1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. 3 conseils pour développer son patrimoine seul/en autogestion ?
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. 3 conseils pour développer son patrimoine seul/en autogestion ?

3 conseils pour développer son patrimoine seul/en autogestion ?

3 conseils pour développer son patrimoine seul/en autogestion ?

Développer et gérer seul son patrimoine est un travail de longue haleine. S’il n’y a pas d’âge pour s’y mettre, il n’est jamais trop tôt non plus. Mais par où commencer ? Découvrez nos 3 conseils pour commencer à développer son patrimoine seul ou en autogestion.

Conseil n°1 : Adopter les bons réflexes

Avant de songer à développer votre patrimoine seul, vous devez déjà commencer par adopter de bonnes habitudes dans votre situation actuelle. C’est une condition indispensable pour partir sur des bases saines et construire quelque chose de solide et durable. Commencez par analyser votre budget et vos dépenses actuelles. Essayez de faire la chasse aux dépenses superflues et aux achats impulsifs. Il est fondamental de vous fixer une épargne mensuelle adaptée à votre situation.

Bien entendu, plus vous pouvez épargner, plus vos projets de développement de patrimoine pourront être mis en place rapidement. Mais l’essentiel n’est pas forcément là. L’objectif est plutôt de développer un mécanisme en intégrant l'épargne comme un élément fondamental dans votre budget mensuel. Si vous parvenez à épargner régulièrement, même avec une petite somme, vous serez capable d’atteindre vos objectifs patrimoniaux à plus ou moins long terme.

Par ailleurs, vous devez également rester alerte sur les options qui s’offrent à vous en matière de gestion du patrimoine. En particulier, soyez attentifs aux nouveaux placements disponibles et aux évolutions fiscales. Tout changement peut représenter pour vous une occasion à saisir ou une alerte pour ajuster vos placements.

Conseil n°2 : Définir un objectif

Pour pouvoir bien gérer seul son patrimoine, il faut avoir un (ou plusieurs) objectif(s) clair(s). En effet, cela vous permettra de mieux diriger vos efforts et d’avoir un ensemble d’actions cohérentes. Il existe différents objectifs en matière de patrimoine.

  • Développer son patrimoine : épargner et diversifier ses supports de placements ;

  • Devenir financièrement indépendant : profiter d’une source de revenus complémentaires. A terme, l’objectif est de vivre uniquement de ses rentes ;

  • Réduire sa fiscalité : profiter de dispositifs fiscaux (souvent dans l’investissement locatif, comme la loi Pinel, le statut LMNP, etc.) qui sont avantageux sur le plan fiscal ;
  • Préparer sa retraite : assurer une source de revenus disponible après sa retraite afin de ne pas dépendre entièrement de sa pension de retraite ou de la compléter ;

  • Transmettre son patrimoine : optimiser la transmission de son patrimoine de son vivant.

Conseil n°3 : Choisir une stratégie adaptée à son âge

Il est vrai que vous pouvez commencer à développer votre patrimoine à tout âge. Bien évidemment, le plus tôt sera le mieux. Dans tous les cas, les objectifs que vous vous fixez dépendent de votre situation et en particulier de votre âge.

Alors, quel objectif se fixer à quel âge ? Naturellement, il n’y a pas de règle absolue. On peut toutefois souligner quelques principes qui s’appliquent dans de nombreux cas.

Par exemple, comment développer son patrimoine à 20 ans ? A vrai dire, les options sont généralement assez limitées. Le plus souvent, les jeunes adultes ne disposent que de très peu de fonds. Il est donc assez difficile de se lancer dans l’investissement immobilier ou autre. C’est pourquoi on considère que la vingtaine est plutôt consacrée à la constitution d’une épargne.

Vers 30 ans, l’épargne a suffisamment grossi pour commencer à investir. Les trentenaires disposent alors souvent de l’apport minimum requis pour un investissement locatif ou pour acheter leur résidence principale.

Les quarantenaires continuent généralement à développer leur patrimoine en se tournant vers d’autres types d’investissement. Il est en effet préférable de diversifier ses investissements pour ne pas “mettre tous ses oeufs dans le même panier” comme on dit. Une bonne gestion immobilière permet également de profiter de certains avantages fiscaux et de se créer une source de revenus complémentaires. Vers 50 ans, il est temps de songer sérieusement à préparer sa retraite. Par ailleurs, à mesure que les revenus augmentent avec les années, la question de la défiscalisation devient de plus prépondérante.

A partir de 60 ans, il est raisonnable d’opter pour des produits financiers comme l’assurance-vie. Aussi, certains décident de réfléchir à la transmission de leur patrimoine. Ils peuvent alors anticiper leur succession par le biais de donations et/ou de reventes pour profiter d’une fiscalité avantageuse.

Développer son patrimoine seul est à la portée de tout le monde. Il suffit d’avoir de la volonté, de la méthode, de la rigueur et de la patience. Alors, commencez dès aujourd’hui à construire votre patrimoine en appliquant nos conseils !

Mis à jour le 30 juillet 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto