1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment gérer ses biens immobiliers à l’ère du numérique?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment gérer ses biens immobiliers à l’ère du numérique?

Comment gérer ses biens immobiliers à l’ère du numérique?

Comment gérer ses biens immobiliers à l’ère du numérique?

La transformation digitale atteint tous les secteurs d’activité et le secteur immobilier s’est saisi de cette opportunité à bras le corps. Aujourd’hui, pour les particuliers bailleurs, il est possible de gérer ses biens immobiliers tout seul, à distance.

Un changement d’attitude

Avec l’explosion du numérique et les changements de pratiques, notamment depuis la crise liée à la Covid19, le travail de gestion des biens immobiliers n’est plus le même.

Des sites comme SeLoger, PAP.fr ou LeBonCoin ont vu leur fréquentation s’accélérer, car l’usage d’Internet pour chercher à se louer ou à acheter est aujourd’hui entré dans les mœurs.

Désormais, il existe de très nombreuses solutions proposant des modèles tournés vers la digitalisation des services.

Ce sont souvent des outils dits « user friendly » qui sont de plus en plus acceptés par les propriétaires et les copropriétaires : paiement des charges en ligne, envoi des quittances de loyer, rappel pour loyers impayés, etc.

Les propriétaires et les gestionnaires de biens gagnent en transparence avec leurs locataires, ce qui permet également de revaloriser le travail d’administrateur de biens tout en proposant une expérience innovante.

Aujourd’hui, les solutions sont de plus en plus dématérialisées, à l’image de la plateforme de l’État pour les Impôts, ou encore de sites d’investissement clé en main comme Masteos, Immocitiz ou Invisty. Ces espaces permettent de se lancer dans l’investissement locatif et d’avoir des notions solides pour la gestion locative.

Ces sites et plateformes fluidifient et simplifient la relation entre admirateurs de biens, propriétaires et locataires.

Les innovations pour gérer vos biens immobiliers

La révolution numérique dans la gestion locative est bel et bien là.

Voici quelques transformations et innovations en la matière pour gérer au mieux vos différents biens.

L’état des lieux

L’état des lieux numérique est toujours réalisé sur place, mais il est accompagné d’une tablette pour sa version numérique.

Dès lors, propriétaire et locataires peuvent intégrer des photos dans le rapport et enrichir l’inventaire du logement très rapidement et de manière fluide.

L’avantage ? Un gain de temps et une baisse des coûts (moins de litiges donc une baisse des contentieux), mais aussi une hausse qualitative de la prestation avec une véritable exhaustivité des points passés en revue.

La tablette permet d’effectuer l’état des lieux d’entrée et de sortie, mais aussi de réaliser une visite virtuelle durant l’état des lieux. Cela va immédiatement valoriser le bien et l’entrée des lieux.

Le dossier du locataire

Le dossier du locataire ainsi que la vérification de sa solvabilité se font désormais par des plateformes Web. Cela apporte davantage de fiabilité et permet au propriétaire et à l’administrateur de travailler sans papier. Les points forts de cette solution en ligne sont :

  • La certification des pièces du dossier du locataire ;
  • Le calcul de la solvabilité en fonction des critères de l’assureur ;
  • La possibilité de louer à une sélection ciblée de candidats locataires, lesquels peuvent en retour réserver un créneau de visite ou encore louer directement.

La visite à distance

Cette solution très récente et dans sa forme la plus poussée est extrêmement interactive et se fait en 3 dimensions. Pour le futur locataire et le propriétaire, c’est un gain de temps, car il n’y a plus besoin de se déplacer sur les lieux. Si le bien doit séduire, une seconde visite sur place peut alors se faire.

À partir de photos professionnelles et de visites virtuelles comme avec Meero par exemple, les visuels du bien à louer n’ont jamais aussi bien mis en valeur, même à distance.

Le chiffrage des travaux

À partir d’un logiciel expert et grâce à l’état des lieux ou de plusieurs fichiers 3D, il est possible de déterminer les éventuels travaux à réaliser et surtout leur chiffrage.

En effet, le logiciel va comparer l’état des lieux d’entrée et de ceux de sortie, éditer un rapport d’anomalies et chiffrer les dégradations.

Il peut aussi indiquer un coefficient de vétusté.

Pour gagner en temps, le logiciel va proposer au propriétaire et au locataire de faire des devis et des comparatifs avec des artisans et, le cas échéant, de commander les travaux nécessaires.

La signature électronique

Devenue valable sur le plan juridique et désormais demandée et acceptée par les clients, la signature électronique concerne principalement l’état des lieux ainsi que la signature du bail de location. Cela peut se faire directement sur téléphone, une tablette ou à distance par Internet.

Un vrai gain de temps et une facilité d’utilisation déconcertante pour les bailleurs comme pour les locataires.

Faciliter la gestion locative

De plus ne pus de particuliers bailleurs décident de s’occuper eux-mêmes de la gestion de leurs biens immobiliers. Même si cette tâche requiert du temps, de la rigueur, c’est tout à fait accessible grâce à des outils de gestion locative. Entre les contrats de location, la vérification des loyers, les relances pour les impayés, l’envoi des quittances, le suivi ou la régularisation de charges, tout cela demande de la disponibilité. Avec les outils d’aide là la gestion immobilière, l’opération se simplifie et devient intuitive.

En effet, ce genre de logiciel de gestion locative propose des fonctionnalités pratiques pour faciliter la gestion locative comme :
  • La gestion de la TVA ;
  • Le suivi des loyers ;
  • L’enregistrement des paiements ;
  • L’envoi des quittances et des rappels de loyers ;
  • Le regroupement des informations sur les biens et sur les locataires ;
  • Le calcul et le paiement des charges ;
  • La gestion de locations saisonnières.

Aujourd’hui, des logiciels comme Rentila, RendementLocatif et d’autres proposent de solutions ultra-performantes.

Quand le secteur de l’immobilier entre dans l’ère du numérique, c’est une transparence bienvenue qui voit le jour. Désormais, tous les acteurs — propriétaire, bailleurs et locataires — peuvent interagir les uns avec les autres et bénéficier d’une communication franche et limpide.

La gestion des biens immobiliers gagne en fluidité, en simplicité, en ergonomie. Des bienfaits qui ne font qu’enrichir la relation entre bailleurs et locataires, à n’en point douter.

Mis à jour le 18 octobre 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto