1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Épargner sans effort pour son apport, c’est possible ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Épargner sans effort pour son apport, c’est possible ?

Épargner sans effort pour son apport, c’est possible ?

Épargner sans effort pour son apport, c’est possible ?

Devenir propriétaire est un idéal pour de nombreux français. Être propriétaire de son logement permet de se constituer un patrimoine et de se mettre à l’abri. Il faut dire aussi que posséder son propre chez soi procure un réel sentiment de satisfaction !

L’achat d’un logement est une garantie pour l’avenir car, à terme, il permet de ne plus avoir à payer de loyer ou de mensualités de prêt. C’est un avantage non négociable.

Voici les conseils de Moka pour sauter le pas.

Calculer votre budget d’achat

Tout d’abord, différents éléments sont à prendre en compte pour calculer votre budget :

  • Vos revenus
  • Votre taux d’endettement maximal
  • Votre apport éventuel
  • Les frais annexes (agence, notaire, TVA, charges de copropriété…)
  • Le taux d’intérêt proposé par votre banque

Vous pouvez trouver en ligne de nombreux simulateurs permettant de calculer votre budget d’achat.

Qu’est ce que l’apport personnel ?

C’est le montant apporté par l’acquéreur au moment de l’achat du bien immobilier, hors prêt bancaire. Généralement, il sert à financer les frais de notaires. Un apport personnel est aussi une sécurité. Il permet de prouver à la banque que vous êtes capable d’épargner pour un projet et donc que vous pouvez aussi rembourser un crédit immobilier chaque mois.

Cet apport n’est pas obligatoire mais certaines banques peuvent le demander. Plus celui-ci sera élevé, plus les banques vous proposeront des crédits avec un taux d’intérêt intéressant.

Quel doit être le montant de mon apport personnel ?

Le montant de votre apport dépend de votre situation et de vos moyens, mais en général, il est situé entre 10 et 30 % du prix d’achat. On dit qu’il est “significatif” à partir de 20 %, hors frais de notaire. Par exemple, si vous souhaitez acheter un bien immobilier d’une valeur de 300 000 euros, vous devez fournir un apport de 30 000 euros minimum. Plus votre apport est élevé, plus votre marge de négociation sera importante.

Comment se constituer un apport personnel ?

Analysez votre budget

C’est une étape qui paraît évidente, et pourtant peu d’entre nous font leur budget mensuel et on ne sait pas toujours exactement où vont nos dépenses. Mais ces informations sont cruciales ! Il est important de savoir où va votre argent avant d’épargner pour votre apport. Analysez vos dépenses obligatoires (loyer, factures, transports, courses…) et vos dépenses non nécessaires (loisirs, sorties…). Ensuite, regardez où vous pouvez faire des économies. Il est toujours possible de réduire certains postes de dépenses sans pour autant changer votre qualité de vie.

Maintenant, on passe à l’étape suivante.

Automatiser son épargne

On fait souvent l’erreur de se dire qu’on mettra de l’argent de côté à la fin du mois s’il nous en reste. Erreur ! La règle d’or est d'épargner de façon régulière. Il vaut mieux épargner des montants moins importants mais régulièrement, plutôt que d’épargner de plus grosses sommes de temps en temps. C’est pourquoi, votre épargne doit être traitée comme une dépense nécessaire. Considérez-la comme une facture et programmez des virements automatiques à des dates précises : chaque semaine, chaque mois, deux fois par mois… À vous de juger ce qui convient le mieux à votre situation. N’hésitez pas à les revoir (à la baisse comme à la hausse) si votre salaire connaît une évolution. Il faut également penser aux rentrées d’argent exceptionnelles (primes, chèques pour Noël), plutôt que de les dépenser, affectez-les à votre épargne.

Vous pouvez par exemple utiliser l’application Moka afin d’épargner de façon automatique et sans effort. L’app arrondit chaque achat à l’euro supérieur et met la différence de côté pour vous. En plus des arrondis, vous pouvez programmer des virements hebdomadaires. Une excellente solution pour épargner sans avoir à y penser !

Épargner sur un compte dédié à son objectif financier

Avoir un compte à part pour son objectif est un bon moyen de mettre de côté sans être tenté.e de le dépenser. Privilégiez les supports avec un rendement annuel. Vous pouvez utiliser Moka qui vous permet aussi d’investir selon 3 modèles de portefeuille : Prudent, Équilibré, Audacieux, en fonction de votre appétence au risque. Moka investit pour vous dans des fonds responsables labellisés ISR qui visent à concilier performance économique et impact social.

Tout en investissant pour votre projet, vous contribuez à rendre le monde meilleur !

Recourir à tous les extras possibles

De nos jours, il existe de nombreux moyens pour se faire un peu d’argent en plus de son salaire. Revendre des vêtements ou objets que vous n’utilisez plus, louer votre voiture, donner des cours particuliers… N’hésitez pas à trouver une activité complémentaire et à utiliser ces revenus en plus pour renforcer votre apport personnel.

Demander de l’aide

En fonction de votre situation, vous pouvez prétendre à diverses aides. N’hésitez pas à vous renseigner, il existe plusieurs types de prêts en France : prêt fonctionnaire, prêt à taux zéro (PTZ), prêt 1 % logement… Une fois que vous savez de quel prêt vous avez besoin, vous pourrez mieux construire votre stratégie d’épargne et déterminer le montant de votre apport personnel.

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez également demander de l’aide à votre famille. A titre d’information, les parents sont autorisés à donner jusqu’à 100 000 € à chacun de leurs enfants tous les 15 ans, sans payer d’impôts. Quant aux grands-parents, ils peuvent donner jusqu’à 31 865 € tous les 15 ans.

Publié le 7 décembre 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto