Investissement en EHPAD : protecteur et rentable

Toujours à la recherche de placements sécurisés et rentables, les investisseurs se tournent souvent vers les résidences gérées. Parmi elles, figurent notamment les EHPAD (ou Établissements d’Hébergement pour Personnes gées Dépendantes). Il faudra, bien entendu, trouver des éléments de réponses à certaines questions avant de se lancer.

EHPAD : quèsaco ?

Les Établissements d’Hébergement pour Personnes EHPAD : quèsaco ?

Les Établissements d’Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes sont des maisons de retraite médicalisées destinées à accueillir des personnes du troisième âge atteintes de maladies liées à l’âge (l’Alzheimer par exemple). Les résidents sont étroitement encadrés par des professionnels de la santé qualifiés, en contrepartie d’un loyer versé mensuellement.

En 2020, 7 367 EHPAD ont été répertoriés sur le territoire métropolitain. Il en existe de différents types : publics (45 %), associatifs (31 %) et privés commerciaux (24 %). Le marché de l’EHPAD en France est dominé par Korian, Orpea et Domusvi. Ils représentent ensemble 10 % des places d’EHPAD partout sur le territoire hexagonal.

Les EHPAD répondent parfaitement aux besoins grandissants de soins et de santé de la population vieillissante en France. L’Institut National de la Statistique et des Études économiques a déjà mené des enquêtes sur ce sujet. Les données collectées par l’Insee ont permis de tirer la conclusion suivante : le nombre de personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie devrait s’établir à environ 4 millions d’ici 2050.

Le marché de l’EHPAD en France est en pleine expansion, malgré une situation de crise incertaine. En 2019, un rapport du Haut Conseil du financement de la protection sociale spécifie que l’augmentation annuelle du nombre de personnes âgées en perte d’autonomie devrait doubler entre 2021 et 2030. Il passera ainsi de 20 000 à 40 000 par an. Pour rappel, le nombre de personnes en perte d’autonomie s’établissait à 1 265 000 en 2015. Il devrait s’élever à 2 235 000 en 2050. gées Dépendantes sont des maisons de retraite médicalisées destinées à accueillir des personnes du troisième âge atteintes de maladies liées à l’âge (l’Alzheimer par exemple). Les résidents sont étroitement encadrés par des professionnels de la santé qualifiés, en contrepartie d’un loyer versé mensuellement.

En 2020, 7 367 EHPAD ont été répertoriés sur le territoire métropolitain. Il en existe de différents types : publics (45 %), associatifs (31 %) et privés commerciaux (24 %). Le marché de l’EHPAD en France est dominé par Korian, Orpea et Domusvi. Ils représentent ensemble 10 % des places d’EHPAD partout sur le territoire hexagonal.

Les EHPAD répondent parfaitement aux besoins grandissants de soins et de santé de la population vieillissante en France. L’Institut National de la Statistique et des Études économiques a déjà mené des enquêtes sur ce sujet. Les données collectées par l’Insee ont permis de tirer la conclusion suivante : le nombre de personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie devrait s’établir à environ 4 millions d’ici 2050.

Le marché de l’EHPAD en France est en pleine expansion, malgré une situation de crise incertaine. En 2019, un rapport du Haut Conseil du financement de la protection sociale spécifie que l’augmentation annuelle du nombre de personnes âgées en perte d’autonomie devrait doubler entre 2021 et 2030. Il passera ainsi de 20 000 à 40 000 par an. Pour rappel, le nombre de personnes en perte d’autonomie s’établissait à 1 265 000 en 2015. Il devrait s’élever à 2 235 000 en 2050.

Bien comprendre le fonctionnement d’un investissement en EHPAD

L’investissement en EHPAD répond à des objectifs bien précis : se constituer un patrimoine locatif, percevoir des revenus réguliers, diversifier son patrimoine immobilier, etc. Une chose est certaine, il s’agit d’un placement rentable et sécurisé. Il faudra juste choisir méticuleusement l’EHPAD dans lequel vous souhaitez investir. Pour connaitre toutes les démarches à effectuer, mieux vaut se faire accompagner par un expert qualifié sur https://investissement-lmnp.fr/.

Le principe d’un investissement en EHPAD consiste à acquérir une chambre médicalisée qui générera des revenus complémentaires. La gestion locative sera, bien entendu, confiée à un professionnel qualifié. L’exploitant d’une chambre EHPAD travaille pour le compte d’un gestionnaire.

Le loyer mensuel d’un EHPAD étant fixé et garanti par son gestionnaire, le propriétaire bailleur aura une vision plus éclairée sur le rendement annuel attendu de son placement. Il s’agit d’un élément crucial qui s’affiche toujours sur le bail commercial d’un programme immobilier (neuf ou d’occasion) en EHPAD. Bien entendu, la recherche des occupants relève de la tâche de l’exploitant.

Zoom sur les avantages tirés d’un investissement en EHPAD en 2021

L’investissement en EHPAD reprend les avantages de la location meublée. Pour y prétendre, il faudra d’abord tester son éligibilité au statut LMNP (ou Loueur Meublée Non Professionnel). Fort heureusement, il existe de nombreux outils en ligne prévus à cet effet. En tout cas, voici les principaux avantages d’un investissement en EHPAD :

Des compléments de revenus réguliers et sécurisés

La constitution de revenus complémentaires constitue l’un des objectifs visés par les investisseurs immobiliers. Différents paramètres peuvent, néanmoins, venir changer la donne. Parmi eux, on peut citer notamment les vacances locatives et les loyers impayés. Ils sont omniprésents dans le cadre d’un investissement locatif classique. En optant pour la location meublée en EHPAD, les choses seront moins contraignantes.

En faisant l’acquisition d’une chambre médicalisée, le propriétaire-bailleur signe un contrat de bail commercial avec l’exploitant. Il détaille toutes les informations relatives à la mise en location du bien comme la durée de la location (9 ans en général). La signature d’un bail commercial permet de garantir les loyers versés au bailleur.

En d’autres mots, les revenus générés par un placement en EHPAD sont sécurisés. L’exploitant s’engage à verser le loyer, fixé dans le contrat de bail, même si la chambre n’est pas encore occupée. C’est pourquoi il convient de bien choisir le gestionnaire d’une chambre EHPAD. Idéalement, il doit disposer d’une forte solidité financière.

Une fiscalité très avantageuse grâce aux dispositifs LMNP et Censi-Bouvard

Investir dans une chambre médicalisée en EHPAD permet, d’ailleurs, de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Le régime fiscal applicable aux revenus générés par ce type de placement s’avère plus favorable aux investisseurs immobiliers. Il convient de rappeler que les revenus issus d’une location meublée avec le statut LMNP sont imposables dans la catégorie des BIC ou (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

Indéniablement, les revenus fonciers sont plus imposés par rapport aux bénéfices industriels et commerciaux. Il existe d’ailleurs une méthode plus intéressante permettant de lisser davantage la fiscalité. Elle consiste en la possibilité d’amortir comptablement la valeur du bien. Il s’agit d’une stratégie d’investissement privilégiée par les investisseurs désireux de percevoir des revenus nets de fiscalité.

Sinon le régime LMNP Censi-Bouvard, permet notamment une économie d’impôt à hauteur de 11 % calculée sur le montant hors taxe de son investissement. Il faudra, bien entendu, respecter un plafond annuel d’investissement de 300 000 € par foyer fiscal. La réduction d’impôt s’étale sur plusieurs années (jusqu’à 9 ans). Cerise sur le gâteau, la TVA sur le prix d’achat du bien meublé (une chambre EHPAD) est récupérable.

L’importance de recourir à un expert en LMNP avant de se lancer

Il peut être risqué d’investir dans une chambre EHPAD sans une stratégie en tête. L’objectif étant d’engranger des bénéfices conséquents tout en allégeant la fiscalité, il est nécessaire de faire appel à un expert en LMNP qui maîtrise parfaitement le fonctionnement d’un investissement en EHPAD. Il pourra vous aider à élaborer une stratégie d’investissement adaptée à votre profil et à vos objectifs. Un expert en LMNP peut calculer, pour le compte de son client, avec précision le rendement net d’impôt d’un placement en EHPAD.

Mis à jour le 25 mars 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !