Les avantages de la SCPI par rapport à l'immobilier direct

Les perspectives d’un investissement dans l’immobilier locatif sont souvent aussi excitantes qui intimidantes, voire préoccupantes. Entre les loyers impayés, la taxe foncière à payer, ou encore l’entretien et la gestion, les raisons d’abandonner cette idée sont légion. Bonne nouvelle! Il existe des organismes professionnels dont la raison d'être est justement d’investir à votre place dans l’immobilier locatif : les Sociétés Civiles de Placement Immobilier. Mais quels sont véritablement les avantages d’un investissement dans une SCPI par rapport à un investissement direct dans un bien immobilier ?

Principe et fonctionnement d’une SCPI

En investissant dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI), vous acquérez en contrepartie une partie du patrimoine immobilier constitué par la SCPI et recevez des revenus mensuels ou trimestriels nets de charge dont le montant est fonction des parts que vous détenez.

Ce patrimoine, composé d’habitations et de biens à usage commercial, n’est pas directement votre propriété, contrairement à un bien immobilier acquis de manière traditionnelle. En réalité, votre investissement fait de vous un associé de la SCPI au même titre que les autres investisseurs. Et c’est la SCPI qui est directement propriétaire des biens immobiliers en question.

Pourquoi investir en SCPI : les avantages d’un tel choix

Un investissement abordable

Alors que l’acquisition d’un bien immobilier est souvent coûteuse et nécessite des fonds importants, l’investissement en SCPI se démarque par sa flexibilité. Il permet en effet de se constituer un patrimoine immobilier et de s’offrir un complément de revenus par un investissement même minime : les parts de SCPI les moins onéreuses s'élèvent à hauteur de 200 euros. Bien qu’il faille souvent souscrit à un nombre de parts minimum (ce qui peut faire grimper le montant à investir), il est évident que l’investissement est bien moindre comparé à un investissement classique. Ainsi, il est conseillé d’investir au moins 7 500 euros dans une SCPI, un montant dérisoire si on le compare à l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Un investissement moins risqué qu’un investissement locatif classique

L’un des principes de base de la SCPI est la mutualisation des risques de l’investissement immobilier. Cette mutualisation des risques s’explique par le fait que vous n’aurez pas à assumer les coûts et inconvénients de la location seul : contrairement à un investissement traditionnel, les risques sont supportés par tous les associés.

Cette mutualisation des risques s’explique aussi par la diversité des biens pour lesquels vous détenez des droits, diversité qui prend plusieurs formes : - Les biens immobiliers en question ont (normalement) des locataires différents, ce qui vous protège contre le risque d'impayé, de logement vacant ou encore de dégradations ; - Les biens immobiliers ont (normalement) des caractéristiques différentes (principalement biens d’habitation ou biens commerciaux), ce qui vous protège contre des événements conjoncturels (une crise économique pourrait engendrer de sérieuses difficultés à gérer un bien commercial par exemple) ; - Les biens immobiliers ont (normalement) des situations géographiques différentes, ce qui vous protège en cas de changement législatif dans une ville (encadrement des loyers par exemple) ou de conjoncture défavorable (baisse des prix des loyers dans une ville).

Un investissement rentable

Force est de constater que le taux de rendement des SCPI est actuellement bien supérieur à celui des principaux produits d'épargne. Alors que le livret A propose un taux de rendement de 0,75%, le PEL un taux de 1%, le taux de rendement moyen des SCPI sur les 5 dernières n’est pas passé en dessous de 4% et elles distribuent des revenus relativement attractifs aux associés.

Ces revenus, bien souvent versés à chaque fin du mois suivant le trimestre civil, proviennent : - De la location des biens immobiliers ; - Des intérêts tirés du placement de leur trésorerie ; - Des plus-values générées lors des cessions des biens immobiliers.

Un investissement qui permet de se libérer de la gestion quotidienne liée à l’investissement locatif

Enfin, l’un des avantages de la SCPI est que sa gérance est déléguée à une société de gestion professionnelle. Vous n’aurez donc aucun souci de gestion avec votre investissement immobilier.

Concrètement, cette société se charge, à votre place, de trouver un locataire, de gérer l’entretien du bien, de régler les problèmes liés à la vacance des lieux ou aux loyers impayés, et plus encore. Bref, tous les tracas liés à la gestion d’un bien immobilier ne sont plus qu’un mauvais souvenir.

Cependant, cet avantage n’est pas gratuit. Les frais de gestion des SCPI représentent environ 10% du montant des loyers perçus par la SCPI, un coût à prendre en compte dans votre calcul de rendement d’investissement en amont de votre investissement. Notez cependant que les revenus que vous toucherez seront nets de ces frais.

En bref

Si vous cherchez à investir dans l’immobilier pour profiter de revenus liés à la location de biens immobiliers sans pour autant pâtir des désavantages liés à l’achat d’un bien (coût important, rentabilité opaque, risque conséquent et gestion pénible), alors l’investissement en SCPI est fait pour vous. Pour un montant dérisoire (relativement à un investissement traditionnel), vous allez gagner du temps (la gestion est déléguée) et de l’argent (le taux de rendement est très intéressant en cette période de taux bas) tout en minimisant les risques liés à votre investissement (car les risques sont mutualisés).
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !