1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment réussir sa construction de maison individuelle ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Comment réussir sa construction de maison individuelle ?

Comment réussir sa construction de maison individuelle ?

Comment réussir sa construction de maison individuelle ?
C’est décidé ! Vous allez faire construire votre maison. Mais, par où commencer et comment faire ? Entre les démarches financières, administratives, le choix du terrain, celui de votre entrepreneur, il est difficile de ne pas avoir d’appréhensions. Pour vous aider dans tout ce processus, voici les étapes d’un projet de construction.

Indispensable : un bel emplacement

L’emplacement de votre future maison va dépendre du confort que vous souhaitez. Faut-il être en ville ? En campagne ? En lotissement ou en prairie ? Près des écoles, des commerces ? Autre critère indispensable : quel prix pouvez-vous y mettre ? Songez, aussi, à une potentielle revente dans quelques années. Pour trouver votre lieu de vie idéal, épluchez les annonces, les sites internet des agences immobilières, prenez rendez-vous avec votre mairie ou plusieurs notaires se trouvant dans votre périmètre de recherche. Consultez-les pour savoir si un terrain est constructible et vous conseiller un géotechnicien pour un examen de votre futur sous-sol.

Échafauder le plan de construction parfait

Si votre budget vous le permet, vous pouvez faire appel à un architecte. Sachez que pour une construction de maison individuelle, vous avez le choix parmi des modèles prédéfinis chez un constructeur de maison. Lors d’une construction, il faut prendre en compte les normes comme la réglementation thermique, la disposition des différentes pièces et vous assurez que le plan soit parfait pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment des travaux. Ce serait une perte de temps et d’argent sur le long terme.

Gérer les démarches administratives et financières

Avant de vous lancer dans des travaux de construction de maison individuelle, il vous faut un permis de construire. Sans ce sésame, vos projets ne vont pas avancer. C’est à vous qu’il incombe de remplir et déposer un dossier complet avec toute la documentation demandée. Ce sera aussi le moment de contacter votre banque si vous souhaitez faire un prêt. Vous pouvez, aussi, financer vos travaux avec fonds propres. Mais, sachez qu’une construction de maison est onéreuse entre l’achat du terrain et les coûts des travaux. Il y a des dépenses qui s’y rajoutent selon l’emplacement de votre future habitation (raccordement électrique, évacuation des eaux…). Bon à savoir, lors de votre demande de crédit, la banque demande 10 % d’apport personnel et un taux d’endettement n’excédant pas les 33 %.

Trouver votre constructeur

Étape importante pour vos travaux de construction : le choix de votre entrepreneur. Vous pouvez être auto-constructeur et piloter vos équipes d’artisans ou faire appel à un maître-d'œuvre qui gérera le chantier à votre place. Quel que soit votre professionnel, assurez-vous qu’il soit affilié à un syndicat professionnel. Vos travaux se doivent d’être réglementés par un contrat de construction de la loi 1990.

Prenez le temps de vous renseigner sur votre futur constructeur (avis google, site internet, bouche-à-oreilles). Faites plusieurs devis d’estimation et ne choisissez jamais votre futur professionnel à la légère !

Signature de contrat individuel

Autre étape incontournable avant de lancer vos travaux de construction : la signature de votre contrat de maison individuelle du 19 décembre 1990. Il y est fait mention d’éléments importants comme :

  • la désignation du terrain de construction
  • les potentiels travaux d’adaptation au sol
  • le descriptif de votre future maison
  • la date du début des travaux
  • le délai et la date de livraison
  • le montant des pénalités s’il y a un retard
  • le montant définitif de la maison
  • les modalités de paiements

Vous devez verser une somme qui peut varier entre 2 et 5 % du coût total de vos travaux lors de la signature de votre contrat. Vous disposez d’un délai de rétractation de 10 jours à compter de la date de réception du contrat de réservation par AR.

Prenez le temps de visiter le chantier régulièrement pour constater l'avancée des travaux mais aussi pour vérifier que tout est construit selon vos attentes et vos demandes. Vous êtes protégés par votre contrat en cas de retard, donc pas de stress. Félicitations, vous êtes propriétaire

Les travaux sont terminés, il est temps de faire connaissance avec votre nouvelle maison. C’est le moment de constater si elle est livrée selon vos demandes. Si cela n’est pas le cas, vous pouvez émettre des réserves sous forme de retenue de garantie de 5 % qui seront levés quand tout sera terminé selon vos exigences et votre contrat. Sachez que vous avez 8 jours ouvrés pour émettre vos réserves. Vous pouvez demander l’aide d’un expert qui traquera les détails et imperfections que vous ne verrez pas.

Publié le 25 novembre 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto