1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment emprunter lorsqu’on est entrepreneur ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment emprunter lorsqu’on est entrepreneur ?

Comment emprunter lorsqu’on est entrepreneur ?

Comment emprunter lorsqu’on est entrepreneur ?
Il est souvent moins facile pour un entrepreneur d’obtenir un crédit immobilier que pour un travailleur salarié. En effet, la situation financière des chefs d’entreprise, auto-entrepreneurs ou encore les artisans et autres professions libérales est jugée encore plus risquée et aléatoire. Il est cependant possible d’obtenir un prêt, mais à condition de présenter un dossier solide à son banquier. Vous devez le rassurer sur la stabilité de votre activité, sa rentabilité, sa pérennité et sur vos garanties. Les établissements prêteurs demandent en effet des garanties immobilières complémentaires aux entrepreneurs.

Démontrer la stabilité de son entreprise et auto-entreprise

La stabilité de votre entreprise permet de rassurer le banquier sur sa solvabilité à long terme. Pour le rassurer sur ce point, l’entrepreneur doit réunir des pièces justificatives qui vont permettre d’apporter la preuve de cette stabilité financière. Il est nécessaire que l’organisme financier puisse avoir du recul sur votre activité. Aussi il est généralement demandé de justifier de deux ans d’activité minimum pour demander un crédit. À noter que certaines professions libérales type notaires, avocats ou médecins sont considérées comme des activités à « haut revenu » par les banques qui peuvent dans certains cas assouplir leurs exigences.

Pour constituer un dossier éligible, vous devez réunir les bilans comptables de vos deux ou trois derniers exercices. Ces derniers doivent évidemment être positifs.

En effet, une banque ne vous prêtera de l’argent que si elle est sûre que vous dégagez des bénéfices de manière régulière dans votre activité.

Selon le statut juridique de votre entreprise, les documents à fournir diffèrent. En effet, les présidents de SAS ou SASU peuvent présenter des fiches de paie en plus de leurs bilans financiers. Par ailleurs, l'auto-entrepreneur est responsable des dettes de son entreprise aux dépens de ses biens personnels. Si vous exercez votre activité sous la forme d’une micro-entreprise, vous devez envisager de demander à un notaire d’établir un acte d’insaisissabilité des biens.

De manière générale, les banquiers vérifient que vos résultats sont stables ou en croissance. Vous pourrez aussi fournir les relevés bancaires de vos comptes personnels pour attester de votre bonne capacité à gérer vos finances.

Présenter des garanties financières

Comme nous l’avons mentionné en introduction de cet article, en plus de la présentation des bilans comptables, les établissements bancaires exigent des entrepreneurs qu’ils leur fournissent des garanties complémentaires pour souscrire un crédit immobilier.

Ces garanties permettent de minimiser le risque de défaut de paiement. Pour rassurer les organismes de prêts vous pourrez être amené à fournir des cautions personnelles, hypothéquer le bien immobilier que vous envisager d’acquérir ou un bien faisant déjà partie de votre patrimoine ou encore fournir un apport personnel pour attester de votre capacité d’épargne. L’équilibre financier de votre foyer dans son ensemble peut également rassurer les banques. Aussi, si c’est le cas, n’hésitez pas à préciser que votre compagne ou compagnon est titulaire d’un CDI.

Quelques conseils supplémentaires pour emprunter plus facilement lorsqu’on est entrepreneur

Pour augmenter vos chances de vous voir accorder un crédit immobilier, pensez à interroger les banques en province. Par ailleurs, si vous avez fait une levée de fonds pour votre entreprise, placez cet argent au sein du même organisme financier que celui auprès duquel vous sollicitez votre crédit.

Il est tout à fait possible d’obtenir un crédit immobilier lorsqu’on est entrepreneur. Cependant, selon le statut et l’activité de votre entreprise, les banques se montreront plus ou moins méfiantes. C’est à vous de les convaincre de votre capacité à rembourser l’emprunt sur le long terme. Si vous avez fourni suffisamment d’éléments de réassurance dans votre dossier, vous avez de grandes chances que votre demande de crédit soit acceptée malgré votre statut d’entrepreneur.
Mis à jour le 25 mars 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto