Comment gagner de la surface habitable dans votre logement ?

Durant votre habitation, vous serez confrontés à plusieurs changements au fil des années. L’arrivée d’un enfant ne vous obligera pas à déménager pour gagner plus d’espace dans votre logement. Et si on vous disait qu’il était possible d’augmenter votre surface habitable rien qu’en aménageant vos combles de la bonne manière ? On vous explique tout dans cet article.

1ère étape : Définir son projet

Avant de contacter une entreprise, il faut définir certains critères essentiels afin que la suite du projet soit réussie :

  • Le nombre de mètres carrés que vous souhaitez ajouter ou vos besoins en termes de pièces supplémentaires. Par exemple, si je souhaite avoir 2 chambres et une salle de bain, il faut prévoir un minimum de 9m2 par chambre et 5m2 pour la salle de bain. Il faut aussi penser à l’accès avec un escalier qui prendra un espace sur l’étage des combles et sur l’étage du dessous.

  • Les travaux que vous êtes prêt à réaliser vous-même. Il est possible d’économiser de l’argent en faisant des travaux simples comme la démolition, la peinture ou la pose du parquet. Cette économie peut vous permettre de faire rentrer votre projet dans votre budget ou d’augmenter la surface de combles aménagés.

  • Le budget que vous pouvez ou que vous souhaitez investir dans vos travaux. Cette étape est indispensable pour la suite du projet afin de vous faire gagner du temps et de définir ce qui est faisable ou non. On rêve tous de rouler en Ferrari mais nous n’avons pas tous le budget pour le faire.

2ème étape : Etude de faisabilité

Après avoir défini vos critères, vous pouvez contacter un agent en travaux ou un architecte afin de déterminer la faisabilité technique, administrative et financière. Après avoir recoupé tous ces éléments, nous arrivons à un projet réalisable. Il est important de signaler qu’en cas de modification de façade, le projet ne pourra pas être modifié par la suite.

L’architecte constituera le dossier pour la déclaration préalable ou le permis de construire suivant la surface créée. Un permis est obligatoire si la surface créée est supérieure à 20 ou 40m2 suivant les secteurs ou si la surface totale dépasse les 150m2. Avant de déposer le dossier en mairie, l’architecte aura pris soin de consulter le service d’urbanisme afin de faire une première validation du projet et ainsi éviter un refus direct.

Après acceptation de la mairie, vous devez obligatoirement afficher un panneau de chantier pour le recours des tiers. La durée d’affichage est de 1 mois pour une déclaration préalable et 2 mois pour un permis de construire.

3ème étape : La consultation des entreprises

Trois solutions s’offrent à vous :

  • La consultation d’artisans par vous-même. Vous devez prendre rendez-vous avec chaque artisan et leur faire faire des devis avec les plans de l’architecte. Cette solution est la plus économique mais est très risquée. Est-ce que l’artisan est sérieux ? A-t-il une décennale et une RC pro à jour ? Est-il stable financièrement ? Est-ce que les artisans vont réussir à travailler ensemble ?

  • Faire appel à un agent en travaux qui représente un groupement d’artisans. Cette solution vous permet d’avoir un interlocuteur unique durant toute la phase de préparation du projet. Il garantit que les entreprises sélectionnées sont assurées correctement, stables financièrement et compétentes pour les travaux demandés. Les artisans ont aussi l’avantage de se connaître et de travailler ensemble régulièrement. Cela permet une meilleure coordination et donc un gain de temps.
  • Engager un architecte maître d’œuvre pour le suivi de chantier. Cette solution est la plus sécuritaire car l’architecte sera garant de votre projet. Elle est aussi la plus coûteuse. Les honoraires pour cette prestation s’élève à environ 10 % du projet auxquels il faudra ajouter l’assurance dommage ouvrage et les études techniques. Au final, il faut compter environ 30% de plus sur le budget travaux.

Les différentes possibilités pour aménager ces combles

Dans cette partie, nous allons développer les différents aménagements de combles sur la base d’une charpente traditionnelle. Nous allons nous concentrer sur le cas universel où il n’est pas nécessaire de modifier la charpente hors travaux ci-dessous.

Aménagement simple de comble

Ici, nous allons modifier légèrement le toit en ajoutant des fenêtres de toit, Isoler les sous pentes, fermer en placo-plâtre, Isoler les murs périphériques, aménager l’intérieur suivant le plan et créer l’escalier. Cette solution est la plus économique car elle ne touche pas aux éléments structurels du bâtiment.

Aménagement avec modification de toiture

Il existe plusieurs solutions pour gagner en hauteur en modifiant la toiture. Cela peut permettre d’avoir une chambre plus agréable avec une sous-pente moins prononcée.

Une lucarne de type chien-assis ou jacobine permet de gagner des mètres carrés habitables en modifiant un minimum la charpente existante. La tropézienne permet de profiter d’un extérieur et se révèle alors très utile si vous souhaitez aménager un appartement indépendant dans vos combles.

Surélévation de toiture complète ou partielle

Si vos combles sont trop bas pour être aménagé correctement, il vous reste la solution de la surélévation. Cela vous permet de gagner un étage entier. Coté technique, vous avez le choix entre le démontage du toit existant, la surélévation et le remontage du toit avec l’aménagement intérieur. Vous avez beaucoup de risque d’infiltration pendant la période où le toit est démonté.

L’autre solution est de monter la charpente sur le toit en prenant soin de bien étanchéifier les endroits où passent les poutres. Dès que la couverture du nouveau toit est posée, on démonte l’ancien toit.

L'aménagement de combles reste un chantier d'envergure mais tout à fait réalisable avec une bonne analyse du projet, une étude de faisabilité sérieuse et des artisans compétents. Il est important de considérer ce budget travaux comme un investissement qui ajoutera de la valeur à votre bien.

Publié le 10 mars 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !