Location saisonnière : quelques conseils pour une bonne rentabilité

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire peu utilisée ? Vous souhaitez générer un complément de revenu en louant votre logement ? La location saisonnière est une pratique de plus en plus courante pour rentabiliser son bien immobilier. Alors que certains propriétaires mettent leur bien immobilier en location annuelle, d’autres préfèrent louer leur logement en location courte durée. Seulement, face aux dépenses et au temps qu’une telle démarche peut engendrer, comment être sûr que la location saisonnière soit rentable et réussie ?

Faisons le point sur la location saisonnière

L’immobilier reste l’un des secteurs les plus sûrs pour investir son argent. Et en mettant votre investissement locatif en la location saisonnière, vous pourrez toujours utiliser les lieux lorsque vous le souhaitez tout en bénéficiant d’un complément de revenu. Grâce à la location saisonnière, la rentabilité de votre bien immobilier sera optimisée. Vous pourrez utiliser la rente obtenue par la location saisonnière pour mettre en place d’autres projets qui vous tiennent à cœur. Bien sûr, cela nécessite une bonne organisation, car entre les dépenses et les rentrées d’argent réalisées sur votre bien immobilier, la rentabilité n’est pas toujours au rendez-vous. Vous devez prendre en compte plusieurs critères pour que votre projet d’investissement soit fructueux. Notons que la location saisonnière est beaucoup plus bénéfique que la location classique, comme l’affirme l’agence IMMOGROOM, spécialisée en location saisonnière à Cannes. Si la location saisonnière est parfaitement orchestrée, le propriétaire pourra espérer rentabiliser son bien au maximum.

Les pour et contre de la location saisonnière

Afin d’optimiser la rentabilité de votre location saisonnière, il faut avant tout penser aux côtés positifs et négatifs de la démarche. Parmi les points forts de ce type de location, nous comptons par exemple le côté sécurisé de l’investissement. En effet, les risques d’impayés sont moindres par rapport à ceux de la location classique. Autre avantage de la location saisonnière : la disponibilité des lieux hors saison de location Ainsi lorsque vous prévoyez de passer dans la région, vous n’aurez pas besoin de louer un logement. Toutefois, notons que la location saisonnière nécessite une gestion externe si vous ne pouvez être sur place tout au long de l’utilisation de votre bien immobilier. C’est ce professionnel de la gestion de bien immobilier qui se chargera de demander les frais de location, d’accueillir les locataires et de résoudre les éventuels litiges lorsque la situation se présente.

L’emplacement : un point important pour une bonne rentabilité

Que vous souhaitiez investir ou que vous ayez déjà un bien immobilier, la rentabilité de votre location saisonnière dépend principalement de l’emplacement du logement. En effet, pour que la démarche soit réellement bénéfique, il faut que votre demeure en location soit située dans un quartier attractif. Cela peut être en centre-ville, au bord de la mer ou encore près des différents lieux touristiques. Plus les environs de votre bien immobilier sont reconnus comme étant des lieux d’intérêts, plus les touristes voudront y passer leurs vacances. D’un autre côté, il est important de prendre en compte les tarifs de location appliqués dans la région et le temps où les lieux peuvent être occupés par un saisonnier. Si la région permet d’appliquer un loyer assez élevé, une courte période de location suffira à rendre votre démarche rentable. D’un autre côté, un environnement peu propice à la location pourrait causer du tort à votre investissement, car vous allez avoir du mal à le louer de manière régulière.

Quelques astuces pour bien gérer votre location saisonnière

La première étape est donc de mettre en valeur votre bien immobilier. Cela passe autant par la rénovation que par l’aménagement et la décoration intérieure. Il faut en effet ajouter des meubles et équipements nécessaires au bien-être des locataires. Ensuite, pensez à valoriser votre demeure sur les sites web de location courte durée. L’annonce doit à la fois être attrayante et rassurante. Une fois la location saisonnière lancée, assurez-vous d’avoir le temps de vous occuper de l’accueil des locataires. Ou alors prenez une agence Airbnb, l’agence devra être disponible en tout temps pour conseiller et aider les nouveaux locataires à s’approprier les lieux et s’y sentir à leur aise. Votre gestionnaire devra donc être aimable, efficace et à l’écoute pour créer une belle réputation à votre location saisonnière.

Comment calculer la rentabilité de votre location saisonnière ?

Maintenant que vous avez tous les atouts en main pour réussir votre location saisonnière, reste à vous poser la question de l’éventuelle rentabilité ! Comment être sûr de pouvoir louer votre logement régulièrement tout au long de l’année ? Il vous suffit de calculer la rentabilité du bien à partir du prix d’acquisition du bien loué et les revenus générés par an. La formule de calcul de la rentabilité brute de votre investissement est relativement simple puisqu’il vous suffit de diviser vos recettes par le prix du bien et de multiplier ce résultat par 100. En plus de vous donner une idée de l’argent que vous pourrez gagner en louant votre bien immobilier, cela vous donne la possibilité de prévenir les échecs ou obstacles qui peuvent survenir lors de la location. Afin d’avoir des données exactes, il faut calculer le prix d’acquisition de votre demeure (avec frais de notaire) sur les recettes locatives que vous pourrez en tirer.

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !