Immobilier neuf : pourquoi parier sur la domotique ?

L’immobilier évolue au gré des nouvelles attentes et des nouveaux modes de vie des Français. Effectivement, on constate que les objets intelligents font leur entrée dans les programmes de logements neufs. Thermostats connectés, sonnettes et caméras de sécurité intelligentes : la domotique apporte de réels avantages en termes de confort et d’économie d’énergie dans la maison. Le logement connecté et autonome n’est plus un film de science-fiction mais bien une tendance du moment, de quoi séduire les investisseurs et les futurs propriétaires.

Etat des lieux

Grâce au développement d’internet, les nouvelles technologies ont investi bon nombre de secteurs, y compris celui de l’habitation. Désormais, les promoteurs immobiliers construisent des maisons et des appartements connectés, contrôlables à distance depuis un smartphone. On estime le marché du logement connecté à 600 millions d’euros (Institut Gfk, 2017).

Ce qui captive les Français, c’est la promesse d’un logement plus écologique, plus confortable, modulable, et surtout sécurisé. Comment ça marche ? Grâce à des capteurs et des algorithmes à la pointe de la technologie, les thermostats intelligents règlent la température de chaque pièce pour une meilleure gestion de la consommation d’énergie. Des caméras intelligentes surveillent votre logement pendant vos absences, et vous alertent en cas d’intrusion grâce à une notification envoyée directement sur votre smartphone. Des sondes intelligentes mesurent le taux d’humidité de vos pièces et vous informent lorsque celui-ci est trop élevé.

Le smartphone devient le premier outil efficace pour gérer de manière optimale votre logement, grâce à des applications simples d’utilisation. Une étude a d’ailleurs montré que les objets connectés dont les Français sont les plus friands sont ceux qui concernent la sécurité du logement et le pilotage de leur consommation d’énergie (baromètre Qualitel-Hipsos, 2018). Le taux de logements équipés en solutions intelligentes se développe aujourd’hui, avec environ trois logements sur dix possédant un équipement connecté. Outre le fait que l’habitat connecté n’en soit qu’à ses débuts, on peut compter sur l’attrait croissant des Français pour cette technologie et leur désir d’accéder à plus de confort et à plus de sécurité pour voir se développer de plus en plus de logements connectés.

La première résidence connectée à vu le jour en France en 2017 à l’initiative de BNP Paribas Immobilier, et en partenariat avec Netatmo, entreprise française leader de la maison intelligente. Ces logements permettent de contrôler par la voix les volets roulants ainsi que l’éclairage. Ils sont aussi équipés en thermostats intelligents qui permettent de réduire significativement votre consommation d’énergie au quotidien.

Malgré l’offre de confort supplémentaire apportée par ces solutions intelligentes, les logements neufs connectés ne génèrent pas, a priori, de surcoût. Au contraire, ils se situent dans les prix moyens au mètre carré pratiqués dans l’immobilier neuf.

Un investissement sur le long-terme

Placement locatif ou achat d’une résidence principale, les futurs acquéreurs cherchent plus de confort, plus de sécurité, et la possibilité de réaliser des économies d’énergie. C’est pourquoi, de nombreux promoteurs immobiliers (Vinci immobilier, Bouygues Immobilier, etc) proposent aujourd’hui des solutions d’habitat incluant la domotique, afin d’offrir aux futurs habitants une gestion intelligente de leur bien.

Ainsi, parier sur la domotique, c’est miser sur un confort optimal et sur des économies d’énergie tout en réalisant une plus-value potentielle sur son bien. En effet, 20% des Français envisagent d’acheter dans l’habitat neuf, et plus particulièrement les jeunes générations qui sont très friandes de ces nouvelles technologies. Le cabinet d’étude Gfk a par ailleurs constaté une augmentation de 42% des ventes en volume sur la catégorie des objets connectés (volets roulants, thermostats intelligents, caméras de surveillance intelligentes, etc).

L’intérêt porté à la Smart Home n’est pas négligeable. Le marché du logement connecté représentait, en France, un chiffre d’affaires de 1,6 milliards d’euros en 2017, et deux milliards d’euros en 2018 (Fédération Française de Domotique). Une étude de l’Observatoire de la Construction Tech publiée en mars 2019 prédit que 100% des logements neufs vendus en 2021 seront intelligents. Il sera plus difficile de louer ou de vendre un logement qui n’est pas connecté, sachant que les promoteurs immobiliers intègrent de plus en plus ce type de solutions intelligentes aux nouvelles constructions. Les géants de la Tech (Apple, Google et Amazon) s’engagent eux aussi dans cette voie en intégrant la possibilité de contrôler sa maison depuis leurs assistants vocaux.

Des acquéreurs de plus en plus intéressés par les logements connectés

L’habitat connecté vient ainsi créer de nouveaux logements, plus sûrs, plus confortables et moins énergivores pour les foyers. Il apporte notamment une réponse aux enjeux environnementaux en plus de s’adapter aux évolutions des modes de vie. Cette tendance du logement connecté s’inscrit dans l’avenir de l’immobilier neuf et laisse présager que les logements intelligents seront de plus en plus recherchés et davantage valorisés sur le marché de l’immobilier.

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !