Immobilier : Dans quoi investir ? Comment ?

L’immobilier est le placement préféré des Français. Vous aussi, vous souhaitez investir mais vous ne savez pas vers quel produit immobilier vous orienter ? Une multitude de possibilités s’offrent à vous et trouver le bon investissement peut devenir un véritable casse-tête. Voici quelques-uns des investissements immobiliers les plus plébiscités pour répondre à votre question : “dans quoi investir mon argent ?”.

Tout d’abord, l’immobilier c’est quoi ? C’est un bien qui, par définition, ne peut pas être déplacé. Il existe de nombreuses typologies de biens immobiliers que nous pouvons classer en grandes familles.

Investir dans l’immobilier locatif offre de nombreux avantages, ainsi qu’une fiscalité attractive. En plus de vous constituer un capital retraite ou un patrimoine, l’achat d’un bien destiné à la location vous permettra d’effectuer une réduction d’impôts. Les loyers perçus constitueront un complément de retraite à ne pas négliger ! En tant que futur acquéreur, n’oubliez pas de prendre toujours en compte la localisation du bien.

L’investissement traditionnel

Investir dans une maison

80 % des Français préfèrent cette forme d’habitation, c’est pourquoi la demande y est très forte au niveau locatif. On estime qu’un locataire vivant dans une maison reste environ trois fois plus longtemps qu’un locataire résidant dans un appartement ou un studio. Cela engendre moins de frais pour le propriétaire et réduit également le risque de vacances locatives.

Contrairement à un appartement, une maison est un logement individuel. Elle ne possède donc pas de parties communes et engendre moins de charges de copropriété.

Les maisons sont également moins exposées aux fluctuations du marché de l’immobilier. En comparaison aux logements collectifs, les maisons disposent de valeurs plus stables. Cela vous permet donc de faire fructifier votre argent en limitant les éventuelles moins-values. ### Investir dans un appartement En règle générale, les appartements sont des biens avec une forte demande locative car ils touchent une plus large cible de locataires : les étudiants en colocation ou non, les jeunes actifs, les jeunes couples, mais aussi les familles. En colocation, les rotations des locataires et les vacances locatives sont plus fréquentes.

Pour être certain de pérenniser votre investissement en terme d’occupation et de plus-value à la revente, il vous faudra choisir avec soin l’emplacement du bien.

Si vous choisissez un bien neuf, et selon la zone dans laquelle il se trouve, vous pouvez bénéficier du dispositif Pinel. Cette loi de défiscalisation vous permettra de déduire une partie de vos impôts sur 6, 9 ou 12 ans ! Un calcul intéressant à étudier, malgré le plafonnement des loyers.

Si vous décidez de louer votre bien meublé, sachez que les loyers sont généralement plus élevés de 15% que pour une location nue. Le bail est également plus souple, un an seulement et 9 mois pour un étudiant contre 3 ans pour une location classique. On parle alors d’un rendement brut compris entre 5 et 7 % ! La fiscalité est un autre avantage de la location meublée. Si vos revenus locatifs à l’année sont inférieurs à 33 200 euros, optez pour le régime micro-BIC qui vous permettra de bénéficier d’un abattement de 50% sur les loyers. Vous intégrerez uniquement la moitié des sommes à votre déclaration d’impôts sur le revenu.

L’investissement de niche, un micro marché atypique

L’avantage du marché de niche est d’être un marché en plein essor peu connu du grand public.  Portés par internet et les nouveaux modes de consommation les marchés de niche offrent souvent de bonnes rentabilités.

Une place de parking

Acheter une place de parking pour ensuite la louer à un particulier, c’est possible ! Elles constituent un investissement abordable et offrent une perspective de rentabilité intéressante. Il faut compter en moyenne 4 000 € pour une place de parking en province contre plus de 50 000 € pour une place à Paris. Le prix va alors dépendre du quartier et de la rareté de l’emplacement.

Ce type d’investissement est peu risqué car la demande locative y est très forte. Une place de parking nécessite peu d’entretien ou de travaux et offre en général une rentabilité entre 6 et 8% nets après impôts. Ces avantages ne sont pas négligeables !

L’immobilier d’entreprise

L’immobilier d’entreprise ne concerne pas l’habitation, mais regroupe les bureaux, les locaux, les entrepôts, les commerces ou encore les usines.

Investir dans un local commercial

Acheter un local commercial permet de générer des rendements plus élevés que des logements et permet également de diversifier votre patrimoine. On constate que les risques d’impayés sont moins importants. Les recours en cas d’impayés sont en effet plus nombreux. Le bail est beaucoup plus souple que le bail d’habitation, en effet celui-ci est d’une durée de 9 ans minimum et ne peut être résilié avant les 3 premières années.

Investir dans un local commercial signifie posséder les murs d’un commerce dans le but de le louer à un exploitant. L’achat du fond de commerce est quant à lui réservé au locataire du local. En moyenne, ce type d’investissement génère entre 4 et 10 % de rendement annuel. Cependant, la perspective de plus-value est parfois moins élevée que pour une maison ou un appartement.

Contrairement à un logement classique, le prix des murs du commerce ne se fixe pas au nombre de m2 mais en fonction du loyer potentiel du local. Exemple: un local avec un loyer annuel de 15.000 euros et dont la rentabilité attendue est de 6% sera évalué à 15.000 x 100/6 = 250.000 euros.

Comment investir dans ces biens immobiliers ?

Une fois votre choix fait sur la nature du projet immobilier, il vous faudra étudier les questions suivantes : “comment vais-je investir ?” “Quel montage me convient le mieux ?” Il existe alors une multitude de solutions.

L’immobilier direct

Il s’agit de la solution la plus commune pour investir. L’acquisition du bien se fait en votre nom propre, le plus généralement à crédit. Vous détenez le bien seul ou avec votre conjoint et vous déclarez ensuite les revenus locatifs sur votre imposition personnelle.

L'immobilier participatif

Investir dans l’immobilier participatif est la grande nouveauté de ces dernières années. En effet, le crowdfunding immobilier connaît un essor important avec la multiplication des plateformes d’investissement comme Dividom. L’objectif est de regrouper plusieurs investisseurs pour financer un projet immobilier. Les investisseurs détiennent alors des parts dans une société immobilière et reçoivent une quote-part des gains réalisés sur les loyers perçus. Facilement accessible à partir de 500 ou 1000 euros, l’immobilier participatif offre aux investisseurs une nouvelle façon d’épargner dans l’immobilier. Le crowdfunding propose également des taux de rendement très élevés, allant jusqu’à 10%, ce qui motive les plus petits épargnants à délaisser leurs livrets bancaires.
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !