1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. La pompe à chaleur : comment réduire le prix global ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. La pompe à chaleur : comment réduire le prix global ?
La pompe à chaleur : comment réduire le prix global ?
La pompe à chaleur : comment réduire le prix global ?
Une pompe à chaleur (PAC), qu'elle soit à air, à eau ou géothermique, est un moyen efficace et écologique de chauffer et de refroidir votre maison. Si vous souhaitez réduire vos factures de chauffage et contribuer à la protection de l'environnement, l'installation de ce type de dispositif peut être très bénéfique. Cependant, cela a un coût, bien qu’il soit amorti rapidement. On vous fait le point sur les incitations financières et allègements fiscaux disponibles pour supporter le budget d’une pompe à chaleur.

Pompe à chaleur : de quoi dépendent les prix ?

La pompe à chaleur utilise une source d'énergie renouvelable et gratuite pour chauffer, refroidir et produire de l'eau chaude sanitaire pour votre maison. C'est un équipement très efficace qui vous garantit une économie considérable sur la consommation et les coûts énergétiques. À titre indicatif, on parle de 40 à 60 % par rapport aux coûts de fonctionnement des systèmes traditionnels.

Les pompes à chaleur se distinguent les unes des autres principalement par la source d'énergie environnementale utilisée. Il existe des modèles qui captent la chaleur à transférer à l'intérieur directement de l'air extérieur, d'autres des eaux souterraines et d'autres encore directement du sous-sol (ces pompes sont dites géothermiques). Le choix de l'un ou l'autre type d'installation dépend des caractéristiques de votre région et implique donc une étude préalable des espaces et des sources d'énergie disponibles, ainsi qu'une évaluation précise de votre budget.

L'utilisation prévue peut également influer sur les coûts finaux. Il existe des pompes à chaleur qui ne servent qu'à chauffer la maison, d'autres sont réversibles et peuvent également fonctionner pour la refroidir en été. De même, si vous avez besoin d'un modèle pour produire uniquement de l'eau chaude sanitaire, il existe des pompes à chaleur qui peuvent également répondre à ce besoin spécifique.

Pompe à chaleur : réduire les coûts avec les aides et subventions

Pour un logement individuel d’une superficie de 90 à 120 m², l’achat d'une PAC air-eau peut vous coûter entre 6 500 € à 10 000 € sans compter les frais d’installation. À cela, vous devez ensuite ajouter les coûts de maintenance, et si vous le souhaitez les frais pour un PAC avec production d’eau chaude sanitaire (ECS). Heureusement, tous ces éléments peuvent être considérablement réduits grâce à certaines subventions.

Profitez de l'aide MaPrimeRénov'

À vrai dire, il s'agit de l'offre financière la plus intéressante actuellement si vous souhaitez amortir le prix global de vos travaux de rénovation énergétique (jusqu'à 20 000 €). Depuis janvier 2020, la prime MaPrimeRénov' est pilotée par l'Agence Nationale de l'Habitat et connaît un succès dû au fait qu'elle est désormais appliquée aux occupants, aux bailleurs et aux copropriétaires. En outre, tous les ménages peuvent avoir accès à cette aide.

Le montant de cette subvention varie selon les critères suivants : nature des travaux que vous comptez effectuer, votre région (Île-de-France ou hors Île-de-France) et votre situation en termes de ressources.

Si vous avez des revenus modestes, vous pouvez vous voir accorder une aide à hauteur de 90 % de votre budget, puis à hauteur de 75 %, 60 % et 40 % si vous avez des revenus plus élevés.

Voici une indication des montants disponibles si vous souhaitez installer une PAC air-eau :

  • Les foyers disposant de ressources très limitées ont droit à 4 000 €.
  • Les foyers disposant de ressources limitées peuvent bénéficier d'une aide de 3 000 €.

Dans le cadre de travaux collectifs, les montants alloués sont les suivants :

  • Les foyers disposant de ressources très limitées peuvent bénéficier de 4 000 € par logement.
  • Les foyers disposant de ressources limitées peuvent bénéficier de 3 000 € par logement.

Pour ce qui est du plafond des dépenses éligibles pour l'installation de votre pompe à chaleur air-eau, il est fixé à 20 000 €.

Envisagez l’offre éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Le gouvernement français a décidé de soutenir les foyers qui souhaitent installer des équipements écologiques dans leur logement, afin de combattre le phénomène du changement climatique. Parmi les différents systèmes d'aide disponibles, vous pouvez utiliser l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) qui vous permet de financer en avance les frais d'installation d'une PAC.

Il s'agit ni plus ni moins d'un prêt bancaire dépourvu d'intérêt et exempt de frais de dossier, dont vous pouvez vous prévaloir pour le financement de travaux aux fins de rénovation énergétique.

Bien entendu, le montant maximal de cette subvention est fonction de la quantité de travaux à réaliser et varie entre 7 000 et 30 000 euros. Vous pouvez rembourser ce montant sur 15 ans maximum, mais il est possible de le faire une seule année.

Quelques critères doivent être remplis avant de pouvoir bénéficier de ce prêt, mais aucune condition quant aux revenus n'est requise.

Examinez la prime TVA écologique à 5,5 %

Si vous envisagez de faire des travaux de rénovation de votre installation de chauffage réalisée il y a plus de 2 ans, il y a de fortes chances que vous puissiez bénéficier de la TVA réduite.

Une réduction de la TVA verte à 5,5 % (en principe 20 %) est accordée aux ménages qui installent une pompe à chaleur performante par un expert possédant le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Pour les travaux de rénovation, le taux de TVA communément appliqué est de 10 %. Toutefois, il n'y a pas de TVA réduite pour les PAC air/air, qui restent taxées à 20 %.

D’autres dispositifs financiers

L'achat d'une PAC peut sembler cher au premier abord, mais en plus des incitations mentionnées ci-dessus, il en existe d'autres qui vous permettront d'amortir le prix global de votre projet.

CITE, crédit d'impôt transition énergétique

Il vous suffit d'acheter une pompe à chaleur pour profiter de cette aide de 30 %. Il convient toutefois de noter qu'en cas d'achat d'une PAC air-air, ce crédit ne peut pas être accordé.

Subvention Anah

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) accorde une prime à hauteur de 20 % du budget des travaux d'installation d'une PAC pour les propriétaires bailleurs et un montant qui varie en fonction de leurs ressources pour les propriétaires occupants.

Si vous souhaitez installer une pompe à chaleur air-eau, vous recevrez une subvention de 900 euros, et le double si le système est équipé de capteurs souterrains.

Dispositif « Coup de pouce Chauffage »

Cette subvention est accordée aux détenteurs de systèmes de chauffage traditionnels et qui envisagent de la remplacer par une PAC.

Les aides régionales et locales

Si vous appartenez à une collectivité locale et que vous avez pris la décision d'installer un dispositif de chauffage écologique, vous pouvez également bénéficier d'un prêt ou d'une subvention.

Publié le 28 avril 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto