Comment fonctionne l’assurance habitation pour un bien immobilier ?

Locataires ou propriétaires, il est conseillé de se prémunir d’une assurance habitation pour votre logement. Protéger votre bien immobilier contre les éventuels sinistres pouvant survenir vous permettra d’éviter de débourser des sommes astronomiques pour le réparer.

Locataires : vous devez obligatoirement assurer votre logement

En tant que locataire, il est indispensable de souscrire à une assurance habitation. La plupart du temps, au moment de la signature du bail, le propriétaire demandera une attestation d’assurance de la part du locataire.

L’assurance risques locatifs, le minimum obligatoire

Pour le locataire, l’assurance risques locatifs est obligatoire. Vous devez être en mesure de présenter une attestation d’assurance à votre propriétaire au moment de signer votre bail.

Cette garantie vous permet d’être couvert en cas d’incendie, d’explosion ou de dégât des eaux. C’est la garantie minimum obligatoire en tant que locataire. Ainsi, seul les dommages causés dans votre logement loué pourront être indemnisés.

Les dommages causés à l’immeuble ne sont pas pris en charge dans cette garantie. De même dans le cas où un incendie se propageait chez votre voisin, la réparation des dégâts sera à votre charge. Il peut alors être intéressant d’apporter une garantie complémentaire, telle que la garantie “recours des voisins et des tiers”.

Si un sinistre venait à détériorer vos biens, sachez qu’ils ne seront pas remboursés par votre assurance. Pour les couvrir, vous devrez souscrire à une assurance multirisques habitation.

La garantie des voisins et des tiers, facultative mais utile

Cette garantie est facultative comme nous l’avons dit précédemment. Elle couvre les mêmes risques que la garantie “risques locatifs” pour vos voisins. C’est-à-dire que vos voisins seront indemnisés par votre assurance dans le cas où un dégât des eaux se serait propagé chez eux. La garantie recours des voisins ou des tiers indemnise vos voisins ou tiers de deux façons : - pour les dommages corporels - pour les dommages matériels

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, elle est toutefois recommandée. Vous pouvez la prendre en complémentarité de l’assurance risques locatifs, ou opter pour la garantie multirisques habitation qui combine les deux.

La garantie multirisques habitation, une offre complète

Souvent assimilée à l’assurance habitation des locataires, la garantie multirisques habitation est la formule la plus complète. En effet, celle-ci combine les garantie “risques locatifs” et “recours des voisins et des tiers”. Les dégâts tels qu’une explosion, un dégât des eaux ou encore un incendie seront couverts pour vous et chez vos voisins s’ils venaient à s’étendre chez eux.

De plus, cette garantie permet également d’assurer les biens du locataire : meubles, électroménager, objet de valeur, etc. Ils seront alors couverts dans le cas où un sinistre surviendrait.

Les offres varient d’une assurance à l’autre. Certaines vous proposeront d’être couvert en cas de vol ou de bris de glace. D’autres incluront la responsabilité civile, la protection juridique. En fonction de vos moyens, vous aurez la possibilité de choisir l’offre vous correspondant le mieux.

Propriétaires : différentes options s’offrent à vous

En tant que propriétaire, vous devez savoir que l’assurance habitation n’est pas obligatoire mais elle est fortement recommandée. De ce fait, vous avez la possibilité de souscrire à différents types de garanties en fonction de votre cas.

J’habite le logement dont je suis propriétaire

Vous êtes propriétaire du bien immobilier dans lequel vous vivez, dans ce cas de figure, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire à une assurance habitation. Cependant, elle est vivement conseillée. En effet, sachez que l’ensemble des frais de réparation seront à votre charge en cas de sinistre.

Vous avez la possibilité d’opter pour une assurance multirisque habitation qui couvrira les éventuels dommages survenant dans votre logement. Ainsi, votre bien immobilier (maison, appartement) et vos biens mobiliers (meubles, objets de valeur) seront couverts.

Je loue un logement dont je suis propriétaire

Dans le cas où vous aurez mis votre appartement ou maison en location, ce n’est pas à vous de souscrire à une assurance habitation mais à votre locataire. Comme nous l’avons dit plus haut, celle-ci est obligatoire afin d’assurer les risques locatifs.

L’attestation d’assurance peut être requise à la signature du bail et chaque année lors du renouvellement. Vous pouvez résilier le bail, si votre locataire n’est pas en mesure de vous la fournir.

Vous pouvez également choisir de souscrire à une assurance de propriétaire non-occupant. Ainsi, les réparations d’éventuels dommages liés à un manque d’entretien de votre part seront prises en charge.

Mon logement fait partie d’une copropriété

En copropriété, il se peut que le syndic ait déjà souscrit un contrat couvrant l’immeuble. Il est important pour vous, en tant que propriétaire, de regarder l’étendue des garanties. En général, ce type de garantie permet de couvrir les parties communes de l’immeuble. De ce fait, vous pourrez choisir des garanties complémentaires n’étant pas incluses.

Lorsque vous êtes copropriétaire, vous devez souscrire individuellement une garantie responsabilité civile afin de protéger les parties privatives de votre logement.

On pourra alors retenir qu’en fonction de votre situation, vous devrez sélectionner l’assurance la plus adaptée à vos besoins.

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !