Assurance emprunteur

Comment fonctionne l’assurance perte d’emploi chômage ?

L’assurance perte emploi chômage est une option liée à l’assurance emprunteur. En cas de chômage involontaire, elle a pour but de vous soulager en prenant en charge tout ou une partie des mensualités de votre prêt.

Cette assurance bien qu’elle soit facultative peut être recommandée voir même exigée par votre banquier sous peine de refus du prêt. Il faut alors observer attentivement les offres puisque cette assurance n’est pas réglementée et que les assureurs ont beaucoup de liberté dans le choix de leurs conditions.

assurance chômage

1. Qui peut souscrire à une assurance perte emploi chômage ?

Être en CDI

Tout le monde ne peut pas souscrire à cette assurance, les assureurs demandent au client d’avoir une position stable. Le critère le plus strict et respecté par la quasi-totalité des assureurs est la nécessité d’être en CDI. Beaucoup d’assureurs demandent aussi un minimum d’ancienneté allant de six à douze mois.

Il est parfois possible de souscrire à une assurance tout en ayant un CDD ( de plus de 90 jours) mais il faut garder à l’esprit qu’on ne sera dédommagé que si l’on a obtenu un contrat de CDI avant le licenciement.

 

Avoir moins de 49 ans

Le second critère est l’âge de l’assuré, à partir d’un certain âge, entre 49 et 60 ans, il n’est plus possible de souscrire à cette assurance. Il faut enfin être affilié au régime d’assurance chômage de l’UNEDIC.

 

2. Dans quel cas touche-t-on un dédommagement ?

Les conditions pour bénéficier de l’assurance sont divers et varient d’un assureur à l’autre. L’assuré doit :

  • Avoir fait l’objet d’un licenciement. En cas de rupture conventionnelle ou de démission et même parfois en cas de licenciement pour faute grave, l’assurance ne s’applique pas
  • Ne pas dépasser un âge limite au moment des faits, entre 53 et 67 ans
  • Pouvoir justifier d’un contrat de CDI, on peut vous demander de l’avoir depuis plus de six mois
  • Bénéficier de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi versée par les ASSEDIC/Pôle Emploi
  • Avoir dépassé la période de carence, six à douze mois après la signature du contrat pendant lesquels vous cotisez mais n’êtes pas couvert en cas de licenciement.

 

3. A quoi peut-on prétendre une fois ces conditions remplies ?

A la suite de votre licenciement, vous ne recevrez l’indemnité d’assurance qu’après une période de trois à six mois, appelée période de franchise.

Après cette période l’assureur prendra en charge, selon le contrat, entre 50 et 100% de vos mensualités (hors assurance). Attention, certaines assurances peuvent ne faire que reporter vos mensualités, rallongeant ainsi le crédit et donc augmentant son coût.

Les indemnités s’arrêtent en général à la reprise d’une activité rémunérée, totale ou partielle, chez certains assureurs vous pourrez cependant garder des indemnités à hauteur de 50% en cas de reprise partielle.

En cas de chômage prolongé, les indemnités sont aussi limitées dans le temps, de 6 à 24 mois et jusqu’à 3 ou 4 ans au total si vous traversez plusieurs périodes de chômage.

 

BONS PLANS PRETTO

Il existe d’autres mesures vous permettant en cas de changement de situation financière, notamment de licenciement, de différer vos échéances : vous pouvez ajouter une clause à votre contrat de prêt, trouver un arrangement à l’amiable avec votre banquier ou encore faire appel au tribunal d’instance pour faire valoir l’article 313-12 du Code de la consommation vous permettant de différer vos échéances pendant deux ans et ce sans intérêt.

 

4. Combien coûte une telle assurance ?

Le montant de l’assurance peut se calculer de deux manières différentes : sur le capital emprunté ou sur vos mensualités.

Le montant varie beaucoup en fonction des conditions ci-dessus et de la couverture que vous souhaitez, selon son mode de calcul il vaut :

  • entre 0.2 et 0.6% du capital emprunté;
  • entre 1 et 1,4% des mensualités.

 

 

A retenir

L’assurance perte emploi chômage ne fonctionne que pour les licenciements (hors fautes graves) sous CDI et en-dessous d’un certain âge

Le coût de cette assurance varie du simple au triple selon les conditions de l’offre

 

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto