1. Accueil
  2. Actualités
  3. Décembre 2021 : la hausse des taux immobiliers se poursuit
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Décembre 2021 : la hausse des taux immobiliers se poursuit

Décembre 2021 : la hausse des taux immobiliers se poursuit

Décembre 2021 : la hausse des taux immobiliers se poursuit

Après une première hausse des taux immobiliers en novembre dernier, leur remontée se poursuit. En cause : une partie des banques n'avait pas revu leurs grilles le mois dernier.

Selon les premières grilles des banques reçues, les taux moyens sont estimés à 0,89% sur 15 ans, 1,04% sur 20 ans et 1,19% sur 25 ans. Du côté des meilleurs profils, les conditions d'emprunt sont encore très favorables : les opportunités inférieures à 1% existent encore ! Pour eux, les taux sont de 0,76 % sur 15 ans, 0,90% sur 20 ans et 1,04% sur 25 ans.
Cette hausse est particulièrement due à certaines banques qui n'avaient pas augmenté leurs taux en novembre. C'est aussi un effet classique de fin d'année : les banques ont dans l'ensemble atteint leurs objectifs.

Bien que proche de 0%, l'OAT continue d'être positif et ne cesse de fluctuer. Les marchés financiers s'inquiètent des risques sur l'économie, qui pourrait pâtir de la 5ème vague et de l'inflation. Les liquidités en banques ont aussi reculé : la décollecte du livret A a atteint plus de 2,80 milliards d’euros en octobre dernier.

evolution-taux-immobiliers-20-ans-decembre-2021
Taux en novembre 2021Profil O-40k€Profil 40-80k€ Profil >80k€
sur 15 ans1,05 %0,85%0,76%
sur 20 ans1,20 %0,99%0,90%
sur 25 ans1,39 %1,14%1,04%

Estimation par tranche de revenus

HCSF : les banques en ordre de marche pour le 1er janvier 2022

Dès le 1er janvier 2022, vous le savez, les recommandations du HCSF seront contraignantes, avec des sanctions pour les banques qui ne les respecteraient pas. Afin d'éviter tout écart, les acteurs bancaires ont mis en place des outils de suivi.
Elles ont en effet paramétré leurs systèmes informatiques pour identifier les dossiers dépassant le taux d'endettement maximum de 35%. Toutes les banques ont fait le nécessaire pour se mettre en ordre de marche avant le 1er janvier. Et elles ne voient pas un frein en cette contrainte : leurs objectifs pour l'année prochaine sont très ambitieux.
Dans ce contexte de fin d'année, les délais se rallongent. Les emprunteurs doivent donc anticiper, en prenant garde à négocier leurs conditions suspensives jusqu'à 60 jours. C'est aussi le moment de bien préparer son dossier de prêt(éviter les découverts, rembourser les prêts en cours ou encore épargner).
Les taux ont certes légèrement remonté, mais c'est encore le bon moment pour se lancer dans son achat immobilier. Pour les ménages qui souhaitent avoir recours au PTZ, il faudra attendre fin janvier 2022, le temps que les banques actualisent le dispositif.

La capacité de financement de tous les projets en hausse

En novembre, les banques ont mobilisé leur capacité de financement. Conséquence, le financement des résidences principales et secondaires gagne 2 points. L'indice de finançabilité de l'investissement continue de se redresser, avec un bond de 3 points.

indices-financabilite-novembre-2021
evolution-indice-financabilite
Mis à jour le 3 décembre 2021
Partagez l'article
avatar
Co-fondateur & CEO
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto