Comment choisir son agence immobilière à Paris ?

Conseiller immobilier indépendant, William nous rappelle les enjeux auxquels vous vous confrontez lors du choix de votre agence immobilière à Paris : disponibilité, honoraires, mandat de vente.

Agences en franchise vs indépendants : quelle disponibilité pour votre agent immobilier ?

Si vous décidez de mettre en vente votre bien, ou de partir à la recherche d’un appartement, l’un des premiers critères auxquels vous allez vous attacher est la disponibilité de votre agent immobilier : « même si les journées sont toujours très chargées, nous savons que les clients attendent des agents une disponibilité sans failles : hors de question de ne pas rappeler un client dans la journée… », détaille William, conseiller immobilier à Paris.

D’autant plus que la réactivité est aussi l’un des maître-mots en région parisienne : « sur le marché immobilier actuel, les clients connaissent l’importance d’une prise de décision rapide, lors d’une négociation comme lors d’une mise en vente, en location… Autrement dit, l’agent ne peut pas se permettre d’être injoignable plus d’une demi-journée. ».

A ce niveau la différence se fait, selon William, en terme de “portefeuille” de clients : « les grosses agences sont généralement assez au fait de cette problématique, avec une clientèle limitée pour un agent afin que ce dernier soit réactif. »

Pour autant, les indépendants ont leur carte à jouer, selon William : « Ils peuvent miser sur leur qualité de service et leur plus grande disponibilité. Ce n’est toutefois pas le cas de toutes les agences indépendantes à Paris, qui peuvent avoir tendance à engranger un maximum de clients pour réaliser plus de chiffre. A vous de tester lors du premier contact l’impression globale renvoyée par l’agent : a-t-il répondu directement à votre appel ? A-t-il pris le temps d’écouter votre projet ? »

Les honoraires : avantage indépendant

C’est au niveau des taux d’honoraires que se joue aussi une grande partie de votre choix d’agence : la guerre qui sévit actuellement n’est que le reflet de l’évolution du marché, comme l’explique William.

« Avec la hausse constante des prix sur le marché parisien, les agences ont rapidement compris que les honoraires pratiqués au début des années 2010 allaient freiner leur développement. Résultat : on a assisté à une baisse régulière des frais d’agence, qui sont maintenant à un niveau historiquement bas. »

D’où aussi une rivalité nouvelle entre les franchisés, dépendants de leur structure relativement lourde et les indépendants, plus flexibles : « les grosses agences ont des frais incompressibles (locaux, marketing, logiciels) qui ne leur permettent pas de réduire leurs frais au niveau des indépendants : ces derniers peuvent pratiquer des honoraires à 2,3% sans réduire leur marge. On attend même à Paris, pour certains biens aux prix élevés, des honoraires qui flirtent avec les 1%. » Précise William.

Ces honoraires doivent, dans votre choix d’agence immobilière à Paris, peser de manière importante.

« ces frais représentent une grosse somme au moment de la vente. Ce critère doit donc rester l’un des plus importants pour vous, même si d’autres sont à ne pas oublier. Au niveau des commissions des agents, l’avantage va clairement aux structures indépendantes au détriment des grands acteurs immobiliers. », conclut William

Mandats et délais de vente

La question des mandats de vente est aussi centrale, surtout à Paris : « en région parisienne, vous allez peut-être vouloir confier votre bien à plusieurs agences immobilières, ou gérer vous-même la vente en déposant votre annonce sur des sites de particuliers : à ce titre, vérifiez que l’agence ne vous impose uniquement le mandat exclusif, qui ne vous permet pas de gérer vous-même votre vente. », précise William.

Les grandes agences préfèrent en effet garder pour elles un bien de valeur, car elles seront généralement sûres de pouvoir conclure une transaction. Or, ce n’est pas forcément la garantie d’une vente au meilleur prix : « n’oubliez pas que le contexte immobilier tendu vous assure aujourd’hui une vente au meilleur prix, qui doit être suivi et ajusté en permanence à la réalité du marché : avantage là aussi aux petites agences indépendantes. », précise William.

Proximité de l’agence

Dernier critère, et non des moindres : que votre agence soit locale et au plus proche de chez vous, si possible dans votre arrondissement parisien. *«Trop de gens font le choix d’une grande enseigne, rassurante et connue. Or, un agent local sera toujours la meilleure arme pour vendre votre bien : ce dernier connaît votre quartier, ses infrastructures, commerces de proximité et transports en commun. Privilégiez la discussion, pour bien appréhender la proximité de l’agent avec votre secteur. Ce facteur peut-être déterminant au moment des visites, car vendre un bien signifie aussi vendre un quartier et un environnement ! Les meilleures agences sont donc celles pouvant vous proposer des agents experts sur leur secteur...»* , conclut William.

Mis à jour le 5 mars 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !