Agrandir sa maison grâce à l'aménagement des combles

Agrandir sa maison grâce à l'aménagement des combles

Chaque famille a un parcours résidentiel qui lui est propre, qui ne ressemble pas aux autres. Chaque famille est unique dans ses origines, son contexte ou ses aspirations.

Cependant, et même si 2020 et la pandémie Covid sont venus les modifier, nous pouvons relever quelques tendances qui semblent regrouper un certain nombre de foyers français en ce qui concerne leur logement. Par exemple, l’emménagement dans un F2 ou F3 représente un pas de géant dans la vie d’adulte pour ce couple constitué de deux personnes en fin de scolarité, quittant la résidence universitaire ou la chambre occupée au domicile des parents.

Selon le cas, ce premier logement fera 30, 40 ou 50 m² : une surface infiniment plus grande que le logement précédemment occupé. Pourtant, très vite, ce logement semblera petit, exigu. Viendra alors le temps de se loger dans une maison ou un appartement plus grand. Ce deuxième logement accompagnera dans la plupart des cas l’arrivée d’un premier enfant. Le temps des logements d’étudiants est alors bien loin…

Ce nouveau logement sera l’occasion de se poser la question de l’accession ou non à la propriété. On parle ici de primo accédants. Notre couple avec leur premier enfant emménagent dans une maison de 90 ou 100 m². Elle semble alors bien grande, trop même pour les besoins ressentis. Mais laissons à l’enfant le temps de se tenir debout et d’entrer en maternelle, et voilà que la maison va très vite sembler petite.

Qu’est ce qu’un comble perdu ?

Les combles sont là, au-dessus du plafond du rez-de-chaussée. Et de deux choses l’une : soit ils sont aménageables, soit ils sont non-aménageables. On appelle aussi ces seconds combles des combles perdus. Même s’ils semblent être une bonne solution, les combles aménageables ne sont pas la généralité des maisons construites de plain-pied. En effet, ils représentent un surcoût lors de la construction, pour une surface dont on ne voit pas quel pourrait être l’usage. Et surtout, ils seront prévus dès la construction de la maison avec une disposition précise : la trémie d’escalier ici, les fenêtres de toit de tel format là et là, tout un ensemble de contraintes.

Le comble perdu, si votre maison en est équipé, va représenter au contraire un terrain de jeu formidable pour transformer votre étage exactement en fonction de vos souhaits au moment où vous en aurez besoin.

Mais à ce stade, vous vous posez peut-être la question de savoir pourquoi nous parlons d’aménager un comble qui n’est pas aménageable. Nous vous recommandons de lire les deux prochaines phrases : elles peuvent valoir de l’or pour vous !

Le comble perdu est non aménageable en l’état : il peut être transformé par un charpentier pour y créer un plancher porteur et libérer le volume de ses ‘W’ de charpente qui l’obstruent. Il peut aussi, si la pente de toit est trop faible (Sud de la France) faire l’objet d’une surélévation de toiture.

Voilà : maintenant vous savez qu’un comble perdu, qu’un comble non-aménageable est bel et bien aménageable. Il ne vous reste plus qu’à en étudier la faisabilité.

Les conseils pour aménager des combles perdus

Pour cela il faudra étudier 7 prestations différentes et complémentaires : la transformation de la charpente, la mise en œuvre des fenêtres de toit, le cloisonnement du nouvel étage, l’isolation du nouvel étage, l’électrification et la plomberie du volume et enfin, la mise en place de l’escalier. Dans votre approche vous pourrez donc soit choisir les entreprises lot par lot, soit confier l’ensemble des travaux à une entreprise spécialisée dans ce domaine et qui coordonnera l’ensemble. La mise en garde nécessaire à ce stade est de bien vérifier que la ou les entreprises qui vont intervenir sont bien correctement assurées pour les travaux que vous leur confierez.

En effet, aménager un comble perdu est une opération que l’on peut qualifier de transformation lourde en milieu habité. Ces opérations sont évidemment délicates à mener et les entreprises doivent y être habituées, organisées pour ces travaux.

Deuxième recommandation : dans vos échanges avec la ou les entreprises, veillez bien à récupérer des plans avec des dimensions à l’échelle, à la fois de la vue en plan du nouvel étage mais aussi de sa coupe (une vue de côté) afin de voir la hauteur des plafonds ou la largeur disponible à 1,80m (largeur qui définit la base taxable de votre nouvel étage).

Et troisième recommandation : prenez le temps. Prenez le temps de comparer les offres, car elles seront toutes différentes, avec des matériaux différents, des approches techniques différentes. Prenez le temps de visiter une réalisation ou d’obtenir les coordonnées d’un client pour avoir un ressenti (en temps de Covid, les visites ne sont pas possibles). Car il ne s’agit pas de choisir un restaurant pour déjeuner ce midi : l’investissement que vous allez faire est bien plus important que cela. Et donc, les seuls avis sur les réseaux sociaux ne vous donneront pas un aperçu réel comme une visite pourra vous l’apporter.

Les spécificités de l’aménagement des combles

Sur les différentes techniques employées pour l’aménagement des combles et sans entrer dans un détail trop important des différentes approches qui peuvent exister, nous allons considérer votre maison telle qu’elle a été conçue par votre constructeur. La charpente en W de votre maison repose sur les murs porteurs, les murs de façade de la maison. Toute la descente de charges de la charpente, de la couverture ainsi que les charges de neige et de vent, descendent par les murs porteurs. Les pignons de votre maison se portent eux-mêmes et ne reprennent pas de charges de votre couverture.

Par ailleurs, si votre maison est équipée d’un vide sanitaire ou d’un garage en sous-sol, alors votre dalle de rez-de-chaussée ne pourra pas recevoir une charge via un poteau : la dalle n’est pas faite pour cela.

Il est donc largement préférable, quelque soit la technique employée, qu’elle soit : - de mur porteur à mur porteur - sans poteau au rez-de-chaussée - justifiée par une note de calcul précise - et appuyée par un plan de coupe et un plan d’étage.

Avec ces éléments, et une visite de réalisation le cas échéant, vous saurez comment vont se dérouler les travaux. Si de plus, les équipes passent par le toit pour réaliser les travaux, il n’y aura pas de gêne dans le milieu habité durant les travaux : ce ne sera que plus confortable pour toute la famille.

Enfin, côté administratif, il faudra déposer un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux. En effet, ces travaux créeront de la surface habitable. Ils viendront donc à la fois augmenter la valeur de votre maison mais aussi en élargir l’assiette taxable. Par ailleurs, côté facturation, selon les années et la région ou vous habitez, des aides existent. Ces aides sont plutôt réservées aux aménagement de combles qu’aux surélévations et concernent le taux de TVA réduit, les Certificats d’Economie d’Energie ou le crédit d’impôt par exemple. L’entreprise qui réalisera les travaux d’isolation devrait pouvoir vous renseigner sur ce sujet. Sinon, les Points Info Services présents un peu partout en France pourront également vous apporter des renseignements utiles.

Voilà un tour d’horizon assez synthétique, et sans doute pas assez complet, du sujet de l’aménagement du comble. On aurait pu aborder également le type d’équipement pour la salle de bain, les matériaux d’isolation ou l’emplacement de l’escalier… Mais l’article aurait été sans doute trop long.

Le projet d’aménagement des combles en quelques mots

En résumé, ce qu’il faut retenir, c’est qu’en comparaison d’un déménagement (avec frais de notaires), de la construction d’une véranda (qui n’est jamais un critère de recherche de logement et donc difficile à revendre) ou d’une extension latérale, consommatrice de foncier au sol (et ne permettant pas de remettre au goût du jour l’isolation de votre maison), l’aménagement de comble et la surélévation sont deux solutions dont le potentiel « bonheur » est très fort ! Ce d’autant qu’avec un devis gratuit et sans engagement de votre part, c’est vous qui aurez toutes les cartes en main.

Mis à jour le 14 mai 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto