Blog

Les étapes de construction de votre maison

Construire sa maison est un projet séduisant… et réalisable par tous ! A condition d’être bien accompagné, d’être au fait des contraintes architecturales inévitables et d’anticiper les aléas de la construction neuve, vous pouvez vous offrir la maison de vos rêves sans mauvaises surprises. Du financement à l’emménagement, découvrez en détail toutes les étapes de construction d’une maison individuelle.

 

1ère étape : établissez votre budget tout compris

Vous rêvez d’une maison de 200 m² avec piscine, idéalement située, chauffage au sol et parquet massif ? Toutes ces exigences ont un prix. Pour bien débuter votre projet de construction de maison neuve, veillez à vous fixer un budget. Ce budget vous permettra notamment de savoir quelles exigences sacrifier si besoin.

Les postes à inclure : achat du terrain frais de notaire inclus, coût de la construction et emménagement.

Dans le cadre d’un projet de construction de maison individuelle, votre enveloppe totale doit inclure les postes suivants :

  • L’achat du terrain. Le prix du terrain varie principalement en fonction de sa localisation et de sa superficie. N’oubliez pas de compter les frais de notaire, à hauteur d’environ 8% du prix du terrain à bâtir.
  • Le coût de la construction. Il varie surtout avec la surface habitable : comptez à partir de 900 €/m² pour une maison de constructeur. Attention : ce prix ne tient pas compte des éventuels frais annexes (viabilisation, étude de sol, aménagements extérieurs, assurance dommages-ouvrage…).
  • Les frais d’emménagement. Ce poste est relativement moindre. Il inclut notamment la location d’un camion de déménagement ou le coût des services de déménageurs, et l’achat de mobilier et d’éléments de décoration le cas échéant.

 

Aides financières : vérifiez votre éligibilité

2 types d’aides financières sont ouvertes dans le cadre d’un projet de construction immobilière :

  • Les prêts aidés – PTZ, PEL et Prêt Action Logement.
  • L’éco PTZ et les subventions locales, si vous réalisez des travaux de construction énergétique remarquables.

Vous pouvez vous renseigner auprès de votre banque d’une part, de votre commune d’autre part.

 

2ème étape : trouvez le terrain constructible adapté à votre projet

Une fois votre budget précisé, vous pouvez effectuer vos recherches de terrain à bâtir. Notamment via le site https://www.terrain-construction.com qui répertorie les annonces des vendeurs sur toute la France.

 

Les éléments à vérifier avant d’acheter votre terrain

Pour éviter toute mauvaise surprise après avoir emménagé dans votre maison neuve, vérifiez les points suivants au moment de choisir votre terrain :

  • L’emplacement correspond-il à vos besoins ? Proche des commerces, proche de votre travail, dans un environnement calme… Faites attention à la localisation du terrain nu.
  • Le voisinage est-il agréable ? Discuter avec les voisins, notamment dans un lotissement, vous permet d’anticiper la qualité du voisinage.

Attention : vérifiez également que les règles d’urbanisme applicables à l’adresse du terrain constructible vous permettent de réaliser la maison de vos rêves !

 

Le prix du terrain nu rentre-t-il dans votre budget total ? (viabilisation, bornage)

La viabilisation et le bornage du terrain ont-ils déjà été effectués ? Le terrain à construire est-il en pente ? Les réseaux pour raccordement sont-ils proches du terrain constructible ? Etudiez toutes les spécificités du terrain nu avant d’acheter, car les coûts de construction peuvent varier en fonction des aménagements à réaliser.

 

3ème étape : acheter votre terrain, avec ou sans condition suspensive

Vous avez trouvé le terrain idéal pour construire votre maison neuve ? Votre offre d’achat est acceptée ? C’est le moment d’acheter !

  1. Vous signez un compromis de vente, rédigé par notaire ou par l’agent immobilier en charge de la vente du terrain. Vous pouvez mentionner vos conditions suspensives, notamment : l’obtention de votre financement et/ou du permis de construire.
  2. Vous avez obtenu votre prêt ? Le permis de construire est accordé ? Vous signez l’acte authentique d’achat du terrain, dans un délai moyen de 3 mois après la signature du compromis. Une condition suspensive n’est pas réalisée ? Vous pouvez valablement renoncer à votre achat immobilier sans pénalités.

 

4ème étape : dessinez les plans et faites construire votre maison

Si vous ne l’avez pas fait avant d’acheter le terrain sous condition suspensive d’obtention du permis de construire, c’est le moment de dessiner la maison de vos rêves.

 

Les questions à vous poser avant de faire construire

 

Au-delà des aspects ludiques de la construction de maison neuve – agencement du plan, exposition des pièces… – vous devez vous poser les questions suivantes :

 

  • Parpaing, brique ou bois : quel matériau privilégier ? La qualité de l’isolation, les délais et les coûts de la construction de maison varient selon le matériau choisi.

 

  • Maison cube avec toit terrasse ou maison traditionnelle : pour quel style opter ? Au-delà de vos goûts personnels, tenez compte des contraintes régionales. N’oubliez pas que vous devez obtenir un permis de construire !

 

  • Constructeur ou architecte : à qui confier la construction de votre maison ? A moins d’entreprendre de construire vous-même votre maison, vous faites appel à un professionnel. Le niveau de personnalisation et le prix de la maison neuve en dépendent.

 

Des contraintes à prévoir

 

Sachez que vos exigences sont nécessairement limitées par :

  • Votre budget.
  • Le PLU : les règles locales d’urbanisme peuvent limiter votre liberté au moment de dessiner votre maison.
  • La RT 2012 : la réglementation thermique en vigueur impose de respecter certaines normes de construction.

 

La construction de votre maison, concrètement

Le gros œuvre inclut :

  • Les fondations : l’entreprise de travaux coule la dalle, qui constitue la surface habitable au sol de votre future maison.
  • L’élévation des murs : les murs extérieurs et les murs porteurs sont construits, des ouvertures sont laissées aux emplacements des fenêtres.
  • La charpente et la couverture : votre toit est conçu et couvert. Dès lors, votre maison neuve est dite « hors d’eau ».
  • Les portes et les fenêtres : pour la mise « hors d’air », les menuiseries extérieures sont installées.

Une fois le gros œuvre terminé, les entrepreneurs passent au 2nd œuvre : isolation, cloisons intérieures pour séparer les pièces, chauffage, plomberie et électricité.

Enfin arrive le moment de l’étape ultime de la construction de votre maison neuve : les finitions. Peintures, revêtements de sol, pose de la cuisine et aménagements extérieurs : vous pouvez confier l’exécution de cette étape à votre entreprise de travaux ou l’effectuer vous-même pour limiter les coûts.

 

5ème étape : Recevez votre maison et emménagez !

Que vous ayez eu recours à un constructeur ou un architecte, l’étape de la réception de chantier est identique. Veillez à noter tous les défauts apparents au moment de votre visite de votre maison neuve : les réserves émises vous permettent de retenir 5 % du montant total des travaux de construction. Vous conservez cette somme jusqu’à mise en conformité par le constructeur.

C’est enfin le grand jour : vous emménagez ! N’oubliez pas de modifier votre adresse auprès des différentes administrations…

 

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto