1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment évaluer le prix d’un architecte pour des travaux ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment évaluer le prix d’un architecte pour des travaux ?

Comment évaluer le prix d’un architecte pour des travaux ?

avatar
Nos Partenaires
Mis à jour le 24 janv. 2022
Comment évaluer le prix d’un architecte pour des travaux ?
Depuis 2017, il est obligatoire de faire appel à un architecte pour tous les travaux de construction mais aussi pour les travaux d’agrandissement et/ou de surélévation dès lors que ces travaux portent la surface totale du plancher à plus de 150m². Il est toutefois possible de faire appel à un architecte pour de nombreux projets de rénovation. Pour connaître les honoraires pratiqués par les professionnels, il est possible de demander un devis d’architecte pour évaluer le budget de votre projet.

Les types d’honoraires des architectes

En France, les architectes facturent souvent de trois façons différentes en fonction de l’ampleur du projet ou de sa complexité.

Rémunération au forfait

Cette méthode est généralement utilisée lorsque la surface du projet est inférieure à 170m² ou qu’il s’agit de projets peu complexes. La réalisation de petites missions comme la demande d’un permis de construire ou la réalisation de plans peuvent être facturées au forfait par des architectes.

Attention, cette technique implique de connaître parfaitement le projet à l’avance car le montant est défini avant la signature du contrat. Il est donc important d’avoir une idée concrète de votre projet.

Pourcentage du coût des travaux

Les honoraires définis en fonction du pourcentage du coût des travaux sont choisis lorsque la mission de l’architecte est beaucoup plus complète, de la réalisation des plans jusqu’à la livraison finale du chantier. C’est une bonne solution si les missions sont connues à l’avance mais pas l’ampleur du projet.

Ces honoraires sont en général dégressifs : plus le montant des travaux est élevé, plus le pourcentage choisi par les architectes sera bas. Les pourcentages sont généralement compris entre 5 % et 15 % du montant des travaux et il est possible de faire une estimation de construction de maison pour en savoir plus.

Vacation horaire

La vacation horaire, ou tarification horaire, est souvent utilisée pour des missions de courte durée comme du conseil ou de l’expertise. La formule utilisée comporte généralement le temps de travail facturable multiplié par le taux horaire de l’architecte.

Honoraires moyens des architectes sur le marché

Les honoraires pour une prestation au forfait

Chaque forfait dépend de l’architecte auquel vous faites appel mais la plupart facturent les prestations en fonction de la surface du logement. Il faut par exemple compter entre 50€ et 65€/m² pour des missions comme la demande de permis de construire ou la réalisation de plans pour le logement. Un minimum brut est généralement demandé.

Honoraires pour un pourcentage du coût des travaux

Chaque architecte facture un pourcentage différent en fonction de la mission mais il faut généralement compter entre 5 et 10 % du montant des travaux pour une mission partielle et entre 10 et 15 % pour une mission complète.

Pour une mission complète, le pourcentage peut être dégressif. Si vos travaux sont compris entre 100 000€ et 250 000€, il faut généralement compter des honoraires situés entre 10 et 12 %. Au-delà de 250 000€ HT, les honoraires sont plutôt de l’ordre de 8 à 10 %. ### Les tarifs horaires d’un architecte

Pour calculer le prix d’un architecte qui facture au tarif horaire, il faut multiplier le temps de travail facturable estimé par le taux horaire. Ce dernier peut passer du simple au double en fonction de l’architecte choisi mais il faut généralement compter entre 70€ et 140€ HT de l’heure, auxquels il faut rajouter la TVA de 20 % (entre 5,5 % et 10 % en rénovation).

De quoi dépendent les honoraires des architectes ?

Les honoraires pratiqués par les architectes peuvent beaucoup changer d’une mission à l’autre car ils sont influencés par plusieurs facteurs qui peuvent évoluer au fur et à mesure de l’avancement de la mission :

  • Le coût global des travaux : plus le projet est ambitieux, plus la somme totale payée à l’architecte sera élevée, même si la tarification au pourcentage est dégressive ;

  • La complexité du projet : si vous avez un projet de construction original, il est possible que l’architecte fasse évoluer ses tarifs à la hausse ;

  • La difficulté de la mission : une mission longue et complexe qui doit possiblement se heurter à de nombreux obstacles sera facturée beaucoup plus cher.

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto