANAH

L'ANAH est un organisme public qui peut attribuer des aides pour l'habitat. Plusieurs projets sont développés par l'ANAH : les dispositifs Habiter mieux, Habiter sain, Habiter facile et Habiter serein.

Les aides de l'ADEME

L'ADEME est l'Agence de l'Environnement et la Maîtrise de l'Energie. Elle propose également des aides et subventions financières pour les projets à vocation écologiques.

Des économies à moyen et long terme

Le coût de la construction d'une maison écologique est plus élevé que celui d'une maison traditionnelle. Mais à moyen et long terme, ce choix écologique s'avère bénéfique.

Outre la faible empreinte écologique, la maison écologique permet au fil de temps de réaliser de belles économies.

Les factures énergétiques des ménages dans les maisons traditionnelles tiennent souvent la plus grosse part du budget. Dans la maison écologique, ces factures sont bien plus faibles.

Or construire sa maison écologique est le plus souvent un projet de vie, et le logement conservé longtemps. L'amortissement se fait et la rentabilité survient en quelques années.

En cas de revente, la maison écologique suscite un tel engouement que la vente est courte le plus souvent. Elle peut être assortie d'une belle plus-value par rapport à une maison traditionnelle.

Se lancer dans la construction d'une maison écologique et basse consommation demande un budget conséquent. Pour voir son projet immobilier vert se concrétiser plus facilement, il ne faut pas hésiter à solliciter le maximum d'aides et de subventions, la plupart d'entre elles pouvant être cumulées. A long terme, le choix de l'écologie s'avère judicieux, tant en terme environnemental qu'économique.

Mis à jour le 5 mars 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !