Déménagement : avez-vous pensé à votre assurance habitation ?

L’emménagement dans votre maison ou dans votre nouvel appartement est pour bientôt ? Il vous faut souscrire une assurance habitation. Mais que contiennent les contrats multirisques habitation (MRH) ? Et comment s’y retrouver parmi toutes les offres ?

Tout changement de situation doit être déclaré à son assureur. Ainsi, si vous déménagez, vous devez le signaler à ce dernier par lettre recommandée avec accusé de réception, dans les 15 jours qui suivent la date à laquelle vous quittez votre ancien logement.

En effet, le changement de domicile peut entraîner des modifications de votre contrat d'assurance. Selon les cas, ce dernier pourra être résilié ou transféré sur votre nouveau logement.

L’assurance habitation : quèsaco ?

L’assurance habitation est un domaine large et complexe. Il regroupe les couvertures des locataires, des propriétaires, des bailleurs, mais aussi toute la partie responsabilité civile et protection des biens. Tous les logements sont différents et, en fonction de leurs emplacements, ne sont pas exposés aux mêmes risques.

C’est donc une assurance destinée aux habitations de particulier et leurs annexes. Son objectif principal est de couvrir les locaux, leur contenu et la responsabilité civile de ses occupants.

Le contrat d'assurance vous permet d'être indemnisé par votre compagnie d'assurance en cas de sinistre dans votre logement.

Pour les contrats d’assurance habitation on parle de contrat MRH « multirisques habitation ».

Qui doit souscrire un contrat multirisques habitation ?

En France, en tant que locataire, vous êtes obligé de justifier au propriétaire que vous avez souscrit une assurance MRH, au moins avec une garantie minimale. L'absence de souscription étant une cause de rupture de contrat de bail.

En revanche, si vous êtes propriétaire, habitant son propre logement, vous n'êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation. Mais elle est très fortement recommandée !

Quelles sont les informations que l’on peut vous demander afin souscrire une assurance habitation ?

Vous devez tout d’abord indiquer à l’assureur le type de garantie que vous souhaitez obtenir.

Il va probablement vous demander de compléter un questionnaire pour lui permettre d'évaluer les risques, et de fixer ainsi la prime concernant votre habitation.

Vous allez donc devoir répondre à des questions, comme par exemple la superficie du logement, sa nature (appartement ou maison), sa localisation, ou bien encore l’estimation de la valeur des biens que vous comptez assurer.

Attention, si une déclaration de mauvaise foi est constatée, le contrat peut être considéré comme nul. L'assureur ne vous indemnisera pas mais il conservera la cotisation.

A vous de voir… !

Quelles sont les différentes garanties proposées par les contrats MRH ?

La multirisques habitation comprend la garantie obligatoire « risques locatifs », et des garanties complémentaires liées à l'habitation.

Il existe plusieurs formules de multirisques habitation suivant les offres des assureurs et les besoins de l'assuré.

L'assurance multirisques habitation couvre notamment :

  • Vos meubles, vêtements et appareils électroménagers ;
  • Vos objets de valeur ;
  • Les embellissements effectués dans votre logement (peinture, papiers peints, aménagement de la cuisine ou de la salle d'eau...).

Elle couvre également, au titre de la responsabilité civile, la réparation des dommages corporels et matériels causés par :

  • Le propriétaire du bien, la personne avec qui il vit, ses enfants, ceux dont il a la garde et les personnes qui sont à son service (apprentis, employés par exemple) ;
  • Ses animaux et ceux dont il a la garde.

Le prix de l’assurance variant en fonction de ces différents éléments, il peut être judicieux de vous adresser à plusieurs assureurs pour comparer leurs offres…

Et si vous faisiez le choix d’un assureur en ligne ?

La loi Hamon permet de résilier avec un préavis d’un mois son contrat d’assurance habitation, après un an de souscription. Cette loi, entrée en vigueur au 1er janvier 2015, vise à favoriser la concurrence entre assureurs et à baisser le coût pour les consommateurs.

La demande de résiliation peut être faite directement par le propriétaire tandis que c’est le nouvel assureur qui en fait la demande pour le locataire. La résiliation intervient alors sans frais ni pénalités. L'ancien assureur doit vous rembourser la partie de prime correspondant à la période pendant laquelle le risque n'a pas couru (cette période commençant au plus tôt à la date d'effet de la résiliation).

Votre lettre de résiliation doit donner toutes les précisions qui permettent d'établir que la résiliation est en relation directe avec le départ de votre ancien logement.

Votre contrat sera définitivement résilié 1 mois après la réception de votre courrier à l'assureur (date de l'accusé de réception).

Nous souscrivons tout au long de notre vie beaucoup d'assurances, si bien que les charges deviennent parfois très lourdes chaque mois.Votre couverture doit donc s’adapter pour pouvoir offrir une prise en charge maximale.

Des assureurs « nouvelle génération » comme Lovys, proposent un service complet d’assurance de biens sans engagement. Ils résilient le contrat de façon instantanée, sans justificatif. Cette simplification facilite ainsi vos démarches en proposant une offre d’assurance habitation sur mesure…vous ajustez vos options et plafonds au plus proche de vos besoins.

Maintenant il ne vous reste plus qu’à comparer les offres et faire vos cartons !

Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !