Covid-19 : un traitement des dossiers de prêts quasi-normal

Alors que nous guettons la fin du confinement comme des enfants impatients de déballer leurs cadeaux de Noël, nous avons tenu à faire un point sur l'activité du marché immobilier.

En début de ce deuxième confinement, Pierre Chapon, président de Pretto, était optimiste : "avec ce nouveau confinement, nous anticipons un impact bien moins fort, que ce soit sur les taux ou sur la capacité à prendre en charge les dossiers".

En effet, les taux immobiliers de novembre sont à la baisse et l'ensemble des acteurs immobiliers, exception faite des agents, reste ouvert et continue d'opérer, notamment grâce à la digitalisation des processus. Si vous êtes en recherche de financement, on vous explique comment les différents acteurs s'organisent.

Si vous devez signer votre offre de prêt

Comme nous vous l'expliquions dans ce précédent article, les banques étaient mieux préparées à ce nouveau confinement, avec la majorité du personnel en télétravail.
L'installation des processus en début de reconfinement a connu quelques perturbations liées à l'organisation des équipes, mais le rythme de travail est désormais revenu à la normale. Rien de bien impactant donc sur le traitement des dossiers, à l'inverse du premier confinement, où certaines banques refusaient de prendre en charge de nouveaux dossiers par exemple.

Les employés sont en mesure d'étudier votre dossier, à distance, depuis chez eux. Et ils peuvent même vous proposer la signature électronique de votre offre de prêt. Dans le cas contraire, vous pouvez prendre rendez-vous en physique, avec votre conseiller - les agences bancaires prenant toutes les mesures de prévention nécessaires.

Si vous êtes sur le point de signer votre compromis ou acte de vente

On vous le disait en intro, les acteurs de l'immobilier ont accéléré leur transformation digitale depuis le confinement en début d'année. Les notaires, passage obligé pour la signature du compromis et de l'acte de vente, sont passés à la signature électronique.

Ainsi, depuis le décret du 3 avril permettant de signer les actes authentiques à distance, 37 000 actes avec comparution en ligne ont eu lieu. 60 % des études sont équipées en visioconférences sécurisées, et elles devraient être 80 % d'ici la fin d'année.

Vous l'aurez compris, toutes les études notariales ne sont pas encore équipées d'outils numériques suffisants. Vous avez donc aussi la possibilité de faire une procuration à votre notaire. Après avoir accusé réception des documents originaux que vous aurez signés, il sera en mesure de signer directement le compromis ou l'acte de vente, à votre place et en votre nom. Bien entendu, si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser à votre notaire, qui reste disponible en visio-conférence ou par téléphone.

Enfin, sachez qu'il est possible de se déplacer (en physique donc), "en cas d’échange dématérialisé impossible". L'accès sera limité et se fera dans le respect des gestes barrières.

Si vous êtes au début de votre recherche de bien, on vous explique que faire ici

Bon à savoir
N'oubliez pas que vous avez, dans votre compromis de vente, des conditions suspensives, le temps d'obtenir votre prêt immobilier (généralement de 60 jours). Si vous l'avez déjà signé, contactez votre notaire pour obtenir un délai supplémentaire - avec accord du vendeur - si vous souhaitez vous donner un peu plus de temps dans le contexte actuel.

Si vous cherchez votre prêt immobilier, on est là pour vous !

Nous connaissons une année perturbée, pleine d'incertitudes. Mais nos Experts crédit continuent de donner le meilleur d'eux-mêmes pour vous accompagner et trouver des solutions. Le confinement n'a rien changé pour nous, nous sommes toujours 100 % opérationnels. Si vous êtes en recherche de financement, n'hésitez pas à leur poser toutes vos questions !

Mis à jour le 20 novembre 2020
avatar
Candide Louniangou
Chargée de Relations Presse
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !