1. Accueil
  2. Actualités
  3. Top 6 des régions les plus recherchées par les acheteurs de résidences secondaires
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Top 6 des régions les plus recherchées par les acheteurs de résidences secondaires

Top 6 des régions les plus recherchées par les acheteurs de résidences secondaires

Top 6 des régions les plus recherchées par les acheteurs de résidences secondaires

A la sortie du premier confinement il y a un an, les achats de résidences secondaires se sont intensifiés dans l’hexagone. Un an après et à la sortie du troisième confinement, c’est un achat qui séduit toujours autant les Français.

En effet, une étude de Pretto réalisée sur 12 000 simulations entre janvier 2020 et avril 2021 témoigne de l’intérêt des Français pour les résidences secondaires : les demandes ont augmenté de plus de 30 % entre janvier et avril 2021 par rapport à janvier et avril 2019.

Focus sur les 6 régions les plus attrayantes.

Qui recherche une résidence secondaire en France ?

Infographie du profil de l'acheteur francais

Tout d’abord, laissez-nous vous présenter le profil-type du Français à la recherche d’une résidence secondaire. Il s’agit en fait d’un couple (à 59 %), d’une moyenne d’âge de 44 ans et avec un enfant. Ils se sont déjà constitués un apport de 52 000 euros, leur permettant ainsi d’acheter un bien au prix moyen de 225 000 euros.

Concernant la localisation, la moitié des Français recherche une résidence secondaire dans un rayon de 140 kilomètres de leur résidence principale, ce qui leur permet de télétravailler au vert ou encore de profiter lors d’un séjour furtif ou prolongé.

“J’ai acheté une résidence secondaire à la campagne, dans une région plutôt jolie où il fait bon vivre en raison de ses espaces verts. La localisation était importante : à 4h de Paris en voiture, cela reste raisonnable ! Je l’utilise principalement pour les vacances, mais également pour y télétravailler de temps en temps” commente Mathilde qui a décidé d’acheter sa résidence secondaire en ce début d’année.

Résidences secondaires : focus sur les 6 régions privilégiées par les Français

1) L’Occitanie : une qualité de vie corrélée à des prix attractifs

Plus de 12 % des Français privilégient l’Occitanie dans le choix de leur résidence secondaire. C’est une région aux atouts non négligeables puisqu’elle bénéficie de la proximité du littoral (et de certaines stations balnéaires prisées comme Palavas-les-Flots, ou la Grande-Motte) et des montagnes ainsi que d’un climat agréable. Les métropoles de Toulouse, Montpellier, Nîmes ou Perpignan apportent également dynamisme à la région.

Les prix y sont encore attractifs, notamment dans certaines villes telles que Graulhet, où le prix au m² avoisine les 1130€ pour une maison et 820€ pour un appartement.

2) Auvergne-Rhône Alpes : une région à la rentabilité avantageuse

Devancée de peu par la région Occitanie, l’Auvergne-Rhône Alpes reste une région très recherchée (à 11,6 %) puisqu’elle dispose d’une belle variété de paysages. Il est possible à la fois de profiter des jolis villages pittoresques ou de choisir l’une des grandes métropoles telles que Lyon, Grenoble, ou Valence. Le département de l’Ardèche est d’autant plus attractif : il offre des paysages à couper le souffle à des prix très attractifs : le prix moyen d’un bien au m² est de 1500€.

3) Nouvelle-Aquitaine : les Français attirés par sa douceur de vivre

A peu de choses près, c’est la Nouvelle-Aquitaine qui séduit aussi les Français (11,4 %). C’est une région où de nombreuses personnes habitant déjà dans cette région cherchent également à y acheter leur résidence secondaire : cela prouve l’attractivité de la région, les habitants y sont bien !

La Nouvelle Aquitaine brille par sa forte attractivité, les acheteurs sont séduits par le littoral, le patrimoine culturel et historique et le climat tout au long de l’année plutôt agréable. A Bordeaux, on compte 2 200 heures d’ensoleillement par an, soit 90 jours. Concernant les acheteurs franciliens, le TGV leur permet de rejoindre Bordeaux, métropole dont on ne vante plus les mérites, en seulement 2 heures.

La demande est forte, et cela se traduit sur les prix, qui restent onéreux dans la région : il faut compter en moyenne 2094€/m² pour une maison et 2815€/m² pour un appartement.

4) Ile-de-France : des pieds-à-terre au vert non loin de la capitale

L’Ile-de-France arrive en quatrième position du palmarès : 11,2% des Français y recherchent une résidence secondaire. Deux types d’acheteurs existent : d’un côté il y a les Parisiens à la recherche d’un plus grand espace, avec un extérieur, à proximité de leur appartement dans la capitale. De l’autre côté, de nombreux provinciaux recherchent, eux, un pied à terre à Paris pour venir visiter la capitale le temps d’un weekend. Les superficies des résidences secondaires varient donc en fonction de leur localisation, à Paris ou en banlieue les superficies ne seront pas les mêmes et il faudra ainsi s’éloigner de la capitale pour bénéficier d’une plus grande surface.

5) PACA : dépaysement garanti à proximité du littoral

Recherchée par un peu plus de 11 % des acheteurs en quête de résidence secondaire, la région PACA garantit un certain dépaysement puisque 50 % des résidences secondaires sont situées à moins de 2 kilomètres du littoral. Les amoureux de montagne trouveront également de belles randonnées à faire à proximité. En général, les propriétaires de résidences secondaires sont plus âgés que les détenteurs de résidences principales puisque 71% ont plus de 60 ans.

Une certaine tension apparaît cependant sur le marché de l’immobilier avec une prédominance des résidences secondaires sur les résidences principales. Incroyable mais vrai : la ville de Nice compte plus de résidences secondaires qu’à Paris.

Concernant le prix au m², il faut compter aux alentours de 5000 euros dans des villes comme Cannes ou Antibes, la barre des 8 500 euros sera quant à elle atteinte sur la très chic station de St Tropez.

6) Normandie : un micro-marché ultra plébiscité et aux prix très hétérogènes

Même si elle apparaît dernière de ce classement, la Normandie reste une région convoitée par 9% des Français en quête d’une résidence secondaire. Le marché normand semble très tendu car c’est un micro-marché dans lequel peu de biens sont disponibles. A noter également que les prix ont grimpé de 20 % depuis la crise sanitaire dans certaines zones comme le Pays d’Auge. En effet, les demandes de résidences secondaires sont passées de 5 à 20 par jour selon certaines sources. Les maisons avec jardin et à proximité de la mer partent très rapidement et sont idéales pour passer un week-end ou pour télétravailler. Un grand nombre de Franciliens sont d’ailleurs propriétaires d’une résidence secondaire en Normandie.

Les Français ont de plus en plus été attirés par l’achat de résidences secondaires suite aux confinements répétés. Certaines régions comme l’Occitanie ou encore l’Auvergne-Rhône Alpes sont très prisées en raison de leurs tarifs abordables et de leurs paysages variés. A la sortie du 3ème confinement et à l’approche de l’été, la tendance explosive des résidences secondaires va-t-elle se poursuivre ?

Mis à jour le 20 mai 2021
Partagez l'article
avatar
Chef de projet content marketing
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto